Skip navigation

Au-delà de l’ajustement : les chiropraticiens et les soins pédiatriques

Author: CCA Staff Team Date: Apr 27, 2016 Back Care Tips, Blogue, Conseils pour le dos, L'expertise chiropratique
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

CCA-36-3610553903-OLes chiropraticiens font partie de l’équipe de soins des familles canadiennes et peuvent contribuer à la santé de tous, petits et grands. Il est clair que de nombreux adultes consultent en chiropratique pour des problèmes associés à l’âge ou à leurs activités physiques, récréatives et professionnelles. Pourtant, les enfants et les adolescents souffrent eux aussi de blessures, de douleurs et de dysfonctions. C’est pourquoi les enfants et les adolescents peuvent eux aussi retirer des bienfaits de la chiropratique.

Tout comme les adultes, les enfants et les adolescents peuvent éprouver des douleurs et des blessures musculosquelettiques au dos, au cou, aux genoux, aux épaules et aux autres parties du système musculosquelettique. Les techniques d’examen et de traitement utilisées, bien que similaires à celles des adultes, se font davantage en douceur et sont adaptées au corps et à l’âge du jeune patient. Des études ont démontré que les thérapies manuelles sont aussi sécuritaires pour les enfants que pour les adultes1,2,3,4.

On peut prévenir la plupart de ces blessures, y compris les blessures musculosquelettiques causées par les chutes, la pratique de sports ou les activités courantes. Très souvent, ces blessures sont mineures et guérissent naturellement, mais peuvent également nécessiter divers soins. La chiropratique peut aider à traiter la blessure, ainsi qu’à prévenir la récurrence et de futurs problèmes musculosquelettiques, en particulier chez ceux et celles qui exercent des activités et des sports intenses.

Généralement, les enfants et adolescents qui consultent en chiropratique sont accompagnés d’un parent ou tuteur. À la lumière de l’examen et du diagnostic, le chiropraticien ou la chiropraticienne propose un plan de traitement. Selon les symptômes, le traitement peut inclure des mobilisations ou des manipulations douces, une thérapie des tissus mous, des exercices, une correction posturale et des conseils sur les habitudes de vie.

Pour en savoir plus sur la chiropratique pédiatrique, communiquez avec votre chiropraticien ou chiropraticienne.


Sources :

  1. Hayes NM, Bezilla TA. Incidence of iatrogenesis associated with osteopathic manipulative treatment of pediatric patients. J AM Osteopath Assoc. 2006;106:606–608.
    
  2. Vohra S, Johnston BC, Cramer K, Humphreys K. Adverse events associated with pediatric spinal manipulation: a systematic review. Pediatrics. 2007;119:275–283.
  3. Miller JE, Benfield K. Adverse effects of spinal manipulative therapy in children younger than 3 years: a retrospective study in a chiropractic teaching clinic. Jour Manip Physiol Ther. 2008; 31(6):419–422.
  4. Doyle MF. Is chiropractic paediatric care safe? A best evidence topic. Clinical Chiropractic. 2011;14(3):97–105.
back to top