Skip navigation

La recherche de la FCRC en vedette Dre Diana De Carvalho

Auteur: CCA Staff Team Date: Nov 7, 2018 L'expertise chiropratique
  • Share Page:
  • facebook
  • twitter

La Dre Diana De Carvalho est titulaire d’une chaire professorale de la FCRC en biomécanique vertébrale à la Memorial University, à Terre-Neuve.

La Dre De Carvalho, chercheuse de la FCRC, a eu une année 2017 particulièrement chargée. En plus d’enseigner les facteurs humains au département de kinésiologie de la Memorial University, elle a présidé des séminaires sur l’épidémiologie clinique, suivi des cours, agi comme mentor auprès d’étudiants des cycles supérieurs, d’étudiants en médecine et de résidents en médecine interne, participé au nouveau programme Chiropractic Academy for Research Leadership (CARL) en tant que chercheuse et réussi à obtenir de nouvelles subventions.

 

Faits saillants de la recherche de la Dre Diana De Carvalho pour 2017 :

 

  • Elle a été nommée chiropraticienne de l’année par la Newfoundland and Labrador Chiropractic Association.
  • Elle a remporté un concours de financement de la Fondation canadienne pour l’innovation et a donc reçu une subvention de 287 392 $ du Fonds des leaders John-R.-Evans/Research & Discovery Corporation.
  • Elle a implanté le premier laboratoire spécialisé de biomécanique à Terre-Neuve-et-Labrador (grâce à la subvention du Fonds des leaders John-R.-Evans/Research & Discovery Corporation).
  • Elle a été choisie comme chercheuse dans le cadre d’un concours pour prendre part au nouveau programme Chiropractic Academy for Research Leadership (CARL).
  • Elle a reçu une bourse de 10 000 $ offerte par l’Unité de soutien à la stratégie de recherche axée sur le patient de Terre-Neuve pour soutenir la recherche menée par des cliniciens.

 

Mise sur pied du premier laboratoire spécialisé de biomécanique à Terre-Neuve

La subvention du Fonds des leaders John-R.-Evans/Research & Discovery Corporation a rendu possible la création du premier laboratoire spécialisé de biomécanique à Terre-Neuve. Le nouvel équipement acquis permet à la Dre De Carvalho et à son équipe de saisir simultanément le mouvement en 3D, la force et l’activité musculaire d’une personne. Grâce à ces données conjuguées et à l’utilisation d’un nouveau logiciel de modélisation, ils peuvent maintenant analyser des modèles vertébraux complexes de grande qualité faisant intervenir la stabilité, la démarche, les angles des articulations et de la colonne vertébrale et le temps de réflexe des muscles.

 

Programme CARL

« C’est une expérience d’intégration remarquable. Je crois que c’est la meilleure manière de décrire ce que l’on vit. Je me considère très chanceuse de faire partie de ce programme. » – Dre De Carvalho

Le programme CARL a été mis sur pied par un consortium international de chercheurs principaux de l’Université d’Alberta, de l’Université du Danemark du Sud et du Nordic Institute of Chiropractic and Clinical Biomechanics, ainsi que de l’Université de technologie de Sydney, en partenariat avec la Fédération mondiale de chiropratique et l’European Centre for Chiropractic Research Excellence. Il vise à soutenir et à mettre en réseau des chercheurs prometteurs à l’échelle internationale.

La Dre De Carvalho a pu travailler avec d’autres chercheurs, mettre un visage sur des noms familiers, réseauter, accéder à de multiples réseaux de ressources et profiter d’occasions de mentorat et d’apprentissage exceptionnelles. « C’est une expérience d’intégration remarquable, a-t-elle déclaré à propos du programme CARL. Je crois que c’est la meilleure manière de décrire ce que l’on vit. Je me considère très chanceuse de faire partie de ce programme. »

Elle a non seulement eu la chance de travailler avec d’autres chercheurs et de tirer parti de multiples réseaux de ressources, mais elle a aussi observé comment d’autres personnes travaillent et collaborent à distance. Si la question de l’organisation des horaires présente certains défis, la Dre De Carvalho affirme que tous les participants au programme font des gros efforts se rendre disponibles.

 

Trois projets importants qui l’emballent

 

  1. Étudier le développement de la lombalgie transitoire en réponse à une position assise prolongée.
    La Dre De Carvalho a collaboré avec ses collègues en génie électrique pour faire un zoom avant sur les données avec des algorithmes d’apprentissage automatique. L’objectif : déterminer qui est susceptible de développer une lombalgie en position assise. Elle a très hâte de voir les conclusions de cette étude.

 

  1. Travailler avec des étudiants en recherche.
    En 2018, l’un de ses étudiants à la maîtrise, JC Snow, qui a remporté une bourse de voyage de la Société canadienne de biomécanique en 2017, fera la recherche pour sa thèse au Canadian Memorial Chiropractic College. Il comparera une nouvelle méthode de mesure des angles de la colonne vertébrale à la méthode traditionnelle consistant à utiliser un ruban à mesurer chez une population de patients atteints de spondylarthrite axiale.

 

  1. Adopter une nouvelle approche pour étudier la position assise et la fonction vertébrale.
    Son laboratoire a fabriqué un dispositif qui perturbera l’équilibre du torse en position assise. Doté d’un mécanisme de déclenchement et d’un siège incliné vers l’avant, il entraînera brièvement les participants dans une chute inattendue vers l’avant, provoquant un réflexe de contraction des muscles dorsaux. Les résultats seront évalués avant et après une longue période en position assise pour déterminer si une telle position peut changer la manière dont le dos fonctionne normalement.

 

Initiative de leadership

La Dre De Carvalho a à cœur d’appuyer les femmes leaders et de promouvoir leur place dans le milieu de la recherche. En 2018, elle aimerait créer une ressource, ou un réseau, destinée aux chercheuses en chiropratique afin qu’elles puissent se soutenir mutuellement et apprendre les unes des autres pour devenir des leaders dans leur domaine.

Étant elle-même une chercheuse accomplie, il ne fait aucun doute que la Dre De Carvalho saura mener cette initiative de façon exemplaire.

Nous sommes impatients d’en savoir plus sur cette initiative ainsi que sur tous les autres projets de la Dre De Carvalho en 2018.

 

Un GRAND merci à nos donateurs!

La FCRC aimerait remercier l’Association chiropratique canadienne et la Newfoundland and Labrador Chiropractic Association de leur soutien financier à la chaire de recherche de la FCRC de la Dre De Carvalho. C’est grâce aux donateurs que la FCRC peut financer la recherche en chiropratique au Canada et jouer un rôle important dans la profession et auprès des patients.

retour