Skip navigation

2 des meilleurs édulcorants

Auteur: CCA Staff Team Date: Jan 24, 2018 Back Care Tips, Blogue, Soins de santé
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Le sucre, en particulier le sucre raffiné, est présent dans de nombreux aliments que nous consommons régulièrement.

Le terme « raffiné » renvoie à un procédé chimique auquel on soumet le sucre pour en éliminer les impuretés, mais qui élimine du même coup les nutriments qui s’y trouvent. La consommation d’une trop grande quantité de sucre raffiné peut entraîner de nombreux problèmes de santé, y compris le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Réduire sa consommation de sucre s’inscrit dans de saines habitudes de vie. Il est possible de remplacer le sucre raffiné par des succédanés, mais il peut sembler difficile de s’y retrouver et de faire le bon choix devant toutes les options offertes.

Voici deux des meilleurs édulcorants à utiliser en remplacement des sucres raffinés :

Édulcorants naturels

On a tendance à penser que les édulcorants naturels sont meilleurs pour la santé que le sucre de table ou ses autres succédanés, car ils sont moins raffinés. La différence entre la quantité de vitamines et de minéraux contenus dans les édulcorants naturels et celle présente dans le sucre ordinaire est cependant négligeable.

Les édulcorants naturels ont une teneur élevée en calories, mais le corps les absorbe et les métabolise plus lentement, ce qui se traduit par une augmentation moins rapide et moins importante de la glycémie. De ce fait, ces édulcorants sont indiqués pour les diabétiques, mais ce n’est pas aussi vrai pour les personnes qui suivent un régime et veulent perdre du poids.

Exemples

  • Miel
  • Jus de fruit et nectars
  • Mélasse
  • Sirop d’érable
  • Agave


Édulcorants artificiels

Les édulcorants artificiels sont des succédanés synthétiques du sucre parfois dérivés de substances naturelles. Sans être des aliments sains, ils constituent une option intéressante pour remplacer le sucre raffiné, car leur apport calorique est nul et ils sont, en général, beaucoup plus sucrés que le sucre ordinaire. Une petite quantité suffit lorsqu’il est question d’édulcorants artificiels. Il faut toutefois user de prudence lorsqu’on les utilise en remplacement du sucre.

Exemples

  • Aspartame
  • Sucralose
  • Stévia

Sucres cachés : coupables par association

Faites attention aux termes suivants sous lesquels se cache du sucre raffiné :

  • Mots se terminant par le suffixe « ose », comme sucrose, glucose, fructose, maltose, dextrose, lactose, etc.
  • Sirop de maïs à haute teneur en fructose
  • Jus de canne évaporé
  • Concentrés de jus de fruit
  • Cristaux de sucre de canne
  • Édulcorant à base de maïs

Il est bon de vérifier les étiquettes alimentaires pour repérer les sucres raffinés cachés dans les aliments où vous n’en soupçonnez pas la présence, comme les condiments, les sauces pour les pâtes, les céréales à déjeuner et les craquelins.

Cliquez ici pour trouver des conseils pour déchiffrer les étiquettes nutritionnelles.

Votre chiropraticien possède des notions de base en nutrition lorsqu’il est question d’inflammation. Le sucre fait partie des sources communes d’inflammation dans le corps, qui peuvent augmenter la douleur musculaire ou articulaire. Consultez un chiropraticien de votre région : il peut vous renseigner sur votre alimentation et ses effets sur votre colonne vertébrale, vos muscles et votre système nerveux, et vous aider à gérer votre consommation de sucre.

Ressources

Artificial sweeteners and other sugar substitutes. Site Web de la clinique Mayo. 2018. Accessible à : https://www.mayoclinic.org/healthy-lifestyle/nutrition-and-healthy-eating/in-depth/artificial-sweeteners/art-20046936. Tiré le 8 janvier 2018.
retour