Skip navigation

Réponse des chiropraticiens canadiens à la crise des opioïdes

Toronto, ON (16 novembre 2016) – Les opioïdes sont rapidement devenus l’un des principaux traitements des douleurs chroniques non cancéreuses. À l’échelle mondiale, le Canada est actuellement le deuxième consommateur d’opioïdes d’ordonnance, souvent liés selon des études à des douleurs lombaires et autres troubles musculosquelettiques. Le nombre de décès liés à la prise d’opioïdes d’ordonnance dépasserait maintenant les 2 000 personnes par année.

Il est clair que nous sommes confrontés à une crise nationale. À cet égard l’Association chiropratique canadienne dévoile aujourd’hui un livre blanc intitulé Une meilleure approche de la gestion des douleurs au Canada. Ce document va au-delà des enjeux immédiats de surconsommation pour se pencher sur les solutions probantes qui pourraient contribuer à réduire la nécessité de prescrire des opioïdes pour traiter les douleurs dorsales et autres troubles musculosquelettiques.

En effet, pour réduire la prescription d’opioïdes, le Canada a besoin d’une approche globale centrée sur le patient. Le livre blanc de l’ACC formule quatre grandes recommandations qui, combinées, donneront à davantage de Canadiens l’accès à des traitements non pharmacologiques sûrs et plus efficaces, notamment la chiropratique, pour gérer les douleurs chroniques.

En tant qu’experts en santé musculosquelettique, les chiropraticiens traitent tous les ans 4,5 millions de Canadiens. En ce sens, la chiropratique peut faire partie de la solution à la crise actuelle. Notre profession participera d’ailleurs à la Conférence nationale et au Sommet sur les opioïdes qui seront tenus les 18 et 19 novembre 2016. L’ACC y sera représentée par Alison Dantas, directrice générale, et le Dr Gerald Olin, premier vice-président du conseil.

 

Information :

Ashley Rensler, Affaires publiques, Impact Public Affairs
Téléphone : 647-317-9057
Courriel : ashley@impactcanada.com

 

-30-

 

L’Association chiropratique canadienne (ACC) est une association nationale qui représente 7 800 des  9 000 docteurs en chiropratique agréés au Canada. Environ 4,5 millions de Canadiens consultent en chiropratique tous les ans. Au nom de ses membres et de leurs patients, l’ACC défend la qualité et l’accessibilité des soins chiropratiques au Canada, ainsi que l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience du système de santé. Pour en savoir plus sur l’ACC ou pour trouver un chiropraticien ou une chiropraticienne, consultez le site www.chiropratique.ca

retour