Skip navigation

Maintenance care: towards a global description

Objective: To describe and compare maintenance care as practised in the United States and Australia. Design: Postal surveys of randomly selected samples of American and Australian chiropractors was undertaken. Results: Six hundred and fifty eight American (44%) and 138 Australian (35%) chiropractors returned completed questionnaires. Maintenance care is perceived to reduce recurrences, to maintain optimal health and provide relief for irreversible conditions. Health benefits are largely achieved by providing chiropractic adjustments, exercise and dietary counselling. Maintenance care is perceived to be particularly effective for managing musculoskeletal problems and stress but is also effective for conditions affecting the respiratory, gastro-intestinal, and to a lesser extent cardiovascular and reproductive systems. Respondents believe that maintenance care should be funded by insurance but recognise the need for further research. Conclusion: Description of a globally practised form of maintenance care helps to clarify scope of practice issues. More fundamental question of how and whether each of the elements described contributes to a wellness outcome can only be resolved with further research.
Key Words: chiropractic, maintenance care, prevention

Objectif : Décrire et comparer les soins d’entretien tels que dispensés aux États-Unis et en Australie. Concept : Enquêtes par courrier auprès de plusieurs échantillons de chiropraticiens américains et australiens, sélectionnés de manière aléatoire. Résultats : 658 chiropraticiens américains (44 %) et 138 chiropraticiens australiens (35 %) ont renvoyé le questionnaire rempli. Les soins d’entretien sont perçus comme un facteur de réduction des rechutes et de maintien d’une santé optimale et comme source de soulagement d’états irréversibles. Les bénéfices pour la santé découlent essentiellement d’ajustements chiropratiques et de conseils en matière d’exercice et de régime alimentaire. Les soins d’entretien sont jugés particulièrement efficaces dans le traitement des problèmes musculo-squelettiques et du stress, mais ils sont également efficaces pour les états affectant les voies respiratoires, l’appareil gastro-intestinal et, dans une moindre mesure, les systèmes cardio-vasculaire et reproducteur. Les enquêtés pensent que les soins d’entretien doivent être pris en charge par les assurances, mais reconnaissent le besoin de recherches plus approfondies. Conclusion : La description d’une forme mondialement dispensée de soins d’entretien permet d’apporter des éclaircissements à la portée des problèmes de dispense. La question plus fondamentale consistant à savoir comment et si les éléments décrits contribuent au bien-être de la personne peut seulement être résolue en poussant les recherches.
Mots-clés: chiropraxie, soins d’entretien, prévention

back to top