Skip navigation

L’avenir des soins de santé au Canada : une équipe de soins qui comprend un chiropraticien

Auteur: CCA Staff Team Date: Nov 12, 2014 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Cette série de billets portera sur les modèles de soins de santé novateurs qui incluent l’expertise chiropratique pour le traitement des problèmes musculosquelettiques (MS) dans un cadre multidisciplinaire. En effet, des études ont démontré que les soins dispensés par des équipes qui intègrent la chiropratique contribuent à l’amélioration des résultats et de la satisfaction des patients. Plusieurs approches novatrices de soins ont déjà été implantées au Canada, et d’autres sont projetées. Toutes visent à favoriser un meilleur accès à un traitement adéquat et local des troubles MS. 


Blog2-2

Les avantages des équipes de soins de santé interprofessionnelles sont trop grands pour qu’on puisse les ignorer. On a démontré que les patients se rétablissent mieux lorsqu’ils sont examinés, diagnostiqués et traités par les praticiens les plus compétents dans le domaine visé, notamment par des chiropraticiens dans le cas de patients souffrant de lombalgie.1

Les douleurs lombaires peuvent être invalidantes. Les statistiques révèlent que la plupart d’entre nous en souffriront au moins une fois au cours de notre vie. Sans intervention clinique, bon nombre d’entre nous connaîtront d’ailleurs une récurrence dans l’année qui suit.

La lombalgie affecte la vie de nombreux Canadiens. C’est pourquoi il est essentiel de pouvoir avoir accès à des soins adéquats. En fait, l’accès à des équipes de soins de santé interprofessionnelles qui comprennent des chiropraticiens peut contribuer à réduire le fardeau que représente le traitement des troubles musculosquelettiques (MS), en particulier la lombalgie. L’approche d’équipe peut aider à diminuer la demande exercée sur des médecins généralistes surchargés, réduire le temps d’attente et, ce faisant, d’assurer de meilleurs soins aux 4,4 millions de Canadiens sans médecin de famille.

L’adoption d’un modèle d’équipe se révèle une priorité pour plusieurs provinces et pour le gouvernement fédéral en quête d’une approche des soins de santé plus efficace et plus viable dans un contexte de demande croissante d’accès plus rapide à des traitements de qualité. Les problèmes musculosquelettiques (MS), notamment la lombalgie, ont été identifiés comme l’un des secteurs les mieux adaptés à la prestation de soins selon des critères d’évaluation normalisés que l’on désigne sous le nom de modèle de chemin d’accès.

Dans ce nouveau chemin d’accès aux soins vertébraux, tout le monde y gagne, les patients comme les professionnels de la santé.
—Dr Joseph Buwembo, neurochirurgien

La Saskatchewan a été l’une des premières provinces canadiennes à mettre en place un modèle avancé de chemin d’accès pour améliorer la gestion de la lombalgie et réduire le temps d’attente pour les consultations en chirurgie. Pour de nombreux patients, les délais de consultation retardent l’accès aux soins et diminuent les chances d’un prompt rétablissement.

En Saskatchewan, le programme d’accès Spine Pathway a été implanté en 2011 dans le but d’aider les patients à accéder plus rapidement aux soins adéquats et d’établir des lignes directrices provinciales pour la gestion de la lombalgie. Le programme Spine Pathway s’appuie sur des professionnels de la santé complémentaires pour examiner et trier les patients qui souffrent de douleurs lombaires. Le type de traitement recommandé se fonde sur des profils de lombalgie, ce qui favorise une plus grande constance dans les soins et, au besoin, un suivi adéquat.

La Saskatchewan a créé deux cliniques Spine Pathway qui reçoivent des patients souffrant de lombalgie, dirigés par un médecin de famille. Ces patients sont réévalués et traités par une équipe composée de professionnels de la santé complémentaires.

« On assiste à une transformation du parcours du patient, a déclaré le Dr Joseph Buwembo au Yorkton This Week en 2011. En effet, le patient est rapidement évalué et suivi selon un processus d’examen et de traitement simple et normalisé dans lequel interviennent le médecin de famille et le chiropraticien ou le physiothérapeute. Les cliniques de santé vertébrale offrent aux prestataires de soins primaires et aux patients un soutien et un accès rapide à un diagnostic et à une consultation au besoin qui favorisent les soins précoces et la réduction des listes d’attente. »

En Ontario, un modèle similaire a été lancé en 2013. Les cliniques pilotes, appelées Inter-professional Spine Assessment and Education Clinics (ISAEC), s’inspirent des cliniques Spine Pathway de la Saskatchewan. En plus d’assurer un modèle de triage éprouvé, les cliniques ISAEC préconisent des stratégies d’information et d’autogestion destinées à traiter la lombalgie et à réduire les risques de chronicité.

Une étude réalisée en 2011 a suivi des patients du Jordan Hospital, au Massachusetts, traités selon un modèle de chemin d’accès, de la prise en charge jusqu’à la sortie. Les résultats pour les patients ont été exceptionnels :

  • Des 518 patients successifs souffrant de lombalgie qui ont été étudiés, 402 ont été traités uniquement en chiropratique.
  • Le coût total moyen des soins a été de 302 $.
  • À la prise en charge, la douleur était évaluée à 6,2/10
  • À la sortie, la douleur était évaluée à 1,9/10
  • Les douleurs et invalidités autodéclarées ont diminué de 70 %.
  • Plus de 95 % des patients ont qualifié les soins d’« excellents ».1
  • Les douleurs lombaires sont monnaie courante. Il est donc normal d’ajouter un chiropraticien ou une chiropraticienne à votre équipe de soins de santé ! En tant qu’experts en santé MS, les chiropraticiens canadiens peuvent contribuer à évaluer et à traiter les problèmes MS, ainsi qu’à prévenir les blessures et faire en sorte que vous puissiez poursuivre vos activités

Spine-Pathway-Model--FR
Les douleurs lombaires sont monnaie courante. Il est donc normal d’ajouter un chiropraticien ou une chiropraticienne à votre équipe de soins de santé ! En tant qu’experts en santé MS, les chiropraticiens canadiens peuvent contribuer à évaluer et à traiter les problèmes MS, ainsi qu’à prévenir les blessures et faire en sorte que vous puissiez poursuivre vos activités.


  1. Paskowski I, Schneider M, Stevans J, Ventura JM, Justice BD. A hospital-based standardized spine care pathway: report of a multidisciplinary, evidence-based process. J Manipulative Physiol Ther. 2011 Feb;34(2):98-106. doi: 10.1016/j.jmpt.2010.12.004.
retour