Skip navigation

Dr Gerald Olin : chiropraticien des Jets de Winnipeg

Author: CCA Staff Team Date: Oct 9, 2019 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Medical team for the Winnipeg Jets

À l’été 1990, Gerald Olin a commencé à souffrir de violentes migraines. Il en était à sa première année d’université et travaillait comme directeur général adjoint du Fury de Winnipeg, une équipe de soccer professionnel. Après avoir tenté, en vain, de soulager ses migraines, on lui a conseillé de consulter un chiropraticien.

N’ayant jamais reçu de traitement chiropratique auparavant, le Dr Olin a emprunté un livre sur le sujet au centre de ressources de l’Université de Winnipeg. Il voulait mieux connaître la profession, et ce faisant, il a découvert un nouveau choix de carrière.

Après l’obtention de son baccalauréat ès sciences, le Dr Olin a constaté l’émergence des soins chiropratiques en médecine sportive, ce qui l’a poussé à devenir chiropraticien. Les chiropraticiens font partie d’une équipe multidisciplinaire qui accompagne les athlètes professionnels; ils mettent leur expertise de la colonne vertébrale, des muscles et du système nerveux au service des sportifs pour leur permettre d’optimiser leurs performances. Et c’est exactement ce que le Dr Olin fait aujourd’hui pour les Blue Bombers de Winnipeg (LCF), le Moose du Manitoba (Ligue américaine de hockey) et les Jets de Winnipeg (LNH).

« Les athlètes d’élite ont une conscience aiguë de leur corps et sont à même de constater les bienfaits des soins chiropratiques, explique-t-il. Les organisations sportives cherchent une équipe de professionnels capable de traiter leurs membres. Nous voulons tous la réussite de nos athlètes et des équipes pour lesquelles ils jouent. C’est pourquoi nous travaillons ensemble pour veiller à ce que les joueurs disposent de toutes les ressources disponibles pour améliorer leur performance. »

Les Jets de Winnipeg

Chez les Jets de Winnipeg, le Dr Olin traite généralement des douleurs au cou ainsi qu’au milieu et au bas du dos, mais il n’est pas inhabituel que les joueurs se plaignent de blessures et de douleurs aux extrémités. Habituellement, ses interventions comprennent des ajustements et des traitements myofasciaux qui nécessitent dans la plupart des cas l’application d’une pression à des endroits bien précis.

Winnipeg Jets on the ice

La Clinique Mount Carmel

Outre son travail auprès d’équipes sportives, le Dr Olin agit également à titre d’agent de liaison pour le programme de chiropratique de la clinique Mount Carmel, à Winnipeg. Les patients de cette clinique comprennent des personnes vivant dans des quartiers défavorisés, des membres de la communauté LGBT, des nouveaux immigrants, des adolescents et des sans-abri. Selon le Dr Olin, beaucoup des patients de cet établissement appartiennent à un pan de la population canadienne qui est plus à risque de développer une dépendance aux opioïdes. Devant le succès du programme de chiropratique auprès de ces communautés, il entrevoit une possible solution à la crise des opioïdes au Canada.

« L’un des liens intéressants entre l’univers du sport professionnel et la clinique Mount Carmel est que tous deux misent sur une approche multidisciplinaire en matière de soins, indique-t-il. Dans les deux cas, nous traitons nos patients en collaboration avec d’autres professionnels de la santé, en équipe. »
Le Dr Olin sait qu’il y aura toujours des pratiques individuelles, mais ne voit que des avantages à intégrer la chiropratique à des équipes médicales et dans des environnements cliniques multidisciplinaires.

« Nous commençons à voir davantage de chiropraticiens mettre à profit leur expertise de la colonne vertébrale, des muscles et du système nerveux au sein d’équipes médicales intégrées, et les études tendent à démontrer que cette approche d’équipe est bénéfique pour nos patients et représente une occasion remarquable pour notre profession », conclut-il.

back to top