Skip navigation

Spinal metastases mimicking low back pain of mechanical origin: a case report

Spinal malignancies are an essential consideration when a patient presents to a chiropractic office with back pain. This single case report exemplifies the importance of patient presentation and physical examination findings. We must also consider the rationale for x-raying patients on an individual case basis. Testbook cases do not always exist and special diagnostic test do not always provide a definitive diagnosis of underlying pathology. Even though history and examination findings suggest a routine diagnosis, continual re-evaluation and recognition of the need to change the diagnosis on occasion is extremely important. The patient should not only be thoroughly evaluated upon initial presentation, but also each time they present for treatment. The decision to x-ray a patient is considered important. X-ray examination can be used to confirm a diagnosis or to rule out potential pathologies, and not necessarily done as a routine screening procedure. (JCCA 1992; 36(3):152-155) A case report is presented in which the pathologic signs were not evident on plain film x-rays upon initial presentation.
Key Words: low-back pain, spinal metastasis, pathological fracture, x-ray, re-evaluation, chiropractic.

Lorsqu’un patient se présente cheq un chiropracteur avec des douleurs dans le dos, il est essentiel de considérer la malignité vertébrale, Cette étude de cas unique montre l’importance de la présentation et des conclusions de l’examen physique d’un patient. Nous devons également considérer la raison d’être de la prise de radiographie en prenant chaque cas individuellement. Il n’est pas toujours possible de trouver un cas dans la littérature et un diagnostic définitif d’une pathologie sous-jacente n’est pas toujours fait en effectuant des examens de diagnostic spéciaux. Bien que les conclusions tirées à partir des antécédents et de l’examen d’un patient suggèrent un diagnostic de routine, il est extrêmement important de réévaluer continuellement et de reconnaître le besoin de modifier à l’occasion le diagnostic. Le patient devrait être évalué minutieusement non seulement lors de sa première visite, mais également à chaque fois qu’il se présente pour son traitement. La décision de radiographier un patient, bien que n’étant pas nécessairement une procédure de routine, est importante; l’examen radiographique peut être utilisé pour confirmer un diagnostic ou pour écarter toute possibilité de pathologies. Une étude de cas est présentée dans laquelle les signes de la pathologie n’étaient pas évidents après observation des radiographies prises lors de la première visite. (JACC 1992; 36(3):152-155)
Mots-clés: douleur du bas du dos, malignité vertébrale, fracture pathologique, radiographie, réévaluation, chiropratique.

back to top