Skip navigation

5 conseils pour maîtriser la colère et ménager votre cœur

Auteur: CCA Staff Team Date: Feb 15, 2017 Blogue, L'expertise chiropratique, Le vieillissement en santé, Soins de santé
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

La colère est une émotion forte qui peut être nocive pour le corps. En plus d’accélérer le rythme cardiaque, l’hostilité et la colère auraient, selon des études récentes, un lien avec la maladie cardiaque.1,2,3 Cette théorie se fonde sur le fait qu’à l’instar des autres formes de stress, la colère provoquerait une poussée d’adrénaline. Cette hormone du stress, qui augmente la tension artérielle et le rythme cardiaque, accroît le travail du cœur et multiplie ses besoins en oxygène. 2 Bien que ces réactions internes au stress nous aident à affronter les urgences, leur déclenchement à répétition peut avoir des effets néfastes. 

Comment maîtriser la colère ?4 

Quelques techniques ont démontré leur efficacité à réduire la réaction du corps face aux situations susceptibles de provoquer la colère.

  1. Relaxation : Elle peut emprunter diverses formes : respiration profonde, imagerie de détente ou exercices lents axés sur la détente et la diminution du stress.
  2. Restructuration cognitive : C’est plus simple à dire qu’à faire, mais le fait de changer votre vision d’une situation qui vous met en colère peut vous aider à contenir vos émotions. Prenez conscience de votre colère, puis essayez de remplacer vos pensées négatives (qui peuvent être illogiques) par des pensées rationnelles neutralisantes.
  3. Amélioration de la communication : Dans vos rapports avec les autres, le fait de sauter aux conclusions peut aggraver une situation difficile. Pour diminuer la tension, prenez le temps de penser à vos propos et aux leurs, et essayez de suspendre votre jugement et d’éviter les conclusions hâtives.
  4. Humour : L’humour contribue souvent à dissiper la colère, notamment en raison de son effet sur le corps. Le rire diminue la sécrétion de cortisol et d’épinéphrine (hormones du stress) et augmente le niveau d’endorphines. Le rire peut aussi modifier l’activité de la dopamine et de la sérotonine dans le corps.5 L’humour vous force à faire une pause et à analyser la situation sous un nouvel angle, une façon de faire le point et de régler le problème de manière plus constructive.
  5. Changement d’environnement : L’environnement contribue parfois à notre colère. Ce facteur peut être le lieu de travail, une personne, la maison… Faites une pause et éloignez-vous de cet environnement de manière à réduire le stress qu’il provoque. 

Il est important de savoir reconnaître les signes avant-coureurs d’une hausse de tension : accélération du pouls et de la respiration, état d’agitation, etc. 2 Si vous savez reconnaître ces signaux, vous serez en mesure de prévenir une hausse de la tension et, ainsi, contrer les émotions négatives. Vous pourrez également changer votre comportement. En effet, si vous savez que vous avez une propension à la colère, vous auriez intérêt à effectuer régulièrement des exercices de pleine conscience ou du yoga.6

Si vous ressentez une grande tension musculaire dans le cou et les épaules liée à la colère, consultez votre chiropraticien ou chiropraticienne. Si vous avez du mal à exprimer vos émotions, n’hésitez pas non plus à en parler à votre chiropraticien ou chiropraticienne, qui saura vous diriger vers des soins adéquats.

 

Références

  1. Buckley, T., Hoo, S., Fethney, J., Shaw, E., Hanson, P., & Tofler, G. (2015). Triggering of acute coronary occlusion by episodes of anger. European Heart Journal: Acute Cardiovascular Care, 4(6), 493-498. http://dx.doi.org/10.1177/2048872615568969
  2. Harvard Health Publications. Anger: Heartbreaking at any age. September 2006. Available at: http://www.health.harvard.edu/heart-health/anger-heartbreaking-at-any-age. 2006. Tiré le 4 janvier 2017.
  3. Williams, J., Paton, C., Siegler, I., Eigenbrodt, M., Nieto, F., & Tyroler, H. (2000). Anger Proneness Predicts Coronary Heart Disease Risk : Prospective Analysis From the Atherosclerosis Risk In Communities (ARIC) Study. Circulation, 101(17), 2034-2039. http://dx.doi.org/10.1161/01.cir.101.17.2034
  4. American Psychological Association. Controlling anger before it controls you. 2017. Available at: http://www.apa.org/topics/anger/control.aspx. Accessed January 10, 2017.
  5. Yim, J. (2016). Therapeutic Benefits of Laughter in Mental Health: A Theoretical Review. The Tohoku Journal Of Experimental Medicine, 239(3), 243-249. http://dx.doi.org/10.1620/tjem.239.243
  6. Maleskey G. How angry is your heart? Prevention. March 7, 2014. Available at: http://www.prevention.com/health/health-concerns/getting-angry-really-can-hurt-your-heart. Tiré le 4 janvier 2017.
retour