Skip navigation

Mise à jour de l’énoncé de position sur la vaccination dans l’intérêt supérieur des patients

Author: CCA Staff Team Date: Dec 4, 2019 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

L’Association chiropratique canadienne a mis à jour son énoncé de position de longue date sur la vaccination et l’immunisation dans l’intérêt supérieur des patients et de tous les Canadiens.

Cette mise à jour intervient dans un contexte de réticence croissante à la vaccination ainsi que de résurgence de maladies pouvant être prévenues par la vaccination, comme la rougeole, au Canada. En tant que prestataires de soins de santé primaires, les chiropraticiens doivent appuyer les efforts de leurs partenaires du système de santé visant à protéger la vie et la santé des Canadiens.

Dans l’énoncé de position révisé, nous reconnaissons que les vaccins sont une pratique de santé sûre et efficace pour prévenir les maladies infectieuses.

En date de décembre 2019, l’énoncé de position de l’Association chiropratique canadienne se lit comme suit :

La vaccination ne relève pas du champ de compétences de la chiropratique au Canada. Néanmoins, l’Association chiropratique canadienne reconnaît que la vaccination est une pratique de santé publique sûre et efficace pour prévenir les maladies infectieuses. Elle encourage d’ailleurs ses membres à diriger leurs patients vers les organismes de santé publique appropriés ou les professionnels de la santé dont le champ de compétences inclut la vaccination, qui demeurent les sources de consultation, d’information et de réponses à privilégier pour toute question concernant l’immunisation et la vaccination.

Comment en sommes-nous arrivés là?

Plus tôt en 2019, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a contacté l’ACC en ce qui concerne la résurgence de maladies pouvant être prévenues par la vaccination, comme la rougeole. Par la suite, nous avons engagé des conversations avec des dirigeants du milieu chiropratique, notamment les organismes de réglementation provinciaux ainsi que l’Agence de la santé publique du Canada, dans l’optique de mettre à jour notre énoncé de position.

Le conseil d’administration de l’ACC a approuvé l’énoncé révisé en septembre 2019. Depuis, la Dre Tam a rencontré un groupe de dirigeants du milieu chiropratique afin de discuter de l’importance de cette pratique de santé publique et de trouver des moyens de collaborer dans l’avenir. Nous sommes impatients de travailler de concert avec la Dre Tam relativement à ce dossier et à d’autres enjeux de santé publique.

Quelle est la suite?

Si vous avez des questions, nous vous encourageons à consulter un professionnel de la santé qui s’occupe de vaccination et d’immunisation. En outre, le gouvernement du Canada, Immunisation Canada et la Société canadienne de pédiatrie offrent de précieux renseignements.

back to top