Skip navigation

4 façons dont vos pieds peuvent affecter votre dos

Author: CCA Staff Team Date: Sep 14, 2016 Blogue, Conseils pour le dos, L'expertise chiropratique, Lombalgie, Soins de santé
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

istock_68786589_webNotre corps est une structure complexe et fascinante d’éléments liés entre eux et en grande partie interdépendants. Dans un blogue précédent, nous avons traité du lien entre vos pieds et les douleurs dorsales et autres problèmes musculosquelettiques. Un problème de nature biomécanique ou dans la démarche peut créer une tension accrue sur les articulations, les muscles, les os et le système nerveux, ce qui vous rend vulnérable aux blessures.

Voici quelques exemples de dysfonction biomécanique du pied et les problèmes de dos qu’ils sont susceptibles de causer :1,2,3,4,5

  1. Blessures

Selon des études, les douleurs dorsales pourraient émaner, en partie, de la répétition d’une fonction anormale du pied qui vous amène à modifier votre posture pour compenser la douleur au pied et, de ce fait, à créer des conditions propices à la lombalgie. Ces études suggèrent également qu’une personne qui a déjà subi une blessure est plus susceptible de se blesser de nouveau en raison de la répétition des mêmes mouvements dysfonctionnels, qui entraîneront une modification de la démarche, souvent non corrigée.

  1. Amplitude de mouvement

Tout mouvement d’une articulation de la hanche, du genou et de la cheville ou du pied entraîne un fléchissement dans la direction opposée de celle de l’articulation supérieure ou inférieure. Si la mobilité d’une articulation est limitée, cette perte affecte les autres articulations (de la jambe ou de la colonne, notamment), ce qui risque de causer des douleurs et une dysfonction.

  1. Jambes de longueur différente

Une différence dans la longueur des jambes de plus de cinq millimètres peut provoquer des douleurs lombaires. Si cette différence est supérieure à 9 mm, les risques de souffrir d’une crise de lombalgie augmentent considérablement. Une différence dans la longueur des jambes peut être de nature structurelle ou fonctionnelle. Selon l’écart, diverses mesures peuvent être prises pour contrer le problème et atténuer les symptômes ou le dysfonctionnement.

  1. Déséquilibres dans le poids du corps

Le corps peut présenter des différences structurelles subtiles, attribuables à une asymétrie naturelle ou à une blessure. Les effets de ces déséquilibres sur le reste du corps peuvent être graves. Les différentes parties de votre corps sont reliées entre elles pour former une chaîne cinétique. Lorsqu’il y a déséquilibre important des poids, la pression qu’il exerce peut remonter le long du corps jusqu’à d’autres parties du corps, causant à terme des problèmes musculosquelettiques. Si la source du problème se situe au niveau du pied, il y a risque qu’il remonte jusqu’aux hanches, très près dans la chaîne de votre région lombaire, ce qui pourrait entraîner une lombalgie.

Si vous pensez être affecté par l’un de ces problèmes ou pour les prévenir, consultez un chiropraticien. Pour trouver un chiropraticien ou chiropraticienne près de chez vous, utilisez notre moteur de recherche Trouver un chiropraticien.

 

Références
  1. Wilson J, Ferris E, Heckler A, Maitland L, Taylor C (2005). A structured review of the role of gluteus maximus in rehabilitation. New Zealand Journal of Physiotherapy 33(3) 95-100.
  1. Dananberg HJ. The Effect of Gait on Chronic Musculoskeletal pain. Manual for The Langer Foundation for Biomechanics and Sports Medicine Research, 1992 pp.16-22.
  1. Dananberg HJ. Gait style and its relevance in the management of chronic lower back pain. In: Vleeming A, Mooney V, Gracovetsky S, Lee D, et al. (eds): Proceedings, 4th Interdisciplinary World Congress of Low Back & Pelvic Pain, Montreal, Canada, November 8-10, 2001, pp. 225-230.
  2. Dananberg HJ, Guiliano M. Gait mechanics and their relationship to lower back pain. In: Vleeming A, Mooney V, Tilscher H, Dorman T, Snijders C. (eds): Proceeding of 3rd Interdisciplinary World Congress on Low Back and Pelvic Pain. European Conference Organizers, Rotterdam, Holland, November 1998.
  3. Dananberg HJ. Gait style and function of the SIJ. In: Vleeming A., Mooney V, Snijders C, Dorman T (eds): Movement, Stability, and Lower Back Pain. Churchill Livingstone, New York, 1998, pp. 253-267.
back to top