Skip navigation

Utilization of Vascular Restriction Training in post-surgical knee rehabilitation: a case report and introduction to an under-reported training technique

Introduction: The objective of this paper is to introduce a new and reportedly safe training technique, utilizing a vascular restriction stimulus during low intensity rehabilitative exercise and provide a case example within a post-surgical rehabilitation scenario. A brief review of the most commonly reported mechanisms of action behind the purported success of the training stimulus is included. Methods: 19-year-old athlete presented for an accelerated post-operative knee rehabilitation program. She received a commonly utilized rehabilitation program that was supplemented with vascular restriction stimulus. Results: The patient maintained muscle crosssectional area and had improved function at a 12-week follow-up. Conclusion: Low intensity exercise supplemented with vascular restriction may prove to be an efficient and effective means of maintaining post-surgical muscle size and subjective knee function. (JCCA 2011; 55(4):280–287)
Key Words: knee, rehabilitation, post surgical, vascular restriction

Introduction: ce document a pour objet de présenter une nouvelle technique d’entraînement supposément sécuritaire, qui a recours à un stimulus de restriction vasculaire durant les exercices de réhabilitation à faible intensité, et un exemple de cas faisant partie d’un scénario de réhabilitation post-opératoire. Le document comprend une brève évaluation des mécanismes d’action communément jugés comme étant à l’origine du succès du stimulus d’entraînement. Méthodes : une athlète de 19 ans s’est présentée afin de suivre un programme de réhabilitation postopératoire accéléré pour son genou. On lui a prescrit un programme de réhabilitation communément utilisé, avec comme ajout un stimulus de restriction vasculaire. Résultats : la patiente a maintenu la section transversale du muscle et la fonction du genou s’était améliorée après 12 semaines. Conclusion : l’exercice à faible intensité, auquel s’ajoute une restriction vasculaire, pourrait s’avérer une méthode efficace et efficiente pour maintenir la taille du muscle suite à une opération, ainsi que la fonction du genou. (JCCA 2011; 55(4):280–287)
Mots-clés: genou, réhabilitation, post-opératoire, restriction vasculaire

back to top