Skip navigation

Injuries in elite Taekwondo Poomsae athletes

Poomsae is the only non-contact and no opponent form of Taekwondo. The purpose of this descriptive study was to determine the type and rate of injuries in elite Canadian Poomsae athletes. Strain and joint dysfunction were the most common types of injuries in Poomsae. Lower limb and back were the most common area of injury in females and males respectively. Females with
a lower rank in experience level (DAN≤ 3) were more likely to suffer from chronic overuse injuries compared to their male counterparts, who reported more acute injuries. Athletes ≤40 years of age were more prone to acute injuries compared to athletes over 40. As result of reflection on this study a Poomsae Injury Report Form was developed.

Poomsae est la seule forme de Taekwondo contre un adversaire imaginaire. Le but de cette étude descriptive était de déterminer le genre et la fréquence de blessures chez les athlètes canadiens de Poomsae de haut niveau. Le claquage et le dysfonctionnement articulaire étaient les genres de blessures les plus courants dans le Poomsae. Les blessures des membres inférieurs et du dos étaient les plus fréquentes respectivement chez les athlètes féminins et masculins. Les athlètes féminins ayant un niveau d’expérience (DAN ≤ 3) inférieur étaient plus susceptibles de souffrir de blessures
chroniques dues à un surentraînement que leurs homologues masculins qui, eux, ont signalé des blessures plus graves. Les athlètes âgés de moins de 40 ans étaient plus prédisposés à des blessures graves que les athlètes de plus de 40 ans. Les résultats de cette étude ont permis de préparer un formulaire de rapport sur les blessures dans le Poomsae.

back to top