Skip navigation

La chiropratique au Canada

Auteur: CCA Staff Team Date: May 18, 2018 Back Care Tips, Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter
Billet du Dr David Peeace

 

Le Canada compte aujourd’hui plus de 8 000 chiropraticiens qui aident chaque jour des milliers de personnes à vivre une vie sans douleur. Voilà une excellente raison de célébrer notre profession. Les chiropraticiens sont des experts du système musculosquelettique qui ont obtenu un diplôme de docteur en chiropratique au terme d’une formation théorique et pratique rigoureuse. En tant que président du conseil de l’Association chiropratique canadienne et chiropraticien, j’aimerais vous parler de quelques-unes des avancées majeures réalisées au sein de notre profession et des domaines dans lesquels nous continuons de faire des progrès!

Je suis fier d’annoncer que les données probantes sur lesquelles se fonde l’exercice de la chiropratique abondent en 2018. Parmi les études incontournables à avoir été publiées cette année, notons celle de Jan Hartvigsen sur la prévention et le traitement des douleurs lombaires parue dans le journal The Lancet.

La Fondation canadienne pour la recherche en chiropratique (FCRC) entre aussi dans une nouvelle ère qui s’annonce prometteuse. Elle financera les priorités nationales de recherche élaborées en collaboration avec des chefs de file de partout au pays et des chercheurs de la FCRC.

Ces priorités nationales ont pour but d’orienter la recherche afin qu’elle réponde aux principaux besoins des Canadiens et de cibler les domaines dans lesquels les soins chiropratiques sont les plus susceptibles de contribuer à leur santé. Les soins axés sur les patients et appuyés par la recherche sont au cœur de la profession chiropratique canadienne.

L’ACC croit en une réglementation stricte et épaule les autorités responsables dans leur mission de protection du public en appliquant efficacement les normes qui régissent la profession. Outre la réglementation, le Projet canadien des guides de pratique chiropratique (PCGPC) a grandement contribué à transformer la culture chiropratique canadienne dans le sens d’une pratique fondée sur des données probantes.

En tant qu’association professionnelle nationale, nous déployons des efforts considérables pour appuyer la pratique de nos membres. La communauté chiropratique joue un rôle de santé publique, ce que l’ACC prend très au sérieux. La santé publique est au cœur de nos préoccupations, comme en témoignent nos énoncés de positionnement nationaux.

Par exemple, l’ACC reconnaît la vaccination et l’immunisation comme des pratiques de santé publique établies pour la prévention des maladies infectieuses et que la vaccination ne relève pas du champ de compétences de la chiropratique. Vous pouvez consulter l’ensemble de nos énoncés de positionnement ici.

Renforcer et diffuser ces messages auprès de nos membres et prendre part à des discussions importantes avec des chefs de file et des intervenants du milieu demeureront des aspects déterminants de notre travail de plaidoyer à l’échelle nationale.

J’ai beaucoup parlé de ce que nous faisons, mais ce qui me passionne surtout, c’est ce qui nous motive. Les chiropraticiens sont là pour aider les Canadiens à vivre une vie saine, active et sans douleur. Nous sommes des experts dans l’évaluation, le diagnostic et le traitement d’un large éventail de problèmes associés aux systèmes musculaires, squelettique et nerveux.

Les chiropraticiens sont le plus souvent reconnus pour leur expertise dans le traitement des douleurs dorsales ou cervicales et des maux de tête ou des migraines qui empêchent les patients de jouir pleinement de la vie. C’est pourquoi je suis fier du travail de l’ACC et de celui de mes collègues. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que les chiropraticiens fassent partie intégrante de l’équipe de soins de santé de tous les Canadiens d’ici 2023.

Sincères salutations,

Dr David Peeace

retour