Skip navigation

Patient with signs and symptoms of myocardial infarction presenting to a chiropractic office: a case report

A 53-year-old female presented to a chiropractic office with signs and symptoms of heart attack (myocardial infarction). Although she was complaining of neck and upper back pain, the cause of her condition was due to an incident of acute myocardial infarction (MI). Other than anterior chest pain, patients with MI could experience pain over lower jaw and teeth, both arms, shoulders, neck, upper back and epigastrium. Recognizing the possible underlying cause of the patient’s complaints, and directing them toward the appropriate venues of therapy is essential. Due to the fact that heart attacks are underestimated in women within a certain age group, their detection is also less frequent. To emphasize this fact, presentation, incidence, epidemiology, examination, laboratory findings, and risk factors for the myocardial infarction (MIs) are discussed in this paper. (JCCA 2001; 45(1):35–41)
Key Words: chiropractic, ischemic heart disease, myocardial infarction, heart attack, chest pain

Une femme de 53 ans s’est présentée en consultation dans un cabinet de chiropratique pour recevoir des traitements, mais, en fait, elle montrait des signes et des symptômes d’une crise cardiaque (infarctus du myocarde). Même si elle se plaignait de douleurs au cou et dans la partie supérieure du dos, son état était dû à un infarctus du myocarde (IM). Outre les douleurs rétrosternales, les patients victimes d’un IM peuvent ressentir de la douleur à la mâchoire inférieure et aux dents, aux bras, aux épaules, au cou, dans la partie supérieure du dos et dans l’épigastre. Il est essentiel de cerner la cause sous-jacente possible des malaises d’un patient et de le diriger vers les ressources appropriées. Comme les crises cardiaques sont sous estimées chez les femmes appartenant à un certain groupe d’âge, on les détecte également moins souvent. C’est dans ce contexte que suit une discussion sur le tableau clinique, l’incidence, l’épidémiologie de l’IM, ainsi que sur l’examen physique, les examens de laboratoire et les facteurs de risque. (JACC 2001; 45(1):35–41)
Mots-clés: chiropratique, cardiopathie ischémique, infarctus du myocarde, crise cardiaque, douleurs rétrosternales

back to top