Skip navigation

Centre national de ressources sur la COVID-19

À titre d’association nationale représentant la profession chiropratique au Canada, notre première responsabilité est d’aider nos membres à gérer l’impact de la pandémie et à prioriser la santé et le bien-être de leurs patients dans un contexte en constante évolution. Dans le cadre de l’actuelle pandémie de COVID-19, vous pouvez trouver de l’information et des conseils exacts et fondés sur des données probantes au bout de vos doigts.

Les renseignements ci-après comprennent un ensemble de ressources qui seront utiles aux chiropraticiens, aux patients et aux étudiants en chiropratique au fil de l’évolution de la pandémie de COVID-19. Le contenu de la présente page est révisé quotidiennement et mis à jour à mesure que de nouvelles informations ou ressources sont disponibles.

Nouvelles

25 mai : Les demandes d’adhésion à l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial sont maintenant acceptées
25 mai : La ministre Ng annonce un service téléphonique d’appui à la planification financière pour les petites entreprises connaissant des difficultés dans le contexte de la COVID-19
19 mai : Le premier ministre annonce l’expansion du soutien aux travailleurs et aux petites entreprises
20 mai : Le premier ministre annonce le début d’un programme visant à protéger les emplois et à aider les entreprises

Ressources pour les chiropraticiens

 width=

Retour au pratique

Télésanté

Aide financière

Ressources provinciales

Votre santé mentale

* Si vous êtes membre de l’ACC, veuillez vous joindre à notre groupe Facebook privé pour échanger avec des collègues et du personnel de l’ACC.

Gouvernement du Canada

OMS – Pour les professionnels de la santé

Votre santé mentale

Fiches d’information de la Société canadienne de psychologie

  • L’impact psychologique de la pandémie de coronavirus (COVID-19) – PDF | HTML
  • Psychological Practice and the Coronavirus (COVID-19) – PDF | HTML [version française à venir]
  • Travailler à domicile pendant la pandémie de COVID-19, avec et sans enfants à la maison – PDF | HTML
  • Faire face au coronavirus et prévenir la COVID-19 – PDF | HTML

Espace mieux-être : portail de soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances

Le Portail de soutien en matière de santé mentale et de consommation de substances permet aux Canadiens d’obtenir de l’information fiable et d’accéder à des services favorisant leur santé mentale et leur bien-être, en les mettant en contact avec des pairs aidants, des travailleurs sociaux, des psychologues et d’autres professionnels avec lesquels ils peuvent clavarder ou discuter au téléphone en toute confidentialité. Consultez le communiqué de presse.


Ressources pour le personnel des cliniques

Sécurité

Affiches

Outils pour les entreprises


Retour au Pratique

Les gouvernements provinciaux et territoriaux remettent leurs activités en marche un à un tout en limitant le risque d’une nouvelle propagation de la COVID-19. Dans le cadre de ces efforts, ils tiennent compte de l’accès aux soins de santé, y compris la chiropratique, ce qui signifie que les patients pourront consulter les chiropraticiens en personne. Les organismes de réglementation de la chiropratique participent aux efforts en harmonisant leurs directives avec les mesures gouvernementales.

Veuillez consulter la page intitulée « Return to Practice » (en anglais seulement) 


La télésanté pendant la COVID-19 : Guide de pratiques exemplaires

Les informations fournies dans le guide de pratiques exemplaires visent à aider nos membres à mettre en place des services de télésanté. Il est essentiel de savoir à quel moment il convient de pratiquer la télésanté, de pouvoir déterminer les cas qui nécessitent une consultation avec un autre professionnel et de savoir comment utiliser la télésanté pendant cette pandémie. Les téléconsultations en chiropratique offrent la possibilité d’aider les patients qui ont besoin de soins neuromusculosquelettiques urgents ou aigus, qui pourraient leur permettre de diminuer/gérer leur douleur, et leur éviter d’avoir à se rendre en personne chez un chiropraticien ou aux urgences d’un hôpital, avec le risque d’exposition accrue à la COVID-19 que cela implique. Dans plusieurs provinces et territoires, les chiropraticiens peuvent toujours offrir des soins d’urgence en personne.

Ce guide est destiné à des fins éducatives uniquement. Notez que nous y fournissons les informations les plus récentes. Dans ce contexte, les renseignements et les mises à jour fluctuent et varient selon votre province. Il est essentiel que vous vérifiiez auprès de l’organisme de réglementation de votre province les conditions requises pour pouvoir effectuer des consultations en chiropratique de cette manière. Vous devez prendre en compte de nombreuses considérations importantes, telles que la confidentialité, le consentement, la facturation et la couverture d’assurance, avant de procéder.

Téléconsultations en chiropratique pendant la pandémie de COVID-19 : Ce que vous devez savoir


Soutien fédéral et programmes d’aide financière

Veuillez noter que l’information fournie est un résumé des différentes annonces présentées par le gouvernement fédéral le 18 mars 2020. Visitez régulièrement la présente page, car elle sera mise à jour lorsque de nouvelles annonces ou de plus amples renseignements sur les programmes seront diffusés.

Le ministre des Finances du Canada a demandé aux Canadiens de communiquer directement avec leurs institutions financières pour discuter de leur situation particulière afin d’obtenir l’aide dont ils ont besoin. Les six plus grandes institutions financières du Canada ont pris l’engagement de traiter au cas par cas les demandes des particuliers et des petites entreprises afin de leur offrir des solutions adaptées ainsi qu’un certain répit concernant leurs obligations de crédit.

À la lumière des nouvelles mesures économiques prises par le gouvernement du Canada pour venir en aide à la population, voici un résumé des mesures dont les membres de l’ACC pourraient profiter.

REMARQUE : Tous les programmes ci-dessous sont en instance de mise en œuvre par le gouvernement fédéral, et leur échéancier reste à déterminer. We will monitor and continue to update this page as information becomes available. Members should review program criteria and use their judgment as to which federal financial assistance program is best suited to their needs. Nous continuerons de suivre la situation et nous mettrons à jour la présente page à mesure que de l’information supplémentaire sera disponible. Les membres devraient vérifier les critères d’admissibilité aux différents programmes et faire preuve de jugement pour déterminer quel programme d’aide fédéral convient le mieux à leurs besoins.

Guide de référence rapide

Voici un aperçu des démarches du gouvernement canadien visant à faciliter l’accès au financement fédéral et à l’information connexe. Vous trouverez ensuite des renseignements plus détaillés. Cette page sera mise à jour à mesure que de l’information supplémentaire sera diffusée. Veuillez donc la visiter souvent pour rester au courant des dernières nouvelles.

Tout d’abord, ouvrez un compte auprès de l’Agence du revenu du Canada (ARC) si ce n’est pas déjà fait, car c’est l’un des moyens les plus efficaces et les plus sûrs d’accéder au soutien fédéral et de répondre aux besoins de votre entreprise. Veuillez cliquer ici pour créer un compte auprès de l’ARC. Une page Aide et FAQ fournit l’information nécessaire pour amorcer le processus. La plupart des chiropraticiens devraient être admissibles à la Prestation canadienne d’urgence annoncée le 25 mars 2020.

Autres sources d’information importantes :

  • Le site Web pour les entreprises du gouvernement du Canada comprend de l’information sur le soutien aux employés et aux entreprises. Il est mis à jour au fil de l’évolution de la pandémie de COVID-19.
  • Téléchargez l’appli Entreprises Canada afin d’obtenir de l’aide sur mesure pour répondre à vos besoins particuliers et à vos questions sur la COVID-19.
  • Consultez le Guide de préparation à une pandémie de la Chambre de commerce du Canada pour vous aider à préparer votre entreprise aux jours et aux semaines qui viennent.
  • Puisque les institutions financières se sont engagées à soutenir les entreprises et les particuliers de manière responsable, juste et empathique, communiquez avec la vôtre. Afin de contribuer à la stabilité des entreprises en cette période d’incertitude, le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) a abaissé la réserve pour stabilité intérieure, ce qui rehausse la capacité de crédit des institutions financières canadiennes de plus de 300 milliards de dollars.

Liens d’accès rapide aux programmes gouvernementaux et aux ressources pour les entreprises

  • À compter du 6 avril, les personnes qui n’ont pas présenté une demande d’assurance-emploi peuvent demander la PCU à l’adresse canada.ca/fr/services/prestations/ae/pcusc-application. Si vous avez déjà présenté une demande d’assurance-emploi, vous n’avez pas à demander la PCU.

Veuillez noter que cette répartition n’aura aucune incidence sur le temps d’approbation de votre demande.
La Prestation canadienne d’urgence vient en aide aux Canadiens en offrant un soutien financier aux salariés et aux travailleurs autonomes qui sont directement touchés par la COVID-19. Vous pouvez présenter une demande pour la PCU dès maintenant en cliquant ici.

À propos de la PCU

  • La PCU est offerte à tout le monde, sauf aux prestataires de l’assurance-emploi ou de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC).
  • Vous pouvez recevoir la PCU par la poste ou par dépôt direct – les prestations vous seront envoyées dans les 3 à 5 jours à compter de la date de soumission de votre demande si vous choisissez le dépôt direct, et dans les 10 jours par la poste.
  • Les prestataires de la PCU devront confirmer une fois par mois qu’ils sont toujours sans emploi.
  • Elle fournira 2 000 $ par mois pendant quatre mois aux personnes qui ont perdu leur revenu à cause de la COVID-19, y compris :
      • les personnes ayant perdu leur emploi, les travailleurs contractuels, les travailleurs autonomes ainsi que les personnes malades, en quarantaine ou qui prennent soin d’enfants ou d’aînés;
      • les personnes ayant toujours un emploi, mais ne recevant pas de salaire;
      • tous les employés d’une entreprise, incluant son propriétaire.

Elle sera imposable comme l’assurance-emploi, mais l’impôt ne sera prélevé que lors de votre prochaine déclaration de revenus.
REMARQUE : Le gouvernement connaît les préoccupations des propriétaires de petites entreprises quant à la possibilité que la PCU dissuade les travailleurs des catégories de revenus inférieures de se présenter au travail. La ministre de la Petite Entreprise, Mary Ng, a mentionné que l’objectif de la PCU est de veiller à ce que tous les Canadiens ayant perdu leur revenu en raison de la COVID-19 puissent se loger et se nourrir, mais que le gouvernement se penchera sur ces préoccupations lorsque viendra le moment de remettre l’économie en marche.

FAQ sur la PCU (en date du 31 mars)

Suis-je admissible à la PCU si j’assure un minimum de services en traitant les patients ayant besoin de soins urgents?

Oui. Vous devez être en mesure de démontrer que vous n’avez pas travaillé pendant 14 jours consécutifs au cours d’une période de 4 semaines, mais vous pouvez gagner un certain revenu pour le reste de cette même période. Si vous travaillez dans une clinique qui compte d’autres chiropraticiens, vous pouvez diviser le travail en alternant par blocs de deux semaines à la fois.

Y a-t-il un revenu maximal au-delà duquel nous ne sommes plus admissibles à la PCU?

À l’heure actuelle, la loi ne limite pas le revenu supplémentaire qu’une personne peut gagner, mais de nouvelles règles peuvent être adoptées à tout moment. Tâchez de réduire vos revenus supplémentaires au minimum et de n’offrir que des soins d’urgence.

J’exerce avec mon conjoint ou ma conjointe. Pouvons-nous tous les deux demander la PCU?

Oui. Il s’agit d’une prestation individuelle.

Cette prestation est-elle imposable?

L’impôt ne sera pas prélevé à la source, mais vous devrez inclure cette prestation dans votre déclaration de revenus à la fin de l’année.

Suis-je admissible au prêt de 40 000 $ pour les petites entreprises ou à tout autre crédit d’urgence destiné aux petites entreprises?

Oui. La seule aide à laquelle vous n’êtes pas admissible est l’assurance-emploi.

Les étudiants diplômés qui devaient commencer à travailler au mois de mars ou d’avril sont-ils admissibles à la PCU?

Les étudiants sont admissibles seulement s’ils ont gagné plus de 5 000 $ au cours de l’année précédente. Ils n’ont pas droit à la PCU s’ils n’ont pas travaillé durant cette période. Ils devront présenter une demande d’exonération de remboursement du prêt étudiant et solliciter l’aide de leurs proches durant cette période, à moins que le gouvernement annonce une aide d’urgence destinée aux étudiants.

Vous trouverez plus d’information au sujet de la PCU sur le site Web du cabinet d’avocats Fasken. Tous leurs bulletins sur la COVID-19 sont accessibles ici.

24 mai – Les critères d’admissibilité du CUEC ont été élargis pour inclure des entreprises individuelles qui reçoivent des revenus directement de leurs entreprises; les entreprises qui dépendent des fournisseurs; et les sociétés familiales qui paient leurs employés sous forme de dividendes plutôt que de salaires. Lisez l’annonce du gouvernement pour plus de détails.

  • Cette mesure permet d’offrir des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $ aux petites entreprises et aux organismes à but non lucratif afin de les aider à couvrir leurs coûts d’exploitation lorsque leurs revenus ont été temporairement réduits.
  • Une tranche de 10 000 $ n’aura pas à être remboursée si le remboursement complet du prêt s’effectue d’ici 2022, ce qui équivaut en théorie à une subvention fédérale de 10 000 $ pour les entreprises n’ayant pas besoin de la totalité des 40 000 $.
  • Pour être admissibles, les organisations devront démontrer qu’elles ont versé de 20 000 $ à 1,5 million de dollars en salaires au total en 2019.
  • Les propriétaires d’entreprises peuvent présenter une demande par l’entremise de leur banque et de leur coopérative de crédit.

  • Téléchargez notre Foire aux Questions
  • Téléchargez la lettre-modèle portant sur l’AUCLC et personnalisez-la afin de l’envoyer à votre propriétaire (en anglais seulement).
  • IMPORTANT : Les demandes d’adhésion au programme d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) peuvent être déposées au site web de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL).
    • Les propriétaires devront s’inscrire à des jours déterminés en fonction de leur province ou territoire de résidence, lorsque le processus de soumission des demandes commencera.
    • Consultez le site Web de la SCHL pour prendre connaissance de l’information et des documents de présentation d’une demande qui s’y trouvent en avance. Le site fait une présentation du programme, propose des exemples de formulaires et une foire aux questions et explique les raisons pour lesquelles les propriétaires d’immeubles devraient demander l’AUCL.
  • L’AUCLC réduira le loyer des petites entreprises de 75 pour cent durant les mois d’avril, mai et juin.
  • Le gouvernement assumera 50 pour cent de cette baisse de loyer et les propriétaires d’immeubles 25 pour cent.
  • Les petites entreprises sont admissibles à ce programme si elles paient moins de 50 000 $ par mois en loyer et si elles ont cessé temporairement leurs activités ou connu une baisse d’au
    moins 70 % de leurs revenus d’avant la COVID-19.
  • Le gouvernement fédéral travaillera de concert avec les gouvernements provinciaux et territoriaux afin de mettre en place l’AUCLC.


Banques participantes

Autres institutions participantes

  • Compte d’urgence pour les entreprises du Canada :
    • Ce compte permet aux banques d’offrir des prêts de 40 000 $ garantis par le gouvernement aux entreprises admissibles.
    • Sous réserve de certaines conditions, ces prêts seront consentis sans intérêt pour un an, et une tranche de 10 000 $ n’aura pas à être remboursée.
    • D’autres renseignements suivront dès qu’ils seront disponibles.
  • Amélioration de l’accès aux prêts garantis pour les petites et moyennes entreprises grâce à un versement de 12,5 milliards de dollars supplémentaires à Exportation et développement Canada et à la Banque de développement du Canada.
  • Report des versements de la TPS et de la TVQ jusqu’en juin 2020, ce qui équivaut à accorder 30 milliards de dollars aux entreprises.

Afin de vous aider dans la préparation de votre demande pour la Subvention salariale d’urgence du Canada, le gouvernement a mis en ligne un outil de calcul sur le site Web de l’ARC. Ce calculateur vous permettra de déterminer le montant qui pourrait vous être accordé. L’outil et l’information détaillée sur les personnes pouvant présenter une demande, sur les critères d’admissibilité et sur le calcul du montant de la subvention, ainsi que toute la marche à suivre, sont accessibles sur la page Web de l’ARC portant sur la Subvention salariale d’urgence du Canada.

IMPORTANT : Prolongation de la SSUC et modification des critères d’admissibilité

  • La SSUC sera prolongée de 12 semaines, soit jusqu’au 29 août 2020.
  • Le gouvernement consultera des représentants clés des entreprises et de la main-d’œuvre en mai ou en juin au sujet d’éventuelles modifications à apporter aux critères d’admissibilité du programme, y compris le seuil de la baisse des revenus de 30 %. Les principaux objectifs de la consultation sont d’optimiser les possibilités d’emploi, de veiller à ce que la SSUC tienne compte des besoins immédiats des entreprises et d’appuyer la reprise économique après la crise.
  • Le gouvernement a aussi l’intention de proposer des modifications législatives dans le but de mieux harmoniser le traitement des fiducies et des sociétés aux fins de l’admissibilité à la SSUC.
  • Lisez le Document d’information : Extension de l’admissibilité à la Subvention salariale d’urgence du Canada pour en savoir plus.

Aperçu

  • Une subvention pouvant aller jusqu’à 75 % des salaires sera offerte aux entreprises admissibles :
    • de toutes les tailles (l’admissibilité ne dépendra pas du nombre d’employés au sein de l’entreprise);
    • touchées par une baisse d’au moins 30 % (15 % en mars) de leurs revenus en raison de la COVID-19.
  • Cette subvention couvrira la première tranche de 58 700 $ que gagnent les Canadiens, soit jusqu’à 847 $ par semaine, dans un objectif de rétention de la main-d’œuvre.
  • Les demandes peuvent être soumises pour une application rétroactive au 15 mars.
  • Lisez le Document d’information sur la SSUC pour en savoir plus.
  • Lisez la FAQ sur la Subvention salariale temporaire de 10 % pour les employeurs pour une durée maximale de trois mois, rétroactive au 18 mars.
  • De plus amples renseignements sur les subventions salariales à l’intention des employeurs sont affichés sur le site Web du cabinet d’avocats Fasken. Tous les bulletins sur la COVID-19 diffusés par le cabinet sont accessibles ici.
  • L’admissibilité repose sur les revenus de l’entreprise à la même période l’an dernier. Les employeurs doivent démontrer que leurs revenus ont chuté d’au moins 30 % par rapport à la même période l’an dernier.
  • Les entreprises peuvent se baser sur les mois de janvier et de février 2020 à titre de référence pour démontrer la chute de leurs revenus d’au moins 30 % justifiant leur admissibilité. De plus, elles n’ont besoin de prouver une baisse de revenus que de 15 % en mars. Les organismes de bienfaisance et les organisations à but non lucratif peuvent choisir d’inclure ou d’exclure le financement public.
  • Les employeurs doivent attester qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour verser la part restante de 25 % du salaire des employés afin d’être admissibles, mais les entreprises qui sont incapables de le faire pourront bénéficier d’une certaine souplesse.
  • Les employeurs admissibles peuvent demander la SSUC sur le portail Mon dossier d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada, ainsi que sur une application Web. D’autres renseignements suivront à mesure qu’ils seront connus.
  • Les paiements seront accessibles dans six semaines.
  • Toute personne qui tente d’abuser du système s’expose à de graves conséquences.
  • Remarque : Le gouvernement offre également une subvention salariale temporaire de 10 % aux employeurs, en vigueur pour un maximum de trois mois et rétroactive au 18 mars. Consultez la FAQ.

  • Les employeurs peuvent mettre en place un programme de PSC afin de bonifier la rémunération hebdomadaire de leurs employés lorsque ceux-ci se retrouvent sans emploi en raison d’un arrêt temporaire de travail, d’une formation, d’une maladie, d’une blessure ou d’une mise en quarantaine.
  • Les sommes versées dans le cadre d’un régime de PSC enregistré auprès de Service Canada ne constituent pas une rémunération et ne sont pas déduites des prestations d’assurance-emploi.

Le 27 mars, la Banque du Canada a abaissé sa cible pour le taux du financement à un jour à 0,25 %. Parallèlement, le taux d’escompte est également revu à la baisse pour atteindre 0,5 % et le taux d’intérêt créditeur est ramené à 0,25 %. Cette décision vise à soutenir le système financier et l’économie du Canada.

  • Le gouvernement a lancé un Programme d’achat de prêts hypothécaires assurés (PAPHA) dans le cadre duquel il achètera jusqu’à 50 milliards de dollars de blocs de prêts hypothécaires assurés par l’entremise de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) afin de procurer un financement stable à long terme aux banques et aux prêteurs hypothécaires. Cette mesure permettra la continuité des prêts aux consommateurs et aux entreprises du Canada ainsi que l’injection de liquidités sur le marché hypothécaire canadien.
  • Vous trouverez de plus amples renseignements sur les programmes de la SCHL en cliquant ici.
  • La SCHL est prête à appuyer davantage la liquidité des marchés financiers au moyen de ses programmes de financement hypothécaire, au besoin.
  • La Banque du Canada a annoncé qu’elle ajustera ses opérations de liquidité du marché afin de maintenir le fonctionnement du marché et la disponibilité du crédit.
    • Les grandes banques canadiennes ont affirmé leur engagement à travailler avec les clients pour leur offrir des solutions souples, au cas par cas. Ce soutien comprendra un report des paiements d’hypothèque pouvant atteindre six mois et la possibilité d’un allègement sur d’autres produits de crédit.

Banque de Montréal

  • La BMO a instauré un programme de répit financier offrant des options flexibles aux particuliers et aux petites entreprises. Pour un allègement immédiat de vos obligations financières, la BMO accorde un report pouvant atteindre six mois visant les paiements hypothécaires, les emprunts, les cartes de crédit et les marges de crédit, et ce sans frais (les paiements seront reportés, mais les intérêts continueront de s’accumuler) ni modification des conditions du compte.

Banque Royale du Canada

  • Des programmes de répit financier sont offerts aux particuliers et aux entreprises éprouvant des difficultés financières. Certains sont accessibles en libre-service pour une période maximale d’un mois, y compris la possibilité de sauter un paiement d’hypothèque, de prêt auto ou de prêt personnel.
  • Les options de répit sont évaluées au cas par cas et peuvent inclure :
    • le report des versements sur prêt à l’entreprise;
    • l’augmentation des limites de marge de crédit d’exploitation;
    • l’annulation des versements minimaux sur carte de crédit;
    • l’exonération des frais pour nouvelles inscriptions aux solutions de gestion de trésorerie.

Banque TD du Canada

  • La Banque TD collaborera avec les particuliers et les petites entreprises afin de leur offrir au cas par cas des solutions souples pour pallier leurs difficultés financières, comme les suivantes :
    • Interruption de la rémunération;
    • Interruption des services de garde en raison de la fermeture des écoles ou infection par la COVID-19 – cette mesure inclut un report du paiement des prêts hypothécaires pouvant atteindre six mois ainsi que des options de répit financier relatives à d’autres produits de crédit.
  • Pour en savoir plus, appelez la Banque TD au 1-888-720-0075.

CIBC

  • La CIBC travaillera avec ses clients au cas par cas afin de leur offrir des solutions souples pour les aider à surmonter les difficultés, dont un report du paiement des prêts hypothécaires pouvant atteindre six mois ainsi que des options de répit financier relatives à d’autres produits de crédit.
  • Étant donné le volume élevé d’appels, la CIBC encourage les personnes aux prises avec des difficultés financières à remplir d’abord le formulaire d’aide financière de la Banque.
  • Les clients dont la situation particulière nécessite une attention immédiate, comme un paiement exigible dans les 48 heures, peuvent parler à leur conseiller CIBC en composant le 1-877-454-9030.

Banque Scotia

  • La Banque Scotia travaillera avec ses clients au cas par cas afin de bien comprendre leurs difficultés financières et, si possible, d’alléger leur fardeau, notamment en reportant les paiements hypothécaires et en offrant des options de répit financier relatives à d’autres produits de crédit.
  • Si un client ou un membre de sa famille a perdu son emploi ou subi une perte de revenu substantielle, le client pourrait être admissible à des mesures d’allègement jusqu’au 13 septembre 2020, dont les suivantes :
    • Report des versements hypothécaires – les clients ne sont pas tenus d’effectuer des paiements réguliers durant un maximum de six mois, mais l’intérêt continue de s’accumuler pendant cette période;
    • Prêts personnels et prêts auto – pour les prêts à terme garantis ou non, les paiements peuvent être reportés pour une période maximale de trois mois;
    • Marges de crédit – pour les marges de crédit garanties ou non, le paiement minimal peut être reporté pour une période maximale de trois mois;
    • Cartes de crédit – pour les cartes de crédit garanties ou non, le paiement minimal peut être reporté pour une période maximale de trois mois.
  • Pour profiter des mesures d’allègement, les clients doivent communiquer avec leur conseiller financier ou composer le 1-800-4-SCOTIA.

Banque Nationale

  • Les clients directement touchés par la situation actuelle et qui risquent d’éprouver des difficultés financières peuvent être admissibles à des mesures spéciales.
  • Ces mesures peuvent inclure le report des paiements hypothécaires pour un maximum de six mois ou la prolongation de la période d’amortissement. Des prêts spéciaux couvrant les frais de subsistance peuvent également être offerts.

Ce programme est particulièrement adapté au personnel administratif des cliniques chiropratiques. Ce programme est conçu pour aider les employeurs et les employés à éviter des mises à pied à la suite d’une diminution temporaire du niveau d’activité normale de l’entreprise qui est indépendante de la volonté de l’employeur.

  • Le gouvernement du Canada bonifiera le Programme de travail partagé – une entente tripartite à négocier entre Service Canada, l’employeur et les employés dans le but d’offrir des prestations d’assurance-emploi (AE) aux travailleurs qui acceptent de réduire leurs heures de travail habituelles dans des circonstances indépendantes de la volonté de leur employeur. Les mesures adoptées incluent les suivantes :
    • Prolongation de la durée maximale de l’entente, la faisant passer de 38 à 76 semaines;
    • Annulation de la période d’attente de 30 jours pour les personnes qui ont déjà eu recours au Programme de travail partagé.

  • La date limite de production des déclarations de revenus est reportée au 1er juin 2020.
  • L’impôt sur le revenu des particuliers et des entreprises ne sera pas exigible avant le 1er septembre 2020.
  • https://www.canada.ca/fr/agence-revenu.html

Le gouvernement du Canada a bonifié le programme d’assurance-emploi en annulant le délai de carence d’une semaine ainsi que l’exigence d’un certificat médical pour l’obtention de prestations de maladie de l’assurance-emploi (AE) afin de fournir un soutien immédiat aux travailleurs en quarantaine. Il a également instauré une allocation de soutien d’urgence afin d’aider les travailleurs qui perdent leur emploi et qui ne sont pas admissibles à l’AE.

Pour savoir comment préparer un relevé d’emploi (RE), consultez le guide en ligne d’Emploi et Développement social Canada, à l’adresse https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/programmes/assurance-emploi/ae-liste/rapports/re-guide/renseignements.html

Remarques

  • Ce guide comprend de l’information générale sur la façon de remplir un RE. Si vous avez besoin de soutien technique pour soumettre des RE en ligne, consultez les instructions sur l’outil RE Web ou appelez le Centre de services aux employeurs, au 1 800 367-5693(ATS : 1 855 881-9874).
  • Pour obtenir de l’information à jour sur les RE, visitez les pages Web sur le RE.

Assurance-Emploi

  • Les prestations fournissent un remplacement de revenu durant un maximum de 15 semaines aux prestataires admissibles qui sont incapables de travailler en raison d’une maladie, d’une blessure ou d’une quarantaine, afin de leur donner du temps pour recouvrer la santé et retourner au travail.
  • Le délai de carence d’une semaine lié aux prestations de maladie de l’AE sera annulé pour les nouveaux prestataires en quarantaine afin que ceux-ci puissent être rémunérés dès la première semaine de leur demande.
  • Les personnes qui demandent des prestations de maladie de l’AE en raison d’une quarantaine n’ont pas besoin de fournir un certificat médical.

  • 400 $ pour les adultes célibataires
  • 600 $ pour les couples

  • Un montant de 300 $ de plus par enfant sera versé en guise de complément à l’Allocation canadienne pour enfants.

Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE)

IMPORTANT : Soumettre une demande de PCUE

  • La PCUE fournira 1 250 $ par mois aux étudiants du mois de mai au mois d’août.
    • Les étudiants ayant des personnes à charge ou vivant avec un handicap pourront recevoir jusqu’à 2 000 $ par mois.
  • Admissibilité
    • Les étudiants de niveau postsecondaire
    • Les étudiants ayant obtenu leur diplôme en décembre 2019
    • Les étudiants inscrits à l’université pour l’automne 2020
    • Les étudiants qui travaillent et gagnent 1 000 $ ou moins par mois
  • La PCUE entrera en vigueur le 1er mai et les prestations seront versées par l’ARC.
  • REMARQUE : Les étudiants et nouveaux diplômés qui ne possèdent pas de compte à l’ARC sont invités à en créer un ici.

Bourse canadienne pour le bénévolat étudiant (BCBE)

  • Les étudiants qui participent à la lutte contre la COVID-19 en faisant du bénévolat pourront obtenir entre 1 000 $ et 5 000 $ grâce à la BCBE.

 Le gouvernement entend également :

  • doubler le montant des bourses d’études fédérales pour 2020-2021;
  • créer 76 000 emplois pour les jeunes dans les secteurs ayant besoin d’une aide immédiate ou étant engagés dans la lutte contre la pandémie;
  • investir 291 millions $ pour les bourses d’études et subventions de recherche destinées aux étudiants de niveau postsecondaire;
  • accorder une aide de 75 millions $ aux étudiants autochtones.

Nous vous transmettrons plus de détails à mesure que nous en saurons plus.


La Chambre de commerce du Canada a élaboré un Guide de préparation à une pandémie pour aider à soutenir les entreprises. En plus de ce guide, qui comprend de l’information utile sur la poursuite des activités, les plans de gestion de crise et les pratiques exemplaires, le site Web de la Chambre de commerce du Canada donne accès à des webinaires, des trousses d’outils et des liens vers des programmes gouvernementaux.

 

Ressources provinciales

Cliquez sur les liens suivants pour accéder à des ressources et à des mises à jour de l’association ou de l’organisme de réglementation de votre province.

British Columbia Chiropractic Association

Courriel : info@bcchiro.com
Téléphone : 604 270-1332

Les employés de la BCCA travaillent à domicile. Le meilleur moyen de joindre l’association est par courriel à l’adresse info@bcchiro.com. On répondra aux messages vocaux laissés sur la ligne principale dès que possible.


The College of Chiropractors of British Columbia

Courriel : info@chirobc.com
Téléphone : 604 742-6470 ou 1 877 742-6470


Province de la C.-B.

Actualités

Entreprises

Santé

Manitoba Chiropractors Association

Courriel : info@mbchiro.org
Téléphone : 204 942-3000

Province du Manitoba

Association chiropratique de l’Ontario

Courriel : oca@chiropractic.on.ca
Téléphone : 416 860-0070 ou 1 877 327-2273


Ordre des chiropraticiens de l’Ontario

Courriel : cco.info@cco.on.ca
Téléphone : 416 922-6355 ou 1 877 577-4772


Province de l’Ontario

 

Ressources pour les patients

Patients

Foire aux questions

Les chiropraticiens de partout au Canada prennent individuellement la décision de garder leur clinique ouverte ou non tout en suivant les recommandations de leurs organismes de réglementation. Ils font preuve de jugement pour déterminer s’ils sont en mesure de continuer à offrir des soins, suspendre les soins non essentiels et fournir des soins urgents ou aigus.

Veuillez appeler avant de vous présenter à un rendez-vous afin de parler directement avec le personnel de la clinique pour savoir si les rendez-vous sont maintenus.

Pendant cette pandémie, il est important de respecter l’exigence de se placer en isolement volontaire lorsque l’on revient d’un voyage à l’extérieur du Canada. De plus, il incombe à chaque Canadien ou Canadienne de déclarer ses symptômes de COVID-19, tels que décrits par le gouvernement du Canada, lors d’une rencontre avec un professionnel de la santé et de réduire le risque de transmission de la maladie en se plaçant en isolement volontaire.

Appelez votre chiropraticien pour discuter de votre situation et obtenir des conseils. Il pourrait vous recommander une autre clinique, qui est ouverte et capable d’offrir des soins d’urgence.

Si votre chiropraticien juge approprié de fermer sa clinique, mais que vous avez besoin de soins urgents ou aigus, vous pouvez utiliser notre outil de recherche Trouver un chiropraticien pour obtenir les coordonnées d’une autre clinique dans votre secteur et vérifier la possibilité d’y obtenir les soins dont vous avez besoin.

Si votre gouvernement provincial a instauré un service téléphonique sans frais pour répondre aux questions de santé, utilisez ce service pour obtenir des conseils.

Appelez d’abord pour vérifier si la clinique est ouverte et demandez quels services sont offerts.

Il se peut que les patients ayant une santé fragile soient invités à rester à la maison ou à se présenter à la clinique dans des périodes à faible achalandage.

Par mesure de précaution, vous pouvez attendre le moment de votre rendez-vous à l’extérieur ou dans votre voiture. Demandez au personnel de vous appeler lorsque votre chiropraticien est prêt à vous recevoir ou appelez vous-même pour vérifier.

Les chiropraticiens ont eu la consigne de prendre des mesures de précaution supplémentaires comme les suivantes :

  • Accroître la fréquence de nettoyage et de stérilisation de l’équipement médical et des outils de travail.
  • Instaurer des protocoles de désinfection visant toutes les surfaces touchées dans la clinique, notamment les poignées de porte, les bureaux, les présentoirs et les terminaux de paiement.
  • Améliorer le processus de nettoyage et de désinfection des cadres de présentoirs, des miroirs et des échantillons de produits.
  • Laisser ouvertes les portes qui n’ont pas à être fermées pour des raisons de confidentialité afin d’éviter des contacts avec les mains.
  • Imposer un isolement volontaire à tous les chiropraticiens, au personnel soignant de la clinique et aux autres employés qui ont voyagé à l’extérieur du Canada.
  • Installer des distributeurs de désinfectant pour les mains à des endroits clés de la clinique.
  • Retirer tous les magazines, les jouets, etc. des salles d’attente.
  • Nous demandons aux patients qui présentent des symptômes comme de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, qui ont voyagé à l’extérieur du Canada ou qui ont été en contact avec une personne ayant voyagé à l’étranger de reporter leur rendez-vous, pour leur sécurité et celle des autres.

Étant donné que personne ne sait exactement pendant combien de temps cette pandémie touchera les Canadiens, les chiropraticiens suivent les recommandations des responsables de la santé publique de leur province et du pays ainsi que des organismes de réglementation provinciaux.

En raison de la nature changeante de la situation à l’échelle mondiale, la fermeture des bureaux se prolongera jusqu’à une date indéterminée, pour le moment.

Non. Le gouvernement canadien recommande que tous les voyageurs qui arrivent de l’extérieur du Canada se placent en isolement volontaire durant 14 jours afin de contribuer à ralentir la propagation de la COVID-19.

 

Gouvernement du Canada

Organisation mondiale de Santé

Aucune preuve scientifique crédible ne permet d’affirmer que les ajustements ou manipulations vertébrales stimulent le système immunitaire. Les chiropraticiens doivent s’abstenir de diffuser toute communication laissant croire qu’une manipulation ou un ajustement vertébral pourrait protéger les patients contre une infection par la COVID-19 ou améliorer leur rétablissement. De telles prétentions peuvent constituer une menace pour la santé publique. Les organismes de réglementation chiropratiques de partout au Canada sont à l’affût de telles affirmations. Si vous en voyez, veuillez en aviser votre organisme de réglementation chiropratique provincial.

 

Ressources pour les étudiants

Students

Site Web : www.cmcc.ca/covid19updates 
Téléphone : 416 482-2340

8 avril : Portail ontarien de recrutement de personnel – healthcare worker/institution matching

Procédures d’urgence sur le campus (en anglais seulement)

Site Web : www.uqtr.ca/covid19 
Courriel : chiropratique@uqtr.ca
Téléphone : 819 376-5011 poste 4483

Site Web : www.uws.edu/coronavirus-resources/

Tous les cours et les laboratoires, ainsi que les formations en clinique, sont donnés en ligne. Les cours et les laboratoires auront lieu de façon virtuelle pour toute la durée de la session du printemps, tandis que la réouverture des cliniques sera déterminée en fonction de l’évolution de la situation.

En date du 16 mars, les cours D.C. et AOM sont maintenant offerts à distance, et l’accès au campus du NYCC est limité aux membres du personnel.

Site Web : www.nycc.edu/coronavirus
Téléphone : 1 800 234-6922

Gouvernement fédéral

Le gouvernement canadien a annoncé la mise en place d’un « moratoire de six mois lors duquel aucuns frais d’intérêt ne seront imposés sur les prêts d’études canadiens d’emprunteurs qui remboursent actuellement leurs prêts ». Ce moratoire serait en vigueur jusqu’au 30 septembre 2020.

« Sous réserve de l’approbation du Parlement, ces mesures entreront en vigueur le 30 mars 2020. Cela inclut les prélèvements autorisés. »

 

back to top