Skip navigation

Investir dans de meilleurs soins chiropratiques – pendant une pandémie

Author: CCA Staff Team Date: Apr 16, 2020 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Richard McIlmoyle, B. Sc., DC, PgCPain
Président du comité de recherche de la Fondation canadienne pour la recherche en chiropratique

Depuis 45 ans, la Fondation canadienne pour la recherche en chiropratique (FCRC) investit dans l’approfondissement des connaissances qui améliorent les soins prodigués par les chiropraticiens aux Canadiens.

Nous avions des plans ambitieux pour poursuivre nos investissements en 2020. Puis, notre pays et le monde entier ont été bouleversés par la pandémie de COVID-19. Nous nous sommes demandé s’il fallait faire une pause ou continuer. Nous avons décidé que la bonne chose à faire est de continuer à investir, car nous traverserons cette pandémie, même si nous ne savons pas quand elle se terminera. Notre financement contribuera à soutenir notre communauté de chercheurs en ces temps incertains où d’autres occasions de subventions pourraient être reportées, annulées ou réduites.

Lorsqu’une « nouvelle réalité » se sera imposée, les douleurs et les incapacités musculosquelettiques resteront la principale cause d’incapacité dans le monde. Nous serons là pour aider les personnes qui en souffrent.

C’est pourquoi, le 31 mars, nous avons lancé une nouvelle demande de propositions pour les équipes de recherche établies au Canada. Elles peuvent obtenir un financement allant jusqu’à 250 000 $. Afin d’encourager un plus grand nombre d’équipes à soumettre leur candidature, la FCRC a supprimé l’exigence d’un doctorat pour le chef d’équipe, bien qu’elle recommande de désigner une personne titulaire d’un doctorat comme membre de l’équipe ou conseiller. Par conséquent, les cliniciens, les équipes multidisciplinaires, les nouveaux chercheurs et toute personne titulaire d’un agrément approprié peuvent poser leur candidature. Cela signifie également que les études sont admissibles sans affiliation universitaire. Ce qui demeure inchangé, c’est que les projets doivent appliquer des méthodologies fondées sur des données probantes et des protocoles scientifiques reconnus.

Les subventions seront annoncées en septembre 2020. Nous espérons ensuite lancer une autre demande de propositions à l’intention des nouveaux chercheurs et des projets de portée plus ciblée. Nous espérons maintenir le rythme des demandes de propositions du printemps et de l’automne dans l’avenir.

Notre recherche est nourrie par la conviction que nous pouvons rendre le monde de demain meilleur qu’aujourd’hui. C’est pourquoi la FCRC continue d’investir dans des projets de recherche nationaux fondés sur des données probantes qui apporteront des solutions et permettront d’améliorer la santé des personnes souffrant de douleurs et d’incapacités musculosquelettiques.

J’espère que nous pourrons tous partager cette conviction.

Articles Similaires:

back to top