Skip navigation

A scoping review of chiropractic management of female patients with infertility

Background: Debate concerning chiropractic management of female infertility occurs largely in the absence of reference to the extant literature.
Methods: A scoping review was conducted of primary (original) data publications on the chiropractic management of female infertility based on searches of the Index to Chiropractic Literature and Pubmed, supplemented by papers from one author’s archive.
Results: Ten articles, all case studies, met the review’s inclusion criteria and documented the experiences of 11 women (mean age 31 years; mean period of infertility 3 years). Pregnancy occurred, on average, after 5 months of treatment with spinal manipulation and adjunctive modalities. No adverse events were reported.
Discussion: There are very few original data articles documenting responses of infertile females treated with spinal manipulation.
Conclusions: In the absence of a robust body of primary data literature, the use of spinal manipulation in the management of female infertility should be approached with caution.

Contexte : Les controverses au sujet de la prise en charge chiropratique de l’infertilité féminine sont en grande partie liées à l’absence de référence à la littérature existante.
Méthodologie : On a effectué une revue exploratoire de publications de données primaires (d’origine) sur la prise en charge chiropratique de l’infertilité féminine en consultant l’Index to Chiropractic Literature, Pubmed et divers documents provenant des archives d’un auteur.
Résultats : Dix articles, qui étaient tous les études de cas, satisfaisaient les critères d’inclusion de la revue. Ils visaient à documenter l’expérience vécue par 11 femmes (âge moyen : 31 ans; durée moyenne de l’infertilité : 3 ans). En moyenne, ces femmes sont devenues enceintes au bout de 5 mois de traitement par manipulations vertébrales et des modalités d’appoint. Aucun effet
défavorable n’a été signalé.
Discussion : Il existe très peu d’articles documentant les réponses de femmes infertiles traitées par manipulations vertébrales.
Conclusions : En l’absence de corpus robuste de littérature sur des données primaires, il conviendrait de faire preuve de prudence en ayant recours aux manipulations vertébrales dans la prise en charge de l’infertilité féminine.

 

back to top