Skip navigation

La formation nécessaire à la manipulation vertébrale, un acte autorisé

La chiropratique est une profession de santé réglementée spécialisée dans les soins desarticulations de la colonne vertébrale et des membres. Le champ de pratique de notre profession autorisé par la loi inclut la manipulation vertébrale, une thérapie essentielle dans le cadre des soins chiropratiques.

La manipulation vertébrale requiert un niveau élevé de compétence. La décision clinique d’exercer la manipulation repose sur un examen complet du patient et un diagnostic qui requiert le sens clinique nécessaire pour déterminer le traitement approprié.

Dans le but de s’assurer que la profession chiropratique soit apte à évaluer, à diagnostiquer et à effectuer la manipulation vertébrale, le Conseil canadien de l’enseignement chiropratique (CCEC) exige que les programmes menant à un diplôme en chiropratique comprennent un minimum de 4 200 heures de formation couvrant un programme d’études approuvé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a elle aussi établi à 4 200 heures la formation en chiropratique dans les pays où la profession est réglementée.

L’OMS a également établi à un minimum de 2 200 heures la formation supplémentaire que doit suivre tout autre membre d’une profession de santé réglementée dont le champ de pratique inclut la manipulation et qui souhaite acquérir les compétences nécessaires pour évaluer et diagnostiquer des troubles neuro-musculosquelettiques et pour recourir à la manipulation vertébrale comme traitement de ces troubles.

Par conséquent, L’Association chiropratique canadienne (L’ACC) considère que les chiropraticiens doivent être formés conformément aux normes du CCEC. Elle est également d’avis que les autres professionnels de la santé dont le champ de pratique inclut l’acte autorisé qu’est la manipulation vertébrale suivent une formation supplémentaire de 2 200 heures pour répondre aux normes du CCEC et de l’OMS et acquérir les compétences nécessaires pour évaluer et diagnostiquer les troubles neuro-musculosquelettiques et les traiter par la manipulation vertébrale.

L’ACC prévient que la sécurité du public est menacée lorsque la manipulation vertébrale est pratiquée par tout professionnel de la santé dont les études et la formation ne répondent pas aux normes du CECC et de l’OMS.

L’Association chiropratique canadienne représente les intérêts professionnels des chiropraticiens canadiens. La chiropratique est une profession de santé réglementée, légalement reconnue dans toutes les provinces canadiennes. Elle est l’une des professions de santé primaire les plus importantes au Canada. La pratique de la chiropratique consiste à examiner, à évaluer, à diagnostiquer, à traiter, à suivre et à prévenir les troubles neuro-musculosquelettiques de nature vertébrale et articulaire.

 

Nous procédons actuellement à la révision de cet énoncé de positionnement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous à info@chiropractic.ca.

retour