Skip navigation

Pregnancy-related symphysis pubis dysfunction management and postpartum rehabilitation: two case reports

Objective: Two case reports review the chiropractic treatment and rehabilitation management of Symphysis Pubis Dysfunction (SPD). Clinical features: Patient 1: a 35-year-old female presented at 30 weeks pregnant with severe left sided Symphysis Pubis Dysfunction and low back pain. Patient 2: a 33-year-old female also 30 weeks pregnant, presented with right sided Symphysis Pubis Dysfunction and sacroiliac pain. Intervention and Outcome: Treatment included soft tissue therapy, pregnancy support belt, side- lying mobilizations, pelvic blocks and instrument-assisted pubic symphysis adjustments. Home advice included: ice, staying active, moving as a unit, stretching, use of a pillow between the knees while sleeping, regular breaks from sitting and pelvic floor (Kegel) exercises. Both patients reported some relief with treatment and home care. Post-partum, rehabilitation exercises were prescribed to restore muscular endurance, control and pelvic stability. On long-term follow-up patient 1 reported no pubic symphysis pain, but some low back pain secondary to a subsequent knee injury. Patient 2 reported being mostly pain free with a rare reexacerbation of pubic symphysis pain. Summary: Conservative chiropractic management appears to reduce pain and improve mobility and function for SPD. Post partum rehabilitation of the associated lumbo-pelvic musculature with specific stabilization exercises is recommended to reduce pain, improve long term outcomes and prevent chronicity. (JCCA 2012; 56(2):102–111)
Key Words: chiropractic, pregnancy, pelvic pain, pubic symphysis, rehabilitation, exercise

Objectif : Deux rapports de cas passent en revue les soins chiropratiques et la gestion de la réadaptation dans le cadre d’une dysfonction affectant la région de la symphyse pubienne (DSP). Caractéristiques cliniques : Patiente 1 : Une femme âgée de 35 ans a ressenti à 30 semaines de grossesse des douleurs intenses liées à une dysfonction de la symphyse pubienne au côté gauche ainsi qu’à une lombalgie. Patiente 2 : une femme âgée de 33 ans également enceinte de 30 semaines a ressenti des douleurs liées à une dysfonction de la symphyse pubienne au côté droit et des douleurs sacro-iliaques. Intervention et résultat : Leur traitement comportait entre autres une thérapie des tissus mous, le port d’une ceinture de soutien de grossesse, des mobilisations en position couchée sur le côté, des cales pelviennes, et des réajustements de la symphyse pubienne assistés par des instruments. Chez elles, on leur avait conseillé de mettre de la glace, de rester actives, de bouger tous les membres en même temps, de faire des étirements, de placer un cousin entre les genoux en dormant, de ne pas rester trop longtemps en position assise et de pratiquer des exercices pelviens au sol (Kegel). Les deux patientes ont constaté un certain soulagement à la suite du traitement et des soins prodigués chez elles. Les exercices post-partum et de réadaptation ont été prescrits afin de restaurer l’endurance musculaire, le contrôle et la stabilité pelvienne. Après un suivi à long terme, la patiente 1 n’a constaté aucune douleur au niveau de la symphyse pubienne, mais une lombalgie consécutive à une blessure du genou. La patiente 2 ne ressentait presque plus de douleur mise à part une rare ré-exacerbation de la douleur au niveau de la symphyse pubienne. Resumé : La prise en charge chiropratique conventionnelle semble réduire la douleur et améliorer la mobilité et la fonction de la symphyse pubienne chez les patientes atteintes de DSP. La réadaptation post-partum de la musculature lombo-pelvienne associée à des exercices de stabilisation spécifiques est recommandée en vue de réduire la douleur, améliorer les résultats à long terme et empêcher la chronicité. (JCCA 2012; 56(2):102–111)
Mots-clés: chiropratique, grossesse, douleurs pelviennes, symphyse pubienne, réadaptation, exercice

back to top