Skip navigation

Paget Schroetter Syndrome: A case study of the chiropractor’s role in recognizing and co-managing an important condition

Objective: To emphasize the importance for health care professionals to be knowledgeable of a relatively rare form of thoracic outlet syndrome, known as Paget Schroetter syndrome. The etiology, key signs and symptoms, and the importance of immediate referral are highlighted and an introduction to manual therapists’ role within a multidisciplinary team is provided. Clinical Features: Healthy athletes aged 15-30 are most commonly affected with 60-80% of patients reporting a history of repetitive or vigorous overhead activity prior to symptom onset. Intervention and Outcome: Manual therapists have a role in recognizing, referring, and providing symptomatic relief with soft tissue therapy, correcting abnormal biomechanics, manipulations, mobilizations, and a rehabilitative program, as seen in this case report. Conclusion: Early recognition and referral of Paget Schroetter syndrome are essential for optimal recovery. Manual therapists may prove to have a role in decreasing the need for surgical decompression and accelerating resumption of regular activities.(JCCA 2012;56(4):256-261)
Key Words: Paget Schroetter syndrome, deep venous thrombosis, upper extremity thrombosis, thoracic outlet syndrome, chiropractic, effort thrombosis

Objectif : Mettre l’accent sur l’importance de la connaissance des professionnels des soins de santé quant à une forme relativement rare du syndrome de la traversée thoracobrachiale connu sous le nom de syndrome de Paget-Schroetter. L’article souligne l’étiologie et les signes et symptômes principaux du syndrome, ainsi que l’importance d’une recommandation sans délai. Il donne également un aperçu du rôle du thérapeute manuel au sein d’une équipe multidisciplinaire. Caractéristiques cliniques : Les athlètes en bonne santé âgés de 15 à 30 ans sont les plus souvent atteints, et 60 à 80 % des patients rapportent des antécédents de mouvements répétitifs ou vigoureux au-dessus de la tête avant l’apparition des symptômes. Intervention et résultat : Les thérapeutes manuels ont un rôle à jouer pour identifier le syndrome, recommander les patients et fournir un soulagement des symptômes par la thérapie des tissus mous, en corrigeant les anomalies biomécaniques, et au moyen de manipulations, de mobilisations et d’un programme de réadaptation, comme l’indique la présente étude de cas. Conclusion : L’identification précoce du syndrome de Paget-Schroetter et la recommandation rapide des patients qui en sont atteints sont essentielles à leur rétablissement optimal. Les thérapeutes manuels peuvent avoir un rôle à jouer afin de réduire le besoin pour des décompressions chirurgicales et d’accélérer la reprise des activités régulières.(JCCA 2012;56(4):256-261)
Mots-clés : syndrome de Paget-Schroetter, thrombose veineuse profonde, thrombose des membres supérieurs, syndrome de la traversée thoracobrachiale, chiropratique, thrombose d’effort

back to top