Skip navigation

Conservative management of a case of tarsal tunnel syndrome

Objective: This case study was conducted to evaluate the treatment and management of a patient presenting with chronic foot pain, diagnosed as tarsal tunnel syndrome. Case: 61 year old female presenting with plantar and dorsal foot pain and burning sensation of 6 months duration. Treatment: Treatment was initiated using custom orthotics only for the fi rst ten weeks of care as the patient did not follow up or initially respond to follow up calls placed by the practitioner. A course of highvelocity, low-amplitude adjustments using a toggle board to the cuboid and the talonavicular joint and fascial stripping was added upon report from the patient that the orthotic therapy alone did not resolve the symptoms. Improvement of pain reported on the Verbal Rating Scale was noted with a complete resolution of the condition at the conclusion of treatment. No pain was reported on a ten month follow up with the patient. Conclusion: Conservative management, including orthotics, manipulation, and fascial stripping may be benefi cial in the treatment of tarsal tunnel syndrome. (JCCA 2010; 54(2):100–106)
Key Words: tarsal, foot, pain, syndrome

Objectif : Cette étude de cas a été effectuée afi n d’évaluer le traitement et la gestion d’un patient qui présentait de la douleur chronique au pied, avec un diagnostic de syndrome du tunnel tarsien. Cas : femme de 61 ans qui présente de la douleur plantaire et dorsale au niveau du pied, ainsi qu’une sensation de brûlure qui dure depuis 6 mois. Traitement : Le traitement initial consistait d’orthèses uniquement pour les dix premières semaines puisque la patiente ne s’est pas présentée pour un suivi et ne rappelait pas le praticien. Une série d’ajustements à haute vitesse et basse amplitude effectuée à l’aide d’une planche à bascule au niveau de l’articulation cuboïde et talo-naviculaire et du décollement fascial a été rajouté lorsque la patiente a relaté que la thérapie orthétique ne suffi sait pas à traiter les symptômes. La douleur s’est amenuisée selon des notes effectuées sur une échelle d’appréciation verbale, et, au terme du traitement, le problème était complètement résolu. Aucune douleur n’a été rapportée lors d’un suivi avec la patiente dix mois plus tard. Conclusion : Une gestion conservatrice comprenant orthèses, manipulation et décollement fascial, peut être bénéfi que dans le traitement du syndrome du tunnel tarsien. (JCCA 2010; 54(2):100–106)
Mots-clés: tarsien, pied, douleur, syndrome

back to top