Skip navigation

Thalamic Pain Syndrome (Central Post-Stroke Pain) in a patient presenting with right upper limb pain: a case report

In the elderly, pain of a widespread nature can often be debilitating. It is not uncommon to attribute this widespread pain to osteoarthritis within the spinal column structures and peripheral joints or to other musculoskeletal etiology. However, chiropractors should remain wary regarding pain experienced by the elderly, especially if pain is widespread and exhibits neuropathic features. Common features of neuropathic pain involve the presence of allodynia, hyperpathia and hyperalgesia. This characteristic widespread pain can sometimes be the sequelae of a central nervous system lesion such as a “Thalamic Pain Syndrome”, or “Central Post-Stroke Pain”, which are terms commonly used to describe pain that originates in the central nervous system. Following is the case of a 90-year-old patient presenting with widespread pain attributed to Thalamic Pain Syndrome or Central Post-Stroke Pain. Discussion of the characteristics of neuropathic pain and bedside testing techniques are presented to help the chiropractor identify a patient who may be presenting with Central Post-Stroke Pain. JCCA 1999; 43(4): 243-248
Key Words: thalamic diseases, cerebrovascular disorders/complications, chiropractic, osteoarthritis, hyperalgesia, neuralgia

Les douleurs irradiantes, chez les personnes âgées, peuvent souvent devenir incapacitantes. Il est fréquent d’attribuer ce type de douleur à l’arthrose, qui touche les structures de la colonne vertébrale et les articulations périphériques, ou encore à une autre étiologie musculo-squelettique. Cependant, les chiropraticiens devraient se montrer circonspects devant les cas de douleur chez les personnes âgées, surtout si celle-ci couvre une grande région et présente des caractéristiques neurologiques. Les cas de douleur neurologique sont habituellement associés à la présence d’allodynie, d’hyperpathie et d’hyperalgésie. Ce type de douleur irradiante peut parfois être une séquelle d’une lésion du système nerveux central, comme le syndrome de douleur thalamique ou la douleur post-accident vasculaire central. Ces termes sont couramment utilisés pour désigner une douleur qui trouve son origine dans le système nerveux central. Voici le cas d’un patient de 90 ans qui souffre de douleur irradiante, attribuée au syndrome de douleur thalamique ou à une douleur post-accident vasculaire central. Suit une discussion sur les caractéristiques de la douleur neurologique et une présentation des techniques d’évaluation au chevet des patients, dont l’objectif est d’aider le chiropraticien à repérer les personnes pouvant présenter une douleur post-accident vasculaire central. JCCA 1999; 43(4): 243-248
Mots-clés: maladies thalamiques, complications ou troubles cérébro-vasculaires, chiropratique, arthrose, hyperalgésie, névralgie

back to top