Skip navigation

Trois conseils pour soulager la cervicalgie

Auteur: CCA Staff Team Date: Jun 17, 2015 Blogue
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

Les douleurs au cou, ou cervicalgie, peuvent être causées par un trauma, une inflammation ou même une tension répétée sur des structures connexes. En fait, les lésions dues à des mouvements répétés (LMR) sont plus fréquentes dans la région du cou et des épaules (25 %), ainsi que du poignet et de la main (23 %).1 Il faut savoir qu’une grande proportion (55 %) des LMR survient en milieu de travail et que certains emplois y sont malheureusement plus vulnérables.2 Les tâches ménagères et les activités sportives comportent aussi leur lot de risques. Et bien que la cervicalgie ne limite pas les activités de la plupart des gens qui en souffrent, une personne sur dix au Canada fait état de certaines limitations.3

Les facteurs suivants augmentent les risques de cervicalgie :

Facteurs de mode de vie Facteurs moteurs Facteurs psycho sociaux 
Tabagisme ou exposition à la fumée du tabac Trauma physique : accident d’auto ou blessure sportive Mauvais état de santé
psychologique
Travail répétitif ou de précision Positions sédentaires prolongées
Mauvaise posture

Auto-traitement

Si la douleur persiste ou s’aggrave, vous devriez consulter un chiropraticien ou un autre professionnel de la santé qualifié. Vous pouvez aussi poser plusieurs gestes pour réduire la douleur et améliorer votre mobilité. Voici quelques conseils de mieux-être :

  1. Mouvement

Évitez de rester assis ou debout trop longtemps. Une mauvaise posture et des comportements sédentaires constituent les principales causes de cervicalgie. Prévoyez des pauses fréquentes dans votre journée pour vous dégourdir. L’appli gratuite Allez bougez Canada comprend des exercices simples et rapides pour vous aider à bouger.

  1. Ergonomie

Assurez-vous que votre poste de travail contribue à votre santé musculosquelettique ! Si vous avez manqué notre précédent blogue sur l’ergonomie au travail, lisez-le ! Lorsque vous êtes assis, gardez la colonne en position neutre et évitez de projeter le menton vers l’avant ou d’arrondir les épaules. Faites travailler les muscles de votre dos.

  1. Relaxation

Nous sommes nombreux à accumuler stress et tension dans les muscles du cou et des épaules, ce qui peut entraîner des douleurs et de l’inconfort. Intégrez des techniques de relaxation à votre quotidien : vous atténuerez les tensions, améliorerez votre concentration et soulagerez la douleur. Essayez des exercices de respiration et des étirements doux, faites une promenade à l’heure du midi ou après le souper, faites-vous masser ou inscrivez-vous à un cours de yoga.

Traitement

Le traitement de la cervicalgie fait l’objet de beaucoup de recherche. Le Projet canadien de Guides de pratique chiropratique propose plusieurs ressources aux patients qui souffrent de cervicalgie. Vous serez peut-être surpris d’apprendre, par exemple, que le port du collier cervical n’est plus recommandé, parce qu’inefficace, pour les patients qui ont subi un coup de fouet. On vous recommande maintenant de reprendre le plus rapidement possible vos activités courantes, de vous renseigner sur l’auto-traitement et de faire à domicile le programme d’exercices quotidiens prescrit par votre chiropraticien.

La prise d’anti-inflammatoires peut être bénéfique à court terme, de même que le recours à une thérapie manuelle comme la chiropratique ou l’acuponcture. N’oubliez pas qu’un dysfonctionnement articulaire de la colonne cervicale peut limiter votre mobilité et provoquer des douleurs. Consultez votre chiropraticien : il procédera à un examen en profondeur et vous aidera à régler le problème.

Sources

1. Michael Tjepkema, “Repetitive Stress Injury,” Statistics Canada, Health Reports, Volume 14. No. 4.
2.  Robin McGee, “Fit for Work? Musculoskeletal Disorders and the Canadian Labour Market,” The Work Foundation, May 2009.  
3.  Statistique Canada, 2014. Tendances de la santé. Catalogue de Statistique Canada no 82-213-XWF. Ottawa. Publié le 12 juin 2014.
retour