Skip navigation

Ergonomie du sommeil | Réveillez-vous sans douleur et plein d’énergie

  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

istock_72508603_webBon nombre d’entre nous avons du mal à dormir sur nos deux oreilles : difficulté à nous détendre, sommeil interrompu. Or, il est important de dormir suffisamment, pour bien fonctionner durant la journée, mais surtout pour rester en bonne santé. Le sommeil joue un rôle biologique essentiel qui nous permet de récupérer et de conserver notre énergie. On a aussi démontré que le sommeil contribue au développement neuronal, à l’apprentissage, à la mémoire, à l’équilibre émotionnel, aux fonctions cardiovasculaires et métaboliques, ainsi qu’à l’élimination des toxines des cellules.1

Les adultes ont besoin en moyenne de 7 à 8 heures de sommeil par nuit. Toutefois, certains facteurs liés au travail peuvent affecter la qualité et la durée du sommeil, notamment les quarts longs ou tardifs, les voyages et les responsabilités quotidiennes. Or, le manque de sommeil peut causer une somnolence qui augmente les risques d’accident du travail.1

Votre posture couchée est tout aussi déterminante que votre posture assise ou debout et peut influencer considérablement la qualité de votre sommeil. Il faut donc vous assurer, au repos, d’être dans une position confortable et sûre, afin de prévenir tout excès de tension sur le corps. Ce que l’on désigne sous le terme d’ergonomie du sommeil englobe la position du corps, le matelas et l’oreiller.

Voici quelques fondements de l’ergonomie du sommeil :

Positions qui minimisent les douleurs dorsales : La façon dont vous dormez la majeure partie du temps peut influer sur la qualité de votre sommeil. Il existe cependant des moyens de mieux dormir sans pour autant vous obliger à modifier radicalement vos habitudes de sommeil. Par exemple, si vous dormez sur le côté, relevez légèrement les jambes vers la poitrine et placez un oreiller entre vos jambes. Vous pouvez aussi utiliser un oreiller pleine longueur pour vous soutenir. Essayez de ne pas mettre de poids sur les bras, afin d’éviter les problèmes de circulation et une pression sur les nerfs, ce qui pourrait causer des picotements.  Si vous dormez sur le dos, placez un oreiller sous vos genoux afin d’assurer une courbure lombaire neutre. En général, on déconseille de dormir sur le ventre : cette position exerce une tension inutile sur le cou, ce qui peut entraîner une compression des nerfs, une raideur musculaire et des douleurs. Si vous tenez à dormir sur le ventre, placez un oreiller sous le bassin et le bas de l’abdomen afin de réduire la tension.2 

Matelas : Un bon matelas et un bon oreiller sont essentiels pour soutenir le corps et le garder dans une position neutre qui favorise le repos et permet de récupérer après une journée active.. Le matelas assure le soutien des courbures naturelles de la colonne. On a démontré qu’un matelas trop mou peut nuire à la qualité du sommeil.2 

Choix du bon oreiller : Le fait de rester longtemps dans la même position peut provoquer des tensions dans le cou et la région lombaire, d’où l’importance de choisir un bon oreiller. Un oreiller ergonomique est conçu en fonction de votre position de sommeil et minimise les tensions qui peuvent résulter d’une longue période dans la même position. Le modèle en mousse s’adapte à votre forme et offre un meilleur soutien. Il en existe différents formats, car un oreiller de la mauvaise taille peut aggraver vos problèmes de cou et d’épaules. L’oreiller parfait doit soutenir la tête, le cou et les épaules ; il doit se modeler au contour de ces zones. Vous conserverez ainsi une meilleure position de sommeil toute la nuit.2 

L’ergonomie du sommeil peut vous aider à mieux dormir, à réduire les douleurs causées par une mauvaise position et vous permettre de vous réveiller le lendemain en pleine forme. Réévaluez votre ergonomie du sommeil : vous constaterez certainement une grande différence.

 

Références

1) Mukherjee S, Patel SR, Kales SN, et al. An official American thoracic society statement: The importance of healthy sleep. Recommendations and future priorities. Am J Respir Crit Care Med. 2015; 191(12): 1450-8. doi: 10.1164/rccm.201504-0767ST.

2) Journal of the ACA [serial online]. Proper Sleep Ergonomics. 2011; 48(4): 1-2. Available from: CINAHL Plus with Full Text. Accessed August 24, 2016.

3) Sezgin M, Hasanefendioğlu EZ, Sungur MA, et al. Sleep quality in patients with chronic low back pain: A cross-sectional study assessing its relations with pain, functional status and quality of life. J Back Musculoskelet Rehabil. 2014; 28(3): 433-41. doi: 10.3233/BMR-140537.

retour