Skip navigation

The use of spinal manipulation to treat an acute on field athletic injury: a case report

This case describes the utilization of spinal manipulative therapy for an acute athletic injury during a Taekwondo competition. During the tournament, an athlete had a sudden, non-traumatic, ballistic movement of the cervical spine. This resulted in the patient having a locked cervical spine with limited active motion in all directions. The attending chiropractor assessed the athlete, and deemed manipulation was appropriate. After the manipulation, the athlete’s range of motion was returned and was able to finish the match. Spinal manipulation has multiple positive outcomes for an athlete with an acute injury including the increase of range of motion, decrease in pain and the relaxation of hypertonic muscles. However, there should be some caution when utilizing manipulation during an event. In the article the authors propose four criteria that should be met before utilizing manipulation for an acute, in competition, athletic injury. These include the
lack of red flags, limited time for the intervention, preexisting doctor-patient relationship and the athlete has experience receiving spinal manipulation. Clinicians should be aware that manipulation may be an effective tool to treat an acute in competition athletic injury. The criteria set out in the article may help a practitioner decide if manipulation is a good option for them.

(JCCA. 2016;60(2):158-163)

key words: chiropractic, spinal manipulation, athlete, competition, sideline

Ce cas décrit l’utilisation de la thérapie de manipulation vertébrale pour une blessure aiguë subie lors d’une compétition de taekwondo. Pendant le tournoi, un athlète a fait un mouvement brusque, balistique, mais non traumatique de la colonne cervicale. Résultat : une colonne cervicale bloquée, limitant les mouvements dans tous les sens. Le chiropraticien soignant a évalué l’athlète et jugé qu’une manipulation était appropriée. Après la manipulation, l’athlète a retrouvé l’amplitude de ses mouvements et a pu terminer le match. La manipulation vertébrale donne souvent des résultats positifs pour un athlète victime d’une blessure aiguë, notamment l’augmentation de l’amplitude des mouvements, la diminution de la douleur et la relaxation des muscles hypertoniques. Toutefois, on devrait être prudent pendant une manipulation lors d’un événement. Les auteurs proposent dans cet article quatre critères qui doivent être remplis avant de procéder à une manipulation suite à une blessure sportive aiguë lors d’une compétition. Ceux-ci comprennent l’absence de risques incontournables, la contrainte du temps pour l’intervention, une relation déjà établie entre médecin et patient, et l’expérience préalable de l’athlète à subir une manipulation vertébrale. Les cliniciens doivent être conscients que la manipulation peut être un outil efficace
pour traiter une blessure sportive aiguë lors d’une compétition. Les critères énoncés dans l’article peuvent aider un praticien à décider si la manipulation est une bonne option dans le cas qui se présente.

(JCCA. 2016;60(2):158-163)

mots clés : chiropratique, manipulation vertébrale, athlète, compétition, ligne de touche

back to top