Skip navigation

Diagnosis and rehabilitation of gastrocnemius muscle tear: a case report

Objective: This case study presents the epidemiology, etiology, diagnostic criteria, and therapeutic interventions for a common clinical condition- gastrocnemius injury. Clinical Features: A 44-year old male presented with acute calf pain with a palpable defect, loss of range of motion and loss of strength after sustaining a soft tissue injury to the lower leg. The differential diagnosis of tear of the medial head of the gastrocnemius was confirmed by physical examination and diagnostic ultrasound imaging. Intervention and Outcome: The patient was treated over a 6 week period. Initially, rehabilitation was approached using the PRICE principles for symptomatic relief, followed by stretching , strengthening, proprioception, and conditioning exercises. At 9-month follow-up post injury, there was no residual impairment in the gastrocnemius muscle function. Summary: This case demonstrates the importance of epidemiology, clinical assessment, and the use of diagnostic ultrasound and MRI imaging in the diagnosis of a tear of the medial head of the gastrocnemius muscle. With an accurate diagnosis and comprehension of classification of muscle injuries, management of gastrocnemius tears is straightforward. (JCCA 2013;57(4):327-333)
Key Words: injury, muscle, gastrocnemius, diagnosis

Objectif: cette étude de cas présente l’épidémiologie, l’étiologie, les critères diagnostiques et les interventions thérapeutiques pour une affection clinique courante- la blessure du muscle gastronémien (muscles jumeaux). Caractéristiques cliniques: un patient de 44 ans a présenté des douleurs aiguës au mollet avec une anomalie palpable, une perte d’amplitude de movement et une perte de tonus après avoir subi une blessure aux tissus mous de la jambe inférieure. Le diagnostic différentiel de la déchirure du chef médical des muscles jumeaux a été confirmé par un examen physique et une échographie diagnostique. Intervention et résultat: le patient a été traité pendant une période de 6 semaines. Au début, la réadaptation a été abordée selon les principes PRICE du soulagement symptomatique, suivi par de l’étirement, d’exercices de musculation, de la kinesthésie et d’exercices de mise en forme. Au suivi, neuf mois après la blessure, on n’a révélé aucune détérioration résiduelle dans la fonction des muscles jumeaux. Résumé: ce cas démontre l’importance de l’épidémiologie, de l’évaluation clinique et de l’utilisation de l’échographie diagnostique et de l’imagerie IRM dans le diagnostic d’une déchirure du chef médial des muscles jumeaux. Grâce à un diagnostic précis et la compréhension de la classification des lésions musculaires, la gestion des déchirures des muscles jumeaux est simplifiée. (JCCA 2013;57(4):327-333)
Mots-clés: blessure, muscle, muscles jumeaux, gastrocnémien, diagnostic

back to top