Skip navigation

The effects of aerobic physical activity on adiposity in school-aged children and youth: a systematic review of randomized controlled trials

Context: The role of aerobic physical activity as a standalone treatment in decreasing adiposity in schoolaged children and youth has not been well established. Objective: To systematically search and assess the quality of the literature on the efficacy of aerobic physical activity to decrease adiposity in school-aged children and youth. Methods: An electronic search strategy was conducted in EBSCO databases, including MEDLINE and CINAHL. Retrieved articles that met the eligibility criteria were rated for methodological quality by using the Downs and Black checklist. Results: 10 articles met the inclusion criteria in the form of RCTs. Results indicate that five articles had positive results in decreasing adiposity compared to controls and five articles had no change in adiposity compared to controls. Conclusion: There is a paucity of evidence to support aerobic physical activity as a successful standalone treatment for decreasing adiposity. Despite the heterogeneity of the methods there is some evidence to support that school-aged children and youth benefit from aerobic physical activity to decrease adiposity and to limit weight gain. (JCCA 2011; 55(4):256–268)
Key Words: systematic review, physical activity, exercise, adiposity, body mass index, body composition, children, youth

Contexte : le rôle de l’activité physique aérobique en tant que traitement autonome afin de réduire l’adiposité chez les enfants d’âge scolaire et les adolescents n’a pas été clairement établi. Objectif : rechercher systématiquement et évaluer la qualité de la documentation sur l’efficacité de l’activité physique aérobique afin de réduire l’adiposité chez les enfants d’âge scolaire et les adolescents. Méthodes : une recherche électronique fut menée dans les banques de données EBSCO, notamment MEDLINE et CINAHL. Les articles consultés qui répondaient aux critères d’admissibilité furent évalués en fonction de leur qualité méthodologique à l’aide de la liste de vérification Downs and Black. Résultats : 10 articles répondaient aux critères d’inclusion sous la forme d’essais cliniques aléatoires. Les résultats indiquent que cinq articles démontraient qu’il était possible de réduire l’adiposité par rapport aux contrôles, et que cinq articles démontraient qu’il n’y avait aucun changement par rapport aux contrôles. Conclusion : il existe suffisamment de preuves solides démontrant que l’activité physique aérobique constitue un traitement autonome efficace pour réduire l’adiposité. Malgré l’hétérogénéité des méthodes, il existe des preuves démontrant que les enfants d’âge scolaire et les adolescents bénéficient de l’activité physique aérobique pour réduire l’adiposité et limiter la prise de poids. (JCCA 2011; 55(4):256–268)
Mots-clés: évaluation systématique, activité physique, exercice, adiposité, indice de masse corporelle, composition du corps, enfants, adolescents

back to top