Skip navigation

Conservative management of a lumbar compression fracture in an osteoporotic patient: a case report

Objective: To chronicle the conservative treatment and management of an osteoporotic patient presenting with acute back pain resulting from a lumbar compression fracture. Clinical features: A 74-year old male presented with acute back pain in the thoracolumbar region after an episode of lifting. Radiographic evaluation revealed generalized demineralization and a moderate wedge compression fracture at L1. Intervention and outcome: The conservative treatment approach included postural education, activity modification, interferential current, taping into extension, Graston Technique®, and rehabilitative exercise prescription. Outcome measures included verbal pain rating scale, medication use, and a return to activities of daily living (ADLs). The patient attained long-term symptom resolution with no recurrence of pain at 12 month follow-up. Summary: A combination of conservative rehabilitation strategies may be successfully implemented to treat osteoporotic patients with mild to moderate osteoporotic vertebral compression fracture of the lumbar spine. (JCCA 2012; 56(1):29–39)
Key Words: compression fracture, osteoporosis, Graston Technique®, chiropractic, rehabilitation

But : Effectuer le suivi du traitement conservateur d’un patient ostéoporotique souffrant de lombalgie aiguë en raison d’une fracture lombaire avec tassement. Caractéristiques cliniques : Un homme de 74 ans souffre de lombalgies aiguës dans la région thoracolombaire survenues après avoir soulevé un objet. Une évaluation radiographique révèle une déminéralisation généralisée ainsi qu’une fracture de L1 avec tassement cunéiforme modéré. Intervention et résultat : L’approche thérapeutique conservatrice comprenait l’éducation posturale, la modification d’activités, l’électrothérapie à courants interférentiels, l’application de bandages élastiques (taping) en extension, la technique GrastonMD, et la prescription d’exercices de réadaptation. Les résultats ont notamment été mesurés par une échelle verbale de notation de la douleur, la quantité de médicaments ingérés, et le retour aux activités de la vie quotidienne (AVQs). Le patient est parvenu à une résolution à long terme des symptômes, sans récurrence de la douleur en date du suivi effectué après 12 mois. Résumé : Une combinaison de stratégies de réadaptation conservatrices peut être mise en oeuvre avec succès dans le traitement de patients ostéoporotiques atteints de fractures vertébrales ostéoporotiques avec tassement d’intensité légère à modérée au niveau de la colonne lombaire. (JCCA 2012; 56(1):29–39)
Mots-clés: Fracture avec tassement, ostéoporose, technique GrastonMD, chiropractie, réadaptation

back to top