Skip navigation

Les chiropraticiens peuvent aider à soulager les douleurs chroniques

Auteur: CCA Staff Team Date: Sep 24, 2014 Blogue, L'expertise chiropratique, Le vieillissement en santé
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Chronic-Pain-for-Blog

Il existe deux types de douleurs chroniques non cancéreuses : les douleurs musculosquelettiques (MS) liées aux os, articulations, ligaments, tendons et muscles, et les douleurs neuropathiques, causées par des lésions aux nerfs ou tissus et qui provoquent une douleur cuisante ou lancinante.

Qu’est-ce que la douleur chronique ?

Une douleur est dite chronique lorsqu’elle dure trois mois ou plus.

La douleur chronique est-elle courante ?

En 2011, dans le cadre d’une étude réalisée à la Queen’s University, on a demandé à des gens s’ils ne ressentaient de manière générale ni douleur ni malaise. 55 % de la population canadienne a déclaré souffrir de douleurs chroniques non spécifiques. La plupart de ces patients ont fait état de douleurs dorsales et articulaires, ainsi que de céphalées causées par des problèmes MS ou autre affection sous-jacente. Ces douleurs peuvent être provoquées par un trauma ou un choc (accident de la route, chute, etc.), mais elles se révèlent souvent non spécifiques et sans cause sous-jacente connue. Toutefois, il existe de nombreuses causes structurelles ou mécaniques sous-jacentes qui peuvent se traiter grâce à des soins conservateurs.

Pain-Facts-FRQuelles sont les causes de la douleur chronique ?

Il est parfois difficile d’identifier la cause d’une douleur chronique, mais l’expertise chiropratique en matière d’évaluation et de diagnostic des problèmes MS peut contribuer à identifier l’origine de la douleur. Généralement, les douleurs chroniques sont provoquées par des pathologies sous-jacentes, notamment la sténose vertébrale (resserrement du canal rachidien qui entraîne une compression d’un nerf), l’arthrose (douleurs et inflammation articulaires) et l’arthrite inflammatoire. Les chiropraticiens sont formés pour évaluer et diagnostiquer les problèmes MS et recommander un plan de traitement personnalisé, ou une consultation complémentaire s’il y a lieu, qui peut comprendre la manipulation vertébrale, la mobilisation, la traction, les ultrasons et autres thérapies pour soulager la douleur. Ils peuvent aussi prodiguer des conseils sur les habitudes de vie et des exercices pour renforcer les muscles fondamentaux qui soutiennent la colonne.

D’autres formes courantes de douleurs chroniques ou récurrentes peuvent se manifester par des maux de tête, ou céphalées. En fait, les céphalées peuvent être invalidantes et considérées chroniques lorsqu’elles se produisent trois fois d’affilée. Elles peuvent être causées par de nombreux facteurs : déclencheurs nutritionnels ou environnementaux, irradiation à partir de la colonne cervicale ou de la musculature connexe, stress, etc. À titre de membres de votre équipe de soins, les chiropraticiens peuvent évaluer et contribuer à identifier les sources potentielles de la douleur. Selon les résultats de l’examen, le traitement chiropratique peut cibler les causes sous-jacentes, notamment une dysfonction articulaire ou une tension musculaire, et inclure des conseils nutritionnels pour atténuer les symptômes et diminuer la fréquence.

Il n’est pas rare chez ceux qui souffrent de problèmes chroniques de retrouver également des comorbidités. Le lien entre la douleur et l’insomnie, la dépression ou les troubles de l’humeur est mal compris ; toutefois, un cotraitement dispensé par une équipe de soins de santé peut s’avérer la réponse aux besoins d’un patient. Les chiropraticiens peuvent faire équipe avec des médecins de famille et d’autres professionnels de la santé afin de traiter efficacement les patients qui éprouvent des douleurs et des comorbidités connexes.

Traitement chiropratique et exercice

La bonne nouvelle pour les personnes qui souffrent de douleurs chroniques, c’est qu’il existe une solution. Un traitement conservateur, qui comprend la chiropratique, peut contribuer à soulager les symptômes aigus et chroniques et à corriger les dysfonctions mécaniques sous-jacentes. Le traitement peut aussi inclure des exercices pour maintenir la mobilité du corps.  Un tel programme de gestion des douleurs chroniques a été mis au point par le Dr Carlo Ammendolia, DC, PhD, à l’University of Toronto et au Mount Sinai Hospital. Le programme intensif du Dr Ammendolia, fondé sur des données probantes, aide les patients atteints de sténose vertébrale grâce à des stratégies d’autogestion, de soulagement de la douleur et d’amélioration des fonctions par des exercices dirigés et la thérapie manuelle. Les patients qui ont participé à ce programme intensif ont constaté une diminution des douleurs ainsi qu’une amélioration de leur mobilité et de leur qualité de vie.

Ce genre d’intervention constitue également une solution pour les personnes qui éprouvent des douleurs liées à d’autres troubles MS. Une étude américaine réalisée en 2012 a révélé que les patients aux prises avec des douleurs cervicales chroniques qui reçoivent un traitement chiropratique combiné à des exercices ont deux fois plus de chances de voir leurs douleurs disparaître que ceux qui sont traités à l’aide de médicaments.

L’étude a suivi 272 patients atteints de cervicalgie durant 12 semaines. Les patients ont été divisés en trois groupes de manière aléatoire : 91 ont été traités à l’aide de manipulations vertébrales, 90 à l’aide de médicaments et 91 à l’aide d’exercices à domicile.

Les résultats sont encourageants pour ceux et celles qui recherchent un traitement non pharmacologique de leurs douleurs :

  • 32 % des patients traités uniquement en chiropratique ont fait état d’un soulagement complet de leurs douleurs
  • 30 % des patients traités au moyen d’exercices ont fait état d’un soulagement complet de leurs douleurs
  • 13 % des patients traités au moyen de médicaments ont fait état d’un soulagement complet de leurs douleurs

La chiropratique comme partie intégrante d’un programme de santé peut jouer un rôle important dans l’évaluation et le traitement des douleurs chroniques associées à des problèmes MS. De plus en plus d’études démontrent l’efficacité de la chiropratique dans le traitement des douleurs chroniques.

Cliquez ici pour trouver un chiropraticien près de chez vous.

retour