Skip navigation

Urolithiasis presenting as right flank pain: a case report

Background: Urolithiasis refers to renal or ureteral calculi referred to in lay terminology as a kidney stone. Utolithiasis is a potential emergency often resulting in acute abdominal, low back, flank or groin pain. Chiropractors may encounter patients when they are in acute pain or after they have recovered from the acute phase and should be knowledgeable about the signs, symptoms, potential complications and appropriate recommendations for management. Case presentation: A 52 year old male with acute right flank pain presented to the emergency department. A ureteric calculus with associated hydronephrosis was identified and he was prescribed pain medications and discharged to pass the stone naturally. One day later, he returned to the emergency department with severe pain and was referred to urology. He was managed with a temporary ureteric stent and antibiotics. Conclusion: This case describes a patient with acute right flank and lower quadrant pain which was diagnosed as an obstructing ureteric calculus. Acute management and preventive strategies in patients with visceral pathology such as renal calculi must be considered in patients with severe back and flank pain as it can progress to hydronephrosis and kidney failure.
Key Words: urolithiasis, back pain, groin pain

Contexte : La lithiase urinaire se réfère à des calculs rénaux ou urétéraux connus plus communément comme des calculs rénaux. La lithiase urinaire présente une urgence potentielle qui entraîne souvent des douleurs aiguës à l’abdomen, au dos, à la colonne lombaire, au flanc ou à l’aine. Les chiropraticiens peuvent rencontrer les patients quand ceux-ci éprouvent des douleurs aiguës ou après s’être remis de la phase aiguë et devraient donc connaître les signes, les symptômes, les complications possibles et les recommandations appropriées de gestion. Exposé de cas : Un homme de 52 ans éprouvant des douleurs aiguës au flanc droit s’est présenté à l’urgence. Un calcul urétéral avec hydronéphrose associée a été décelé et on lui a prescrit des analgésiques et on l’a renvoyé chez lui pour passer les calculs rénaux sans intervention. Le lendemain il est retourné aux urgences avec une douleur intense et a été renvoyé à l’urologie, où on lui a posé une endoprothèse urétérale temporaire et prescrit des antibiotiques. Conclusion : Ce cas décrit un patient souffrant d’une douleur aiguë au flanc et au quadrant inférieur droits. Le diagnostic posé indiquait des calculs urétéraux computerobstructifs. Il faut envisager des stratégies de prévention et de gestion à court terme pour les patients atteints de pathologies viscérales telles que des calculs rénaux avec des douleurs sévères au dos et au flanc, sinon cela peut mener à une hydronéphrose et une insuffisance rénale.
Mots-clés: lithiase urinaire, douleur dorsale, douleur à l’aine

back to top