Skip navigation

A 14-year-old competitive, high-level athlete with unilateral low back pain: case report

Objective: To detail the presentation of a male adolescent competitive high-level soccer player with left sided low back pain that occurred while playing soccer. This case will outline the importance of early detection, risk of progression and management of active spondylolysis in adolescent athletes. Clinical Features: The patient initially presented to a chiropractic sport specialist with left sided low back pain (9/10 on numeric pain scale rating) while kicking soccer balls with his left leg of one month duration. He was initially diagnosed with mechanical low back pain and successfully treated for acute pain management including removal from sport specific training and competition, soft tissue therapy and advice to rest. The chief complaint returned however, when the athlete resumed training and competition. A plain film imaging report suggested only postural alterations in an otherwise normal study of the lumbar spine. Computed tomography images taken three months later revealed a fracture at the left L5 pars interarticularis. Summary: The early detection of spondylolysis combined with an effective plan of management including rest and conservative therapy with a progressive return to play may allow competitive athletes to resume participation at an elite level.(JCCA 2012;56(4):283-291)
Key Words: back pain, soccer, adolescent, spondyloslysis

Objectif : Exposer en détail la lombalgie du côté gauche survenue chez un joueur de soccer adolescent compétitif de haut niveau alors qu’il jouait au soccer. Le présent cas souligne l’importance du dépistage précoce, le risque de progression ainsi que le traitement de la spondylolyse active chez les athlètes adolescents. Caractéristiques cliniques : Le patient s’est présenté à l’origine chez un spécialiste de la chiropractie sportive avec une lombalgie du côté gauche (cotée 9/10 sur l’échelle numérique de la douleur) survenue, il y avait un mois, alors qu’il bottait des ballons de soccer de la jambe gauche. Le diagnostic établi à l’origine était celui de lombalgie mécanique et le patient a été traité avec succès au moyen d’un traitement de la douleur aiguë, qui comprenait un arrêt des activités liées à l’entraînement et à la compétition au soccer, une thérapie des tissus mous, et une mise au repos. L’objet de la plainte principale est cependant revenu lorsque l’athlète a repris son entraînement et la compétition. Le rapport de la radiographie sans préparation suggérait uniquement des ajustements posturaux à un examen par ailleurs normal de la colonne lombaire. Des images obtenues à une tomographie par ordinateur trois mois plus tard ont révélé une fracture à l’isthme interarticulaire gauche de la vertèbre L5. Résumé : Une détection précoce de la spondylolyse, conjuguée à un plan de traitement efficace comportant du repos et une thérapie conservatrice avec un retour progressif à l’activité, peut permettre aux athlètes compétitifs de reprendre la participation à un niveau élite.(JCCA 2012;56(4):283-291)
Mots-clés : douleur dorsale, soccer, adolescent, spondylolyse

back to top