Skip navigation

Optimisation des performances : le rôle des chiropraticiens au sein des équipes de soins

Auteur: CCA Staff Team Date: Aug 5, 2015 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

rugby.jpg.size.xxlarge.letterboxTandis que le Canada brille aux Jeux panaméricains et parapanaméricains, la profession chiropratique continue de veiller sur la santé des athlètes et des autres bénévoles. En effet, près de 140 chiropraticiens bénévoles apportent leur concours à ces Jeux cet été !

Au sein des équipes de soins de santé, les chiropraticiens traitent les blessures, mais contribuent aussi à optimiser la performance des athlètes. En raison de leur entraînement intensif et des exigences de la compétition, les athlètes sont plus vulnérables aux blessures et comptent sur les services sur place pour être au sommet de leur forme quand il le faut. Dans certains cas, la blessure se limite à un simple élancement, mais elle peut être plus grave : dysfonction articulaire, foulure ou entorse. De manière générale, elle se situe à l’épaule, au coude, au poignet ou à la main.1 Le traitement des athlètes parapanaméricains pose des défis plus grands en raison de certaines contraintes liées notamment à l’utilisation d’équipement spécialisé et de risques accrus que présente leur sport. C’est pourquoi il est important d’avoir sur place une équipe multidisciplinaire compétente en mesure de traiter les problèmes dès qu’ils surviennent.

Comme dans toute activité ou tout travail, les risques de blessure dépendent des exigences du sport ou du type d’équipement utilisé. Cela dit, la prévalence de la dorsalgie est très élevée dans toutes les disciplines sportives. Selon le Comité international paralympique (CIP), on enregistre dans le milieu du parasport un taux de blessures de 12,7 par 1 000 jours-athlètes. Les sports suivants présentent l’incidence la plus élevée

  1. Football à cinq
  2. Dynamophilie
  3. Goalball
  4. Escrime en fauteuil roulant
  5. Rugby en fauteuil roulant

Dans certains sports de contact parapanaméricains comme le rugby et le football en fauteuil roulant, les athlètes sont particulièrement vulnérables à des lésions traumatiques ou même à des commotions. Ces blessures graves doivent être évaluées et traitées immédiatement afin de prévenir les risques de complications. Dans de nombreux cas, le chiropraticien apporte son soutien aux autres membres de l’équipe dans l’évaluation du diagnostic ou le traitement des blessures musculosquelettiques connexes. Ce cadre permet à divers professionnels de la santé de collaborer au traitement des athlètes, un contexte propice aux apprentissages interprofessionnels. Au final, le suivi en équipe, qui inclut la chiropratique, améliore les résultats et la façon dont les soins sont prodigués aux athlètes. Ce modèle se révèle exemplaire pour le traitement des problèmes musculosquelettiques.

Rester actif et en forme

Les Canadiens peuvent bénéficier des mêmes soins que nos athlètes. L’objectif est de rester en santé, actif et en forme, afin de prévenir les blessures qui limitent vos activités. Consultez votre chiropraticien : il vous aidera à rester bien actif cet été. Vous pouvez déjà faire un premier pas-santé grâce à l’appli Allez bougez Canada ou le programme Faites le 15.

1. Lars Engebretsen, et. al, “Sports Injuries and Illness during the London Summer Olympic Games 2012,” British Journal of Sports Medicine, 2013; 47, 407,414.https://bjsm.bmj.com/content/47/7/407.full.pdf+html.
retour