Skip navigation

Méthodes de traitement utilisées par les chiropraticiens [partie 2]

Author: CCA Staff Team Date: Aug 28, 2019 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

A quoi s'attendre lors d'une visite chez le chiropracticien

Après vous avoir vu souffrir de douleurs dorsales pendant des semaines, votre collègue vous recommande de consulter son chiropraticien. Vous avez entendu parler de la chiropratique, mais vous ne savez pas trop à quoi vous attendre après l’évaluation initiale. Cherchant désespérément à soulager votre douleur, vous appelez et prenez rendez-vous après le travail.

Il est maintenant 17 h 30. Vous êtes assis dans la salle d’attente, anticipant avec nervosité le moment où vous serez appelé.

Vous connaissez? Si la chiropratique vous est nouvelle et que vous n’êtes pas certain des types de traitement qui vous seront proposés durant votre rendez-vous avec le chiropraticien, nous sommes là pour vous éclairer.

Dans la Partie 1 de cette série, nous avons expliqué que les chiropraticiens sont des spécialistes de la colonne vertébrale, des muscles et du système nerveux qui fournissent des traitements efficaces pour favoriser la santé, soulager la douleur et améliorer la qualité de vie.

Les ajustements et les manipulations, les exercices et les étirements, l’acupuncture et les conseils nutritionnels ne sont que quelques moyens parmi tant d’autres auxquels les chiropraticiens ont recours pour traiter vos symptômes. Mais ce n’est pas tout ce qu’ils font!

Voici cinq autres techniques qu’ils utilisent pour traiter les affections des systèmes rachidien, musculaire et nerveux.

Mobilisation des tissus mous avec instrument (IASTM)

Définition : Souvent appelée la technique Graston, cette thérapie repose sur l’utilisation d’un petit instrument en acier inoxydable ou autre matière pour stimuler les tissus concernés, retirer le tissu cicatriciel et favoriser la circulation sanguine et la guérison.

À quoi s’attendre : Votre chiropraticien se servira d’un instrument en acier inoxydable, possiblement combiné avec une crème musculaire, qu’il fera glisser ou poussera sur la peau, parfois en la grattant, à un endroit où se trouvent des tendons, des muscles ou des ligaments bien précis. Il se peut que vous remarquiez une certaine rougeur de la peau pendant une courte période après le traitement puisque celui-ci augmentera l’afflux sanguin dans la zone concernée. Votre chiropraticien vous encouragera peut-être à étirer la partie du corps à traiter pendant qu’il applique l’instrument.

Est-ce la bonne méthode pour moi? Il est prouvé que la technique Graston et les autres traitements IASTM sont utiles pour améliorer la fonction et l’amplitude des mouvements à la suite d’une blessure sportive, en plus d’atténuer la douleur. Ces techniques peuvent écourter la période de réadaptation et vous aider à reprendre plus rapidement et facilement les sports et les activités que vous aimez.

Bandage Kinesio

Définition : Le bandage Kinesio s’entend d’un bandage thérapeutique élastique utilisé pour traiter les blessures sportives et d’autres troubles en soutenant les muscles et les ligaments blessés et en améliorant la circulation sanguine2. Vous vous rappelez peut-être avoir vu certains athlètes arborer ces bandes adhésives colorées durant les Jeux olympiques!

À quoi s’attendre : Votre chiropraticien placera des bandages Kinesio autour d’un muscle ou d’un ligament blessé. Le nombre de bandes adhésives appliquées variera en fonction de la blessure.

Est-ce la bonne méthode pour moi? Il a été démontré que les bandages Kinesio augmentent la force des muscles et l’amplitude des mouvements, en plus de probablement prévenir les nouvelles blessures2. Discutez de cette technique avec votre chiropraticien pour déterminer si elle convient à votre blessure.

Traitement au laser

Définition : Le traitement au laser, aussi appelé photothérapie, utilise diverses longueurs d’onde lumineuses à des fins thérapeutiques, notamment la guérison des cellules et la diminution de la douleur et de l’inflammation. Plus généralement employé pour favoriser la guérison des blessures et gérer la douleur, le laser sert aussi à traiter beaucoup d’autres affections musculosquelettiques.

À quoi s’attendre : Lorsqu’il a recours à ce type de traitement, le chiropraticien fixe un laser sur les points douloureux à traiter. Il est possible que les patients éprouvent une sensation de picotement ou de chaleur, mais dans la plupart des cas, ils ne ressentent rien.

Est-ce la bonne méthode pour moi? Avant de procéder au traitement au laser, votre chiropraticien effectuera un examen physique complet à des fins de dépistage. Dans certains cas, les patients éprouveront de légères éruptions cutanées ou brûlures. Toutes les personnes présentes dans la salle doivent porter des lunettes de protection pour prévenir tout dommage à la rétine.

Thérapie par ondes de choc

Définition : À l’origine, on utilisait la thérapie par ondes de choc pour détruire les calculs rénaux. Elle sert plus récemment à traiter divers troubles musculosquelettiques. Comme son nom l’indique, cette thérapie est fondée sur l’application de petits changements de pression à des endroits précis dans une optique de soulagement de la douleur et de restauration de la mobilité5.

À quoi s’attendre : Votre chiropraticien localisera d’abord le point douloureux par palpation. Il appliquera ensuite du gel sur la zone visée et appuiera légèrement l’applicateur d’ondes de choc sur celle-ci. Dès qu’il aura mis l’appareil en marche, vous commencerez à en ressentir les effets. Certains patients éprouvent de l’inconfort durant le traitement, soit une sensation semblable à celle que provoque un claquage. La bonne nouvelle? En général, les traitements ne durent que d’une à quatre minutes et, d’habitude, l’inconfort disparaît peu après leur fin.

Est-ce la bonne méthode pour moi? Il est prouvé que la thérapie par ondes de choc est utile pour les affections comme les points de déclenchement, le syndrome du tunnel carpien, les fasciites plantaires et les tendinopathies6. Il s’agit d’un traitement récent pour lequel la recherche se poursuit. Si vous avez des préoccupations, discutez-en avec votre chiropraticien.

Neurostimulation électrique transcutanée (TENS)

Définition : La neurostimulation électrique transcutanée (TENS) fait référence à l’application d’un courant électrique de faible intensité au moyen d’électrodes afin de soulager la douleur dans une zone particulière.

À quoi s’attendre : Après avoir circonscrit la zone douloureuse, votre chiropraticien appliquera deux électrodes à cet endroit, sur votre peau préalablement lavée et séchée, puis ajustera l’intensité du courant électrique à un niveau confortable à l’aide du dispositif de contrôle. Il est possible que vous ressentiez une sensation de picotement ou une contraction musculaire au lieu d’application.

Est-ce la bonne méthode pour moi? La méthode TENS s’est montrée efficace pour soulager les douleurs aiguës et chroniques associées à un large éventail d’affections3. Dans certaines situations et zones, l’utilisation d’un courant électrique n’est pas recommandée, p. ex., pour les femmes enceintes et les patients avec des stimulateurs cardiaques, les affections cutanées ou les infections actives4. Il est important de signaler tout problème de santé que vous pourriez avoir à votre chiropraticien et de maintenir une communication ouverte avec lui.

Lorsque vous choisissez de consulter un chiropraticien, vous décidez de confier votre santé musculosquelettique à un spécialiste, c’est-à-dire un professionnel qui a suivi une formation de niveau universitaire d’une durée de sept ans et qui est spécialisé dans le traitement des affections des systèmes rachidien, musculaire et nerveux.

Si vous souffrez, communiquez avec un chiropraticien de votre région pour soulager votre douleur dès aujourd’hui.

Cliques ici pour accéder à la partie 1 de cette série.

1 Kim, Jooyoung, et coll. « Therapeutic Effectiveness of Instrument-Assisted Soft Tissue Mobilization for Soft Tissue Injury: Mechanisms and Practical Application. » Journal of Exercise Rehabilitation, vol. 13, n° 1, 2017, pp. 12–22., doi:10.12965/jer.1732824.412.

2 Williams, Sean, et coll. « Kinesio Taping in Treatment and Prevention of Sports Injuries. » Sports Medicine, vol. 42, n° 2, 2012, pp. 153–164., doi:10.2165/11594960-000000000-00000.

3 Vance, C. G. T., et coll. « Effects of Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation on Pain, Pain Sensitivity, and Function in People With Knee Osteoarthritis: A Randomized Controlled Trial. » Physical Therapy, vol. 92, n° 7, 2012, pp. 898–910., doi:10.2522/ptj.20110183.

4 « ELECTROPHYSICAL AGENTS – Contraindications And Precautions: An Evidence-Based Approach To Clinical Decision Making In Physical Therapy. » Physiotherapy Canada, vol. 62, n° 5, 2010, pp. 1–80., doi:10.3138/ptc.62.5.

5 « Mechanical Principles. » Shock Wave and High Pressure Phenomena Fundamentals of Shock Wave Propagation in Solids, pp. 7–35., doi:10.1007/978-3-540-74569-3_2.

6 Ko, Jih-Yang, et Feng-Sheng Wang. « Extracorporeal Shockwave Therapy for Tendinopathy. » Shockwave Medicine Translational Research in Biomedicine, 2018, pp. 27–41., doi:10.1159/000485060.

back to top