Skip navigation

The intra-examiner reliability of manual muscle testing of the hip and shoulder with a modified sphygmomanometer: a preliminary study of normal subjects

The purpose of this study was to investigate the intra-rater reliability of manual muscle assessment of the hip and shoulder using a modified sphygmomanometer. In addition, it was intended to establish a preliminary database of values from normal, healthy male and female volunteers. Eighty subjects participated in the test sessions, 40 males and 40 females between the ages of 19–22. Forty subjects participated in each of the hip and shoulder test sessions. Each examiner tested different paired movements on the subjects in one single session for the two separate joints. The tested movements consisted of hip extension, flexion and abduction and shoulder abduction, extension, flexion, internal and external rotation. All movements were tested by the patient-initiated method. Each movement was repeated twice, with a 30–35 second rest interval between the trials. The results showed that the intratester reliability coefficients for the hip ranged from 0.94–0.97, while, for the shoulder, the range was 0.86–0.97. Norms are expressed as mean (SD) values. These data conformed to previously established expectations, in that side-to-side differences were less than 10% and test values for males were larger than females in all tests. It was concluded that manual muscle assessment using a modified sphygmomanometer has acceptable intra-examiner reliability for the hip and shoulder when using the patient-initiated method. (JCCA 1998; 42(2):73–82)
Key Words: examiner, reliability, muscle, sphygmomanometer

Cette étude avait pour but d’examiner la fiabilité intra-évaluateur de l’évaluation musculaire manuelle de la hanche et de l’épaule à l’aide d’un sphygmomanomètre modifié. De plus, elle visait à mettre sur pied une base de données préliminaire renfermant des valeurs obtenues chez des volontaires masculins et féminins normaux et en bonne santé. Quatre-vingts sujets ont pris part aux séances de tests : quarante hommes et quarante femmes, âgés de dix-neuf à vingt-deux ans. Quarante sujets ont participé à chacune des séances de tests de la hanche et de l’épaule. Chaque examinateur a vérifié, pour chaque articulation, différents mouvements appariés effectués par les sujets au cours d’une seule séance. Ces mouvements comprenaient l’extension, la flexion et l’abduction de la hanche, de même que l’abduction, l’extension, la flexion et la rotation intérieure et extérieure de l’épaule. Tous ces mouvements ont été vérifiés à l’aide de la méthode de testage à l’initiative du sujet. Chaque mouvement a été exécuté deux fois, avec un temps de repos de trente à trente-cinq secondes entre les essais. Les résultats ont démontré que les coefficients de fiabilité intra-évaluateur variaient pour la hanche entre 0,94 et 0,97, tandis que dans le cas de l’épaule, l’écart se situait entre 0,86 et 0,97. Les normes sont exprimées en valeurs moyennes (ET). Ces données étaient conformes aux estimations établies précédemment. En effet, les différences entre les deux côtés étaient de moins de 10 % et les valeurs relevées chez les hommes étaient plus grandes que celles obtenues chez les femmes, et ce, pour tous les tests. L’étude a donc démontré que l’utilisation d’un sphygmomanomètre modifié pour l’évaluation musculaire manuelle procure une fiabilité intra-évaluateur acceptable pour la hanche et l’épaule lorsque la méthode de testage à l’initiative du sujet est employée. (JACC 1998; 42(2):73–82)
Mots-clés: examinateur, fiabilité, muscle, sphygmomanomètre

back to top