Skip navigation

Maintenir les sportifs professionnels au sommet de leur forme

Author: Pierre Hamilton Date: Jul 15, 2020 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Chiropractor Dr. Greg Uchacz along with patients Sam Effah (Canadian sprinter) and Muay Thai fighter Scott McKenzie

Lorsque Scott MacKenzie est entré en claudiquant dans le bureau d’un chiropraticien en 2015, à cause d’un pied cassé et d’une hernie discale, il a regardé autour de lui et s’est dit : « Je vais enfin être soulagé ». Il a vu des dizaines de photos du Dr Greg Uchacz et de témoignages à son sujet publiés par des sportifs professionnels comme lui – dont Jonas Hiller et Alex Tanguay, joueurs de la LNH.

Scott pratique la boxe thaïlandaise et passe ses journées à donner des coups avec ses poings, ses pieds, ses genoux et ses coudes. Il souffre donc souvent de lésions dues aux mouvements répétitifs qui l’empêchent parfois de monter dans le ring.

« La boxe thaïlandaise est très dure pour le corps et pas seulement en compétition, mais aussi pendant l’entraînement, explique Scott. Mon corps se heurte constamment à celui d’autres boxeurs, alors je cherchais un chiropraticien connaissant bien toutes les exigences que les sportifs imposent à leur corps. J’ai trouvé le Dr Uchacz en faisant une recherche sur Google et je ne l’ai jamais quitté depuis. »

Sprinter, Sam Effah a remporté deux fois le titre de champion canadien au 100 m et obtenu la deuxième place à l’édition 2019 de Amazing Race Canada. Il soutient la chiropratique depuis 2008.

C’est en voyant l’élite de l’athlétisme recevoir des ajustements chiropratiques avant les compétitions qu’il a eu l’idée de consulter un chiropraticien. « Ces sportifs semblaient se sentir si bien après leur traitement, » explique-t-il. Sam a reçu son premier traitement chiropratique au Mexique alors qu’il participait aux Championnats d’athlétisme d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes 2008 pour les moins de 23 ans avec Équipe Canada – il a tout de suite été conquis.

« J’essaie toujours de prévoir un ajustement juste avant une course, ajoute-t-il. Je dis aux gens que s’ils veulent se sentir bien et bouger sans difficulté, l’idéal est de faire appel à un chiropraticien expérimenté. »

Le Dr Uchacz traite des sportifs d’élite depuis près de 25 ans. Il a prodigué des soins chiropratiques lors de quelque 200 compétitions internationales, y compris aux Jeux olympiques de Salt Lake City en 2002, de Turin en 2006 et de Vancouver en 2010. C’est par ses liens avec d’autres chiropraticiens qu’il a pu faire carrière en chiropratique sportive.

« À l’université, je m’intéressais beaucoup à l’anatomie, à la physiologie et à la pathologie humaines. Quelqu’un m’a mis en contact avec le Dr Michael Breen, à Calgary. Après une journée à l’observer, j’ai su que je ferais carrière en chiropratique. »

Quelques années plus tard, un collègue du Dr Uchacz, le Dr Larry Bell, a recommandé ses services à l’équipe néerlandaise de bobsleigh, qui s’entraînait à Calgary. Le hasard faisant bien les choses, la copine de l’un des bobeurs évoluait dans l’équipe canadienne et est devenue, elle aussi, une patiente du Dr Uchacz. Depuis, bien d’autres recommandations se sont transmises de bouche à oreille au sein de la communauté sportive.

La clientèle du Dr Uchacz n’a cessé de croître grâce aux résultats obtenus. Scott affirme d’ailleurs qu’il n’aurait pu poursuivre sa carrière après sa blessure sans son aide.

« Sans le Dr Uchacz, je n’en serais certainement pas là où j’en suis aujourd’hui, dit-il. J’aurais peut-être même mis fin à ma carrière. Il m’a aidé à me remettre de tellement de blessures –physiques et psychologiques. Il m’assure toujours que mes blessures guériront, et que je pourrai remonter dans le ring. »

Vous cherchez un chiropraticien près de chez vous? Utilisez notre outil Trouver un chiropraticien dès maintenant.

back to top