Skip navigation

La protection du public

L’Association chiropratique canadienne (L’ACC) soutient le principe de protection du public par l’encadrement législatif dans chaque province d’un organisme de réglementation indépendant habilité à accorder ou à retirer les droits de pratique. Chaque organisme de réglementation a pour mandat de protéger les intérêts du public. Pour ce faire, il s’assure de la compétence des praticiens, établit les normes de conduite de la profession, régit le champ de pratique de la profession et examine les plaintes portant sur la conduite professionnelle des praticiens. Le conseil de chacun de ces organismes de réglementation est formé de représentants de la profession et du public.

Le Code d’éthique de L’ACC complète et renforce les règles des organismes provinciaux de réglementation en y précisant les responsabilités des membres de l’association à l’endroit de leurs patients, de la profession et de la société. Tous les membres de L’ACC sont tenus d’adopter un code de conduite personnelle qui respecte les règles établies par leur organisme d’agrément provincial, le Code d’éthique de L’ACC et les guides de pratique clinique approuvés par L’ACC.

L’Association chiropratique canadienne représente les intérêts professionnels des chiropraticiens canadiens. La chiropratique est une profession de santé réglementée, légalement reconnue dans toutes les provinces canadiennes. Elle est l’une des professions de santé primaire les plus importantes au Canada. La pratique de la chiropratique consiste à examiner, à évaluer, à diagnostiquer, à traiter, à suivre et à prévenir les troubles neuro-musculosquelettiques de nature vertébrale et articulaire.

Adoption : février 2005

 

Nous procédons actuellement à la révision de cet énoncé de positionnement. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous à info@chiropractic.ca.

back to top