Skip navigation

L’Association chiropratique canadienne demande au prochain gouvernement fédéral de jouer un plus grand role en santé tel que lancé par le Groupe d’intervention action santé

POUR PUBLICATION IMMEDIATE

Toronto, Ontario (15 Octobre 2015) – L’Association chiropratique canadienne s’est joint à d’autres membres du Groupe d’interventio action santé (GIAS) pour rappelé aux dirgeants fédéraux que les Canadiens attendent du gouvernement qu’il accorde la priorité aux défis auxquels est confronté notre système de soins de santé. Les recherches sur l’opinion publique montrent systématiquement que, pour les Canadiens, il est essential de trouver des solutions rentables et durables au chapitre des soins de santé, qui seront à même d’améliorer la santé de tous. Et des Canadiens en santé, cela signifie une économie saine et concurrentielle. Pourtant, jusqu’à présent, les débats politiques ayant cours dans le cadre de la présente campagne électorale fédérale se sont peu intéressés aux soins de santé.

Par le truchement de sa déclaration de consensus, intitulée Le modèle canadien – Accélérer l’innovation et améliorer le rendement du système de santé, le GIAS lance un appel à l’action, soutenant que, pour doter le Canada d’un système de santé efficace, tous les ordres de gouvernement doivent collaborer davantage. Le GIAS s’attend également à ce que le gouvernement fédéral réaffirme le rôle de premier plan qu’il doit jouer pour établir et soutenir cette collaboration, et que c’est à lui que revient cette responsabilité.

Pour sa part, l’ACC rapelle à tous les partis fédéraux la necessité pour le fédéral d’exercer son leaderhip dans les soins dispensés aux groups qui sont de son resort, en particulier sur le plan de la santé musculosquelettique. Elle préconise l’adoption d’une stratégie de santé musculosquelettique globale qui prendrait la forme d’un plan d’action concerté et de politiques de prévention et de traitement adéquat des troubles musculosquelettiques au sein de la population canadienne. Une telle stratégie aurait pour avantage d’améliorer la coordination des services grâce à la promotion de stratégie de prévention, à une participation plus grande des Canadiens à leur santé, à une prioritisation des services fondée sur des traitements et technologies éprouvés, à l’amélioration des soins à moindre coût, à la promotion d’une approche d’équipe propice qui favorise la communication et l’efficience, et à une plus grande intégration des professionnels de la santé à l’échelle locale.

Le GIAS est une coalition de 39 associations  et organisations nationales de défense des intérêts des consommateurs et du secteur de la santé, vouées à la protection et au renforcemeny du système de santé au Canada. Créé en 1991, le GIAS représente plus de 650 000 fournisseurs de soins de santé et les plus importants organismes de santé du Canada; depuis sa création, ses activités portent principalement sur le rôle du gouvernement fédéral dans le secteur de la santé et des soins de santé. Dans Le modèle canadien, le GIAS réclame la réforme du secteur de la santé et la mise en place d’initiatives de financement fondée sur la compassion, le consensus et la collaboaration.

Personnes à contacter:

Lisa Robertson: 613-739-7032
lrobertson@hillbrooke.ca

Susan Wright: 519-703-2020
swright@hillbrooke.ca
www.healthactionlobby.ca

Ronda Parkes, Chef de la gestion de la marque
416-585-7902 ext. 242
rparkes@chiropractic.ca

L’Association chiropratique canadienne (ACC) est une association nationale qui représente 7 800 des  9 000 docteurs en chiropratique agréés au Canada. Environ 4,5 millions de Canadiens consultent en chiropratique tous les ans. Au nom de ses membres et de leurs patients, l’ACC défend la qualité et l’accessibilité des soins chiropratiques au Canada, ainsi que l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience du système de santé. Pour en savoir plus sur l’ACC ou pour trouver un chiropraticien ou une chiropraticienne, consultez le site www.chiropratique.ca.

back to top