Skip navigation

L’eau pour nourrir les athlètes

Auteur: CCA Staff Team Date: Mar 22, 2017 Back Care Tips, Blogue, L'expertise chiropratique, Le vieillissement en santé
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Nous savons tous que l’eau compose la majeure partie du poids de notre corps et qu’elle est essentielle à la vie. Nos besoins en eau sont comblés par ce que nous buvons, mais aussi par ce que nous mangeons.1 L’eau est un nutriment vital : elle transporte les autres nutriments dans notre corps et favorise l’élimination des déchets. Elle contribue aussi à réguler la température du corps, à lubrifier les articulations, à produire la salive et les sécrétions muqueuses et à aider le corps à amortir les chocs, en particulier lorsque nous marchons ou courons.2 Dans le milieu sportif, l’eau revêt donc une importance capitale.

La déshydratation affecte notre rendement tant physique que mental. Lors d’épreuves sportives, il n’est pas rare que des athlètes transpirent au point de se déshydrater. Leur rendement en souffre : perte d’endurance, augmentation de la fatigue et baisse de la motivation. Il suffit d’une déshydratation du corps de seulement 2 % pour que ces effets se fassent sentir.1 Il est important de se rappeler que les athlètes sont plus vulnérables à la déshydratation, surtout en début de saison : ils doivent s’adapter à de nouvelles conditions climatiques (en particulier s’ils s’entraînent dans des lieux où les saisons varient) et s’ajuster à une augmentation du niveau d’activité avec le retour de la saison régulière.1

Les jeunes qui participent à des activités sportives sont encore plus vulnérables à la déshydratation, car ils oublient souvent de boire assez d’eau pour compenser les fluides perdus durant l’activité physique.1

Que vous soyez ou non un athlète, la déshydratation, même légère, peut avoir des conséquences sur votre humeur, votre concentration, votre vigilance et votre mémoire à court terme.1 Comme dans le cas de la performance physique, ces pertes mentales s’atténuent et disparaissent lorsque vous refaites le plein de liquides.1 Une bonne hydratation comporte aussi d’autres bienfaits pour la santé : diminution des risques d’infection urinaire, d’hypertension et de problèmes cardiaques. Elle contribuerait également à la perte de poids.1,3,4

Selon le Guide alimentaire canadien, il existe de nombreuses façons d’hydrater notre corps. C’est pourquoi il ne précise pas la quantité d’aliments et de boissons qu’il nous faut consommer.5 Par contre, les personnes très actives ou qui sont exposées à la chaleur ont besoin d’un apport en eau plus élevé que la moyenne.

Voici quelques conseils tout simples pour rester bien hydraté :5

  1. Les fruits et légumes contiennent beaucoup d’eau. Lorsque vous faites du sport, ces collations santé vous garderont bien hydraté sur le terrain et hors du terrain.
  2. Buvez de l’eau à tous les repas. Essayez de remplacer les boissons gazeuses et les jus de fruits par de l’eau.
  3. Apportez toujours une bouteille d’eau au travail, à l’école ou lorsque vous faites des courses, afin de ne pas oublier de boire.
  4. Au restaurant, acceptez le verre d’eau, même si vous commandez une autre boisson.
  5. Ajoutez des tranches de citron, de limette, d’orange ou de concombre à votre eau pour lui donner du goût et vous inciter à en boire davantage.

Pour en savoir plus sur l’importance de bien vous hydrater et pour obtenir d’autres conseils, consultez votre chiropraticien ou chiropraticienne.

 

 

Références

 

  1. Popkin BM, D’Anci KE, Rosenberg IH. Water, hydration, and health. Nutr Rev. 2010; 68(8): 439-58. doi:10.1111/j.1753-4887.2010.00304.x.
  2. Jéquier E, Constant F. Water as an essential nutriment: The physiological basis of hydration. Eur J Clin Nutr. 2010; 65: 877. doi:10.1038/ejcn.2011.41.
  3. Stookey JD, Constant F, Popkin BM, Gardner CD. Drinking water is associated with weight loss in overweight dieting women independent of diet and activity. Obesity (Silver Spring). 2008; 16(11): 2481-8. doi: 10.1038/oby.2008.409.
  4. Van Walleghen EL, Orr JS, Gentile CL, Davy BM. Pre-meal water consumption reduces meal energy intake in older but not younger subjects. Obesity (Silver Spring). 2007; 15(1): 93-9.
  5. Santé Canada. Questions et réponses à l’intention des éducateurs : Guide alimentaire canadien. Accessible à : http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/food-guide-aliment/educ-comm/faq_educat-fra.php. Tiré le 11 janvier 2017.
retour