Skip navigation

Surmonter la fatigue mentale : 4 recommandations d’un chiropraticien canadien

Auteur: Alisha Martins Date: Mar 13, 2019 Blogue, L'expertise chiropratique
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Quel est le point commun entre le stress, le manque de sommeil, les changements hormonaux et une mauvaise alimentation? Ce sont toutes des causes possibles du brouillard cérébral1. Aussi connu sous le nom de fatigue mentale, le brouillard cérébral est un type de dysfonctionnement cognitif dont les symptômes comprennent le manque de concentration, de clarté, de mémoire et d’attention.

Nous traversons tous des moments de fatigue et d’épuisement. Dans la société d’aujourd’hui, la pression associée à la performance et à la réussite pousse bon nombre d’entre nous à travailler de plus longues heures, à dormir moins et souvent à négliger nos saines habitudes alimentaires. Avec toutes ces demandes, il est facile de comprendre pourquoi tant de gens se sentent dépassés et épuisés.

Les chiropraticiens canadiens sont spécialement formés pour soulager la douleur et rétablir les fonctions normales de la colonne vertébrale, des articulations et des structures de soutien du corps. Mais saviez-vous qu’ils sont également formés pour offrir des conseils sur le mode de vie et la nutrition?

« En tant que chiropraticiens, nous traitons des personnes, pas seulement des symptômes, explique le Dr Kyle Aram, DC. Il est important de tenir compte de l’état de santé général de chaque patient au moment de créer un plan de traitement. On ne peut pas séparer la santé mentale de la santé physique. »

Le Dr Aram recommande à ses patients une approche en quatre étapes pour réduire le stress et améliorer la santé mentale, deux éléments qui, selon lui, peuvent avoir un impact crucial sur le rétablissement des patients et la gestion de la douleur.

Voici ce qu’il suggère 2:

  1. Réduire l’inflammation dans l’alimentation

L’inflammation peut provenir de diverses sources, y compris les viandes transformées, les boissons sucrées et le gluten. Parlez à un nutritionniste pour personnaliser votre régime alimfentaire en fonction de vos besoins et de ceux de votre corps.

  1. Augmenter l’activité physique

Intégrer plus d’activité physique à sa routine quotidienne diminue le risque de dépression et d’anxiété en libérant dans le cerveau des neurotransmetteurs associés au bien-être. Cela diminue également l’inflammation et améliore la santé cardiovasculaire, ce qui réduit le besoin de prendre certains médicaments. Essayez d’augmenter votre endurance physique en vous inscrivant à un cours à votre centre de sport local.

  1. Dormir plus

Nous savons tous que le sommeil est important, mais comment pouvons-nous dormir plus?

« Évitez la lumière bleue des ordinateurs et des écrans de téléphone deux heures avant d’aller au lit, conseille le Dr Aram. Visez sept à neuf heures de sommeil pour une récupération optimale du cerveau, et évitez de dormir sur le ventre avec la tête tournée sur le côté. »

Voici quelques conseils supplémentaires : assurez-vous qu’il fait parfaitement noir dans votre chambre, que sa température est appropriée, que le lit est confortable et qu’il y a le moins de bruit possible.

  1. Désintoxication mentale

Si vous vous sentez dépassé et ne savez pas comment calmer le brouhaha mental, essayez de méditer pendant 10 minutes chaque matin. La respiration diaphragmatique peut aider à ralentir le rythme cardiaque et à stabiliser la tension artérielle.

« Pratiquez la pleine conscience, exprimez votre gratitude, écrivez des phrases d’encouragement et soyez indulgent envers vous-même, suggère le Dr Aram. Mettez au défi votre cerveau au moyen de casse-têtes, de jeux de stratégie et de projets créatifs, et évitez de consommer trop de caféine et d’alcool. »

1 “Brain Fog: 6 Potential Causes.” Healthline, Healthline Media, www.healthline.com/health/brain-fog#causes.

2 Aram, Kyle. “Dr. Kyle: 4 Easy Steps to Get Rid of Brain Fog.” Forward Health, 6 fév. 2019, www.forwardhealth.ca/dr-kyle-4-easy-steps-to-get-rid-of-brain-fog/.
retour