Skip navigation

Prévention

La chiropratique est l’une des thérapies conservatrices les plus courantes. La promotion de la santé et la prévention sont au cœur de la pratique et de la formation des chiropraticiens. Les troubles MS, notamment la lombalgie et la cervicalgie, constituent les principaux motifs de consultation médicale, d’incapacité et d’arrêt de travail. La prévention est un élément déterminant de la diminution du fardeau qu’exercent les troubles MS sur le système de santé et sur la population.

La promotion de la santé et la prévention sont inhérentes à la profession chiropratique. De manière générale, les chiropraticiens incluent dans leurs plans de traitement des conseils sur l’activité physique et le style de vie afin d’éviter la récurrence des problèmes. Par ailleurs, des études1, 2 ont démontré qu’un traitement d’entretien périodique peut contribuer à prévenir la récurrence de troubles MS et vous garder actif et en santé.

Nos experts vous aident

Voici quelques exemples de l’aide que peuvent vous apporter les chiropraticiens.

Prévention et entretien

En tant qu’experts en santé MS, les chiropraticiens peuvent vous fournir des conseils précieux sur la prévention des blessures et traiter vos douleurs et dysfonctions MS, notamment dorsales et cervicales. Si des douleurs affectent votre capacité à accomplir vos activités quotidiennes et à vivre normalement, vous devriez peut-être consulter en chiropratique sans attendre. Même si vous n’éprouvez ni symptôme ni douleur, des soins préventifs pourraient vous aider. Des études ont démontré que les traitements d’entretien peuvent réduire les risques de récurrence et diminuer les coûts globaux des soins.

Style de vie

Les chiropraticiens sont formés pour effectuer un examen poussé et vous suggérer un plan de traitement complet qui répond à vos besoins et objectifs. Un plan de traitement peut également inclure des conseils en matière d’activité physique et de nutrition, ainsi que des stratégies de prévention.

Prévention de chutes

Personne n’est à l’abri d’une chute, mais les aînés y sont plus à risque et les conséquences d’une chute sont souvent plus graves pour eux. Les aînés qui ont fait une chute en connaissent très bien les effets physiques et psychologiques, notamment la perte d’autonomie et de confiance en soi.

Les chutes sont trop fréquentes. Un Canadien de plus de 65 ans sur trois subira une chute dont les conséquences les plus courantes seront des fractures de la hanche, du poignet et du bassin3,4. Les chiropraticiens canadiens peuvent traiter les troubles MS associés aux risques de chute, en plus de conseiller des stratégies de prévention. Pour en savoir plus sur la prévention des chutes, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le rôle des chiropraticiens au sein de votre équipe de soins de santé, consultez les sections Femmes enceintes, Travailleurs, Aînés, Suivi familial et Athlètes.


1. Wenban, A., Nielsen, M. (2005). Chiropractic maintenance care and quality of life of a patient presenting with chronic low back pain. JMPT. 28(2): 136-142.
2. Rupert, R. (2000). A survey of practice patterns and the health promotion and prevention attitudes of US chiropractors. Maintenance care: part I. J Manipulative Physiol Ther, 23:1-9
3. World Health Organization. (2008). Global Report on Falls Prevention in Older Age. Geneva: World 
Health Organization.
4. Scott, V., Peck, S. & Kendall, P. (2004). Prevention of Falls and Injuries Among the Elderly: A Special 
Report from the Office of the Provincial Health Officer. Victoria BC: Provincial Health Office, BC Ministry 
of Health Services
retour