Skip navigation

Conservative treatment of a rock climber with a SLAP lesion: a case report

This case report describes the clinical presentation and conservative treatment of a patient who suffered from a superior labrum anteroposterior (SLAP) tear of the shoulder after a rock climbing session. The 26 year old man had injured his right shoulder while trying to reach a distant socket with his shoulder 90° abducted and in extreme external rotation. After initial treatment failure in chiropractic, the patient sought an orthopaedist and physiotherapy care. A contrast magnetic resonance examination revealed a SLAP lesion. Awaiting orthopaedic consultation and in the absence of clinical improvement the patient sought care from a second chiropractor. Clinical examination revealed a mild winging of the right scapula and the presence of trigger points in the rotator cuff muscles, biceps, rhomboids and serratus anterior. The chiropractic treatment then included soft tissue mobilization and the prescription of strengthening exercises of the serratus anterior and rotator cuff muscles. After 4 sessions, the patient did not feel any pain and gradually resumed all his recreational activities. Clinicians should be aware that SLAP lesions are difficult to identify clinically and that manual therapy might be an important component of conservative treatment of SLAP lesions.
(JCCA 2015; 59(3):238-244)

Key Words: shoulder, chiropractic, SLAP, labrum tear, sports injuries, diagnostic imaging, radiology, rock climbing, conservative care
L’objectif de ce rapport de cas est de décrire la présentation clinique et le processus thérapeutique d’un patient ayant subi une déchirure de la partie supéroantérieure du labrum (SLAP) de l’épaule droite suite à une séance d’escalade. L’homme de 26 ans s’est infligé cette blessure à l’épaule droite en tentant d’atteindre une prise éloignée en maintenant son épaule en position abduction à 90° avec rotation externe extrême. Après un premier échec thérapeutique en chiropratique, le patient a consulté un orthopédiste et un physiothérapeute. Un examen par résonance magnétique avec contraste a révélé une lésion de type SLAP du labrum. Dans l’attente d’une consultation orthopédique et en l’absence de progrès clinique le patient a de nouveau consulté en chiropratique. L’examen a révélé un léger décollement scapulaire droite et des points gâchettes dans les muscles de la coiffe des rotateurs ainsi que dans les muscles biceps, rhomboïdes et dentelé antérieur. Le patient a été traité au moyen de mobilisations des tissus mous et des exercices de renforcements du dentelé antérieur et de la coiffe des rotateurs ont été prescrit. Après 4 séances, le patient ne ressentait plus aucune douleur et effectuait un retour à ses activités récréatives. Les cliniciens doivent être conscients que les lésions de type SLAP sont difficiles à identifier cliniquement et que les thérapies manuelles semblent être un élément important du traitement conservateur des lésions de type SLAP.
(JCCA 2015; 59(3):238-244)

Mots clés: épaule, chiropratique, slap, déchirure labrum, blessures sportives, imagerie diagnostique, radiologie, escalade, traitement conservateur

 

 

back to top