Skip navigation

Conservative management of an elite ice hockey goaltender with femoroacetabular impingement (FAI): a case report

Objective: To detail the presentation of an elite male ice hockey goaltender with cam-type femoroacetabular impingement (FAI) and acetabular labral tears. This case will outline the prevalence, clinical presentation, imaging criteria, pathomechanics, and management of FAI, with specific emphasis on the ice hockey goaltender.
Clinical Features: A 22-year old retired ice hockey goaltender presented to a chiropractor after being diagnosed by an orthopaedic surgeon with MRI confirmed left longitudinal and chondral flap acetabular labral tears and cam-type femoroacetabular impingement (FAI). As the patient was not a candidate for surgical intervention, a multimodal conservative treatment approach including manual therapy, electroacupuncture and rehabilitation exercises were implemented.
Summary: FAI is prevalent in ice hockey players, particularly with goaltenders. Both skating and positiondependent hip joint mechanics involved in ice hockey may exacerbate or contribute to acquired and congenital forms of symptomatic FAI. As such, practitioners managing this population must address sport-specific demands in manual therapy, rehabilitation and physical training, to improve functional outcomes and prevent future injury.

(JCCA. 2015; 59(4):398-409)

key words: chiropractic, case report, femoroactebular impingement, FAI, intra-articular hip injuries, acetabular labral tear, ice-hockey, goaltenders

Objectif : Décrire la présentation d’un gardien de but de hockey sur glace d’élite souffrant d’un conflit fémoroacétabulaire (CFA) de type came et de déchirures du labrum acétabulaire. Ce cas présentera la prévalence, la présentation clinique, les critères d’imagerie, la pathomécanique et la prise en charge du CFA, en mettant l’accent sur le gardien de but de hockey sur glace. Caractéristiques cliniques : Un gardien de but de hockey sur glace à la retraite de 22 ans a consulté un chiropraticien après avoir reçu, de la part d’un chirurgien orthopédique, un diagnostic, confirmé par IRM, de déchirures du labrum acétabulaire chondrales et longitudinales du côté gauche et d’un conflit fémoroacétabulaire (CFA). Comme le patient n’était pas candidat à une intervention chirurgicale, une approche thérapeutique conventionnelle multimodale comprenant la thérapeutique manuelle, l’électroacupuncture et des exercices de réadaptation a été mise en œuvre.
Résumé : Le CFA est prévalent chez les joueurs de hockey sur glace, en particulier chez les gardiens de but. Les pas de patinage et le mécanisme dépendant de la position de l’articulation de la hanche utilisés dans le hockey sur glace peuvent exacerber les formes congénitales ou acquises du CFA symptomatique, ou y contribuer. Ainsi, les praticiens prenant en charge cette population doivent traiter les demandes propres au domaine sportif en ayant recours à la thérapeutique manuelle, à la réadaptation et à l’exercice physique, afin d’améliorer les résultats fonctionnels et de prévenir les lésions futures.

(JCCA. 2015; 59(4) : 398-409)

mots-clés : chiropratique, étude de cas, conflit fémoro-acétabulaire, CFA, lésions de la hanche intraarticulaires, déchirure du labrum acétabulaire, hockey sur glace, gardiens de but

back to top