Skip navigation

Dévoilement des gagnants des prix de l’ACC 2020

Author: CCA Staff Team Date: May 25, 2020 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Voici un aperçu du numéro du printemps 2020 de BACK Matters, réservé exclusivement aux membres de l’ACC.

Tous les deux ans, l’ACC honore ceux et celles dont le talent et l’engagement exceptionnels ont fait progresser la profession. Félicitations aux gagnants! Nous tenons à remercier la Dre Judy Forrester, présidente du Comité des prix de l’ACC, les bénévoles du comité et plus particulièrement tous les membres de l’ACC qui ont soumis une candidature.

In memoriam : Dr Ken Goldie, Saskatchewan

Médaille du mérite

Le Dr Goldie a servi fièrement sa profession, ses patients et sa communauté tout au long de ses 53 années comme chiropraticien. Entièrement dévoué à la profession, il a siégé au conseil d’administration de nombreuses organisations, dont la Chiropractors’ Association of Saskatchewan, l’Association chiropratique canadienne, la Chiropractic Historical Association et le Canadian Memorial Chiropractic College.

Le Dr Goldie avait aussi à cœur de redonner à la communauté. Il contactait des écoles de la Saskatchewan et les persuadait de participer à la campagne Toasty Toes en amassant des chaussettes pour les personnes dans le besoin. Chaque année, il recueillait plus de chaussettes que tout autre chiropraticien dans la province.
Il agissait aussi comme mentor auprès de nombreux jeunes praticiens, les encourageant à s’impliquer dans leurs associations provinciales et nationales.

Même en semi-retraite, il participait à des événements publics, recueillait et partageait des faits intéressants sur l’histoire de la chiropratique et plaidait en faveur de la profession.

Malheureusement, il nous a quittés en octobre 2019. Son engagement envers la chiropratique et envers sa communauté était tout simplement remarquable.

Dr Steven Passmore, Manitoba

Chercheur de l’année

Le Dr Passmore, professeur agrégé à la Faculté de kinésiologie et de gestion des loisirs de l’Université du Manitoba, fait de la recherche et publie des articles scientifiques depuis de nombreuses années, notamment des projets de recherche financés par la Fondation canadienne pour la recherche en chiropratique.

Depuis 2011, l’un de ses projets consiste à étudier les effets de l’inclusion des soins chiropratiques dans les équipes de soins de santé interdisciplinaires à la Mount Carmel Clinic de Winnipeg. Ce centre de santé communautaire du centre-ville dessert le quartier où le taux de chômage est le plus élevé et le revenu familial moyen le plus faible.

Le Dr Passmore a découvert que les soins chiropratiques permettent de réduire le nombre de recommandations vers d’autres professionnels, augmentant ainsi le temps que les prestataires de soins primaires peuvent consacrer aux patients. Les données qu’il a recueillies sur le type de patients qui sont vus en consultation, le temps consacré à chacun, le diagnostic, le plan de traitement et les résultats ont permis de convaincre le gouvernement du Manitoba de financer le service de chiropratique au-delà de la phase pilote.

Dr Greg Dunn, Ontario

Membre à vie

Dans les années 1980, les chiropraticiens canadiens apprenaient que les compagnies d’assurance cesseraient de leur fournir une assurance responsabilité professionnelle. C’était un coup dur. Sans cette protection, les chiropraticiens ne pourraient plus exercer au Canada.

Le Dr Dunn a joué un rôle déterminant en se portant volontaire pour aider à la création de l’Association de protection chiropratique canadienne (APCC), veillant ainsi à ce que les chiropraticiens puissent servir leurs patients et continuer d’exercer. C’était une initiative audacieuse – et ça a fonctionné.

Il a quitté son poste de directeur général de l’APCC en 2019, laissant un héritage non seulement à l’APCC, mais à l’ensemble de la profession. Beaucoup estiment que la chiropratique n’en serait pas là aujourd’hui sans son leadership.

Dr Darrell Wade, Terre-Neuve-et-Labrador

Prix de l’engagement public

Directeur général de la Newfoundland and Labrador Chiropractic Association, le Dr Wade a exprimé son intérêt pour l’engagement public en s’associant au chapitre local de l’Armée du Salut sur le Centre de l’espoir, un futur refuge pour les personnes à risque vivant à St. John’s et dans les environs. En plus d’y offrir des services chiropratiques, il a contribué, en qualité de coprésident du comité de planification de l’équipe de soins de santé communautaires Grâce, à la création d’un modèle de soins novateur permettant au Centre de compter sur des experts issus de tous les secteurs de soins de santé primaires pour fournir des soins fondés sur les données probantes aux personnes dans le besoin. Son travail acharné a été déterminant pour la création et l’évolution de cette équipe de professionnels de la santé.

De plus, sous sa direction, la Newfoundland and Labrador Chiropractic Association fournit à des centaines d’enfants des sacs à dos de qualité, adaptés à leur petite taille, au début de chaque année scolaire.

Dre Ceara Higgins, Ontario

Prix Changer le monde ici ou ailleurs

La population de Kabale, en Ouganda, souffre de problèmes liés à la colonne vertébrale, aux muscles et au système nerveux, mais aucun professionnel de la santé ne possède une formation neuromusculosquelettique. On prescrit donc énormément d’analgésiques au pays. La Dre Higgins a constaté cette réalité en personne lorsqu’elle s’est rendue à Kabale pour la première fois en 2018. Elle a offert des traitements et enseigné au personnel clinique comment traiter les troubles musculosquelettiques.

Depuis, elle continue de partager des ressources de formation et participe à des consultations pour des cas neuromusculosquelettiques. Elle est retournée à Kabale en 2019.

Au Canada, la Dre Higgins poursuit ses efforts en amassant des fonds pour acheter plus d’équipement et en recrutant des chiropraticiens dont la pratique est fondée sur les données probantes pour se rendre en Ouganda, au Kenya et au Rwanda. Elle espère retourner en Afrique en 2021 avec l’organisme Bridge to Health.

Dre Melissa Corso, Ontario

Prix Jeunes chercheurs

La Dre Corso se distingue comme une jeune chercheuse en chiropratique dynamique depuis l’obtention de son titre de docteure en chiropratique, en 2016. Elle a poursuivi sa formation en terminant le programme de résidence en sciences du sport offert au CMCC et elle est devenue chercheuse au Royal College of Chiropractic Sports Sciences (Canada).

Elle a déjà reçu deux récompenses professionnelles : le prix Article de recherche exceptionnel du Royal College of Chiropractic Sports Sciences (Canada) ainsi que le premier prix de recherche décerné à un étudiant par la Fédération internationale de chiropratique du sport. La Dre Corso a publié sept articles jusqu’à présent et travaille comme associée de recherche au Centre for Disability Prevention and Rehabilitation de l’Université Ontario Tech ainsi qu’au CMCC. Elle réalise également des analyses rapides visant à éclairer les politiques réglementaires du College of Chiropractors of British Columbia, en plus d’exercer en pratique privée.

back to top