Skip navigation

Use of spinal manipulation in a rheumatoid patient presenting with acute thoracic pain: a case report

Background: There is limited research related to spinal manipulation of uncomplicated thoracic spine pain and even less when pain is associated with comorbid conditions such as rheumatoid arthritis. In the absence of trial evidence, clinical experience and appropriate selection of the type of intervention is important to informing the appropriate management of these cases.
Case presentation: We present a case of a patient with long standing rheumatoid arthritis who presented with acute thoracic pain. The patient was diagnosed with costovertebral joint dysfunction and a myofascial strain of the surrounding musculature. The patient was unresponsive to treatment involving a generalized manipulative technique; however, improved following the administration of a specific applied manipulation with modified forces. The patient was deemed recovered and discharged with ergonomic and home care recommendations.
Discussion: This case demonstrates a clinical situation where there is a paucity of research to guide management, thus clinicians must rely on experience and patient preferences in the selection of an appropriate and safe therapeutic intervention. The case highlights the need to contextualize the apparent contraindication of manipulation in patients with rheumatoid arthritis and calls for further research. Finally the paper advances evidence based decision making that balances the available research, clinical experience, as well as patient preferences.
(JCCA 2015; 59(2):143-149)

Key Words: Rheumatoid arthritis, manipulation, mobilization, chiropractic

Historique : Il existe peu d’études sur la manipulation vertébrale de douleur de la colonne dorsale sans et encore moins lorsque la douleur est associée à des conditions comorbides comme lapolyarthrite rhumatoïde. En l’absence de résultats d’essais cliniques, l’expérience clinique et le choixapproprié du type d’intervention sont importants pour trouver la gestion appropriée de ces cas.
Présentation de cas : Nous présentons le cas d’un patient souffrant de polyarthrite rhumatoïde de longue date avec une douleur thoracique aiguë. Le patient a reçu un diagnostic de dysfonctionnement de l’articulation costo-vertébrale et une tension myofasciale de la masse musculaire qui l’enveloppe. Le patient ne répondait pas au traitement comprenant une technique de manipulation généralisée; cependant, il a démontré une amélioration à la suite de l’administration d’une manipulation spécifique avec des forces modifiées. Le patient a été jugé rétabli et a obtenu son congé avec des recommandations de soins ergonomiques et à domicile.
Discussion : Ce cas illustre une situation clinique où il y a n’y a pas assez d’études permettant d’orienter la gestion; par conséquent, les cliniciens doivent s’appuyer sur l’expérience et les préférences du patient pour choisir une intervention de traitement appropriée et sécuritaire. Ce cas souligne le besoin de contextualiser la contre-indication apparente de la manipulation chez les patients avec de l’arthrite rhumatoïde et le besoin de recherche supplémentaire. Finalement, l’étude préconise un processus décisionnel fondé sur des preuves qui équilibrent les études consultables, l’expérience en clinique et les préférences du patient.
(JCCA 2015; 59(2):143-149)

Mots clés : arthrite rhumatoïde, manipulation, mobilisation, chiropratique

back to top