Skip navigation

Près d’un tiers des Canadiens souffrent de douleurs dorsales qui nuisent à leur travail et à leur vie quotidienne

Nous encourageons les Canadiens à #BougerPourLaColonne lors de la Journée mondiale de la colonne vertébrale pour prévenir les blessures et les troubles physiques. Les douleurs dorsales sont responsables d’une absence au travail sur quatre, soit la deuxième cause derrière le rhume.

 

TORONTO, le 16 octobre 2019 – Selon l’Association chiropratique canadienne (ACC), plus de 11 millions de Canadiens souffrent d’une blessure ou d’un trouble qui affecte leur mobilité. Une personne sur huit fait état de dorsalgie chronique et près du tiers déclare que les douleurs dorsales limitent leurs activités.

Ces chiffres sont plus élevés qu’ils ne le devraient, selon des chiropraticiens de tout le pays qui traitent environ 4,5 millions de Canadiens chaque année. Ils mettent également en lumière le vaste impact sociétal et économique des personnes touchées, notamment le fait que les douleurs dorsales sont responsables de 40 pour cent des absences au travail, soit la deuxième cause derrière le rhume.

À l’occasion de la Journée mondiale de la colonne vertébrale, qui a lieu le 16 octobre, l’ACC sensibilise les Canadiens aux options de traitement qui leur sont offertes et à l’importance de l’activité physique dans le cadre d’une campagne intitulée « Bouger pour la colonne » (#BougerPourLaColonne). La Journée mondiale de la colonne vertébrale est devenue un événement clé permettant de sensibiliser la population aux douleurs dorsales et autres problèmes vertébraux. Avec la participation de professionnels de la santé, d’experts en exercice et en réadaptation, de promoteurs de la santé publique, d’écoliers et de patients, la Journée mondiale de la colonne vertébrale sera célébrée sur tous les continents.

« Les Canadiens qui veulent améliorer leur santé physique et leur bien-être peuvent le faire en demeurant actifs, dit Alison Dantas, directrice générale de l’Association chiropratique canadienne. Maintenant plus que jamais, nous voulons encourager les Canadiens à considérer les chiropraticiens comme faisant partie intégrante de leur équipe de soins de santé pour obtenir de meilleurs résultats et améliorer leur qualité de vie. »

Les chiropraticiens aident les Canadiens à réduire leurs douleurs, à rétablir leurs fonctions et à améliorer leur qualité de vie
La colonne vertébrale, qui soutient la tête, les bras et le torse, est une partie cruciale du corps. Il est important que ses 60 articulations fonctionnent correctement pour qu’elle puisse maintenir le corps droit tout en protégeant la moelle épinière et les nerfs.

Les chiropraticiens sont des spécialistes de la colonne vertébrale, des muscles et du système nerveux qui réduisent la douleur et rétablissent les fonctions des Canadiens, en les aidant à mieux gérer leurs douleurs musculosquelettiques. En tant qu’experts en santé musculosquelettique, les chiropraticiens canadiens évaluent, diagnostiquent, traitent et préviennent les problèmes de nature musculaire, squelettique et nerveuse. Les traitements chiropratiques sont non invasifs et ne reposent pas sur l’utilisation de médicaments.

Selon le rapport de 2017 All Pain, No Gain : Shining a Light on Canada’s Back Pain and Opioid Crisis, 90 pour cent des Canadiens qui ont eu recours à la chiropratique pour soulager leurs douleurs musculaires et articulaires affirment que c’est ce traitement qui a le plus contribué à améliorer leur qualité de vie. Et malgré le taux de satisfaction élevé parmi ceux qui font appel aux soins chiropratiques, les personnes vivant dans les régions mal desservies du Canada n’ont souvent pas accès aux soins adéquats pour traiter les douleurs vertébrales et l’invalidité.

Les blessures et les troubles physiques peuvent devenir chroniques et douloureux s’ils ne sont pas traités
Le nombre de Canadiens aux prises avec des blessures, des maux de dos et des troubles physiques est si important que l’ACC espère engager, à l’occasion de la Journée mondiale de la colonne vertébrale, un dialogue constructif entre les Canadiens sur la gravité du problème, ses conséquences et les moyens simples de le prévenir et de le traiter. Les blessures ou les troubles les plus courants traités par les chiropraticiens sont les entorses, les foulures, les douleurs lombaires et les douleurs au cou. Qu’elles soient bénignes ou graves, ces affections peuvent devenir chroniques si elles ne sont pas diagnostiquées et traitées.

« Trop de Canadiens attendent de ressentir des douleurs intenses pour faire traiter leurs blessures et leurs troubles physiques, ce qui limite leur mobilité et leur qualité de vie, affirme la Dre Sasha Hamid, chiropraticienne associée de CURAVITA Health Group, à Ottawa. Dans ces cas, le fait de bouger est un traitement efficace, et même des exercices simples peuvent aider à maintenir la souplesse et à éviter la douleur chronique. Il est temps pour un plus grand nombre de Canadiens de veiller à leur santé physique et à leur bien-être en prenant soin de leur colonne vertébrale et en demeurant actifs. »

Quelques moyens faciles de #BougerPourLaColonne
Voici quelques recommandations de l’ACC et des chiropraticiens canadiens pour #BougerPourLaColonne :

  • Commencez à bouger : L’activité physique aide à prévenir et à gérer les blessures ou les troubles liés aux entorses, aux foulures, aux douleurs lombaires et aux douleurs au cou. Elle peut aussi aider à préserver la force et la mobilité. L’activité physique est également essentielle au maintien de la santé, de la mobilité et de la qualité de vie en général et permet aux Canadiens de continuer à pratiquer leurs activités préférées.
  • Adoptez une routine quotidienne : Faire de l’exercice et bouger tous les jours pour assurer le bon fonctionnement de votre colonne vertébrale peut aider à prévenir les grincements et les douleurs articulaires.
  • Renseignez-vous : À l’occasion de la Journée mondiale de la colonne vertébrale, les Canadiens sont encouragés à #BougerPourLaColonne. Visitez le site https://www.chiropractic.ca/fr/blogue/trousse-de-la-journee-mondiale-de-la-colonne-vertebrale-2019/ pour obtenir plus d’information et des conseils, et en savoir plus sur les activités prévues pour cette journée.
  • Consultez un chiropraticien : Les chiropraticiens aident les Canadiens à rester actifs. Malgré une idée reçue courante, les personnes souffrant de douleurs n’ont pas besoin de la recommandation d’un médecin pour recourir à leurs services. Pour en savoir plus sur les chiropraticiens et sur la façon dont ils peuvent vous aider, visitez le site www.chiropractic.ca/fr.

À propos de la Journée mondiale de la colonne vertébrale et des douleurs dorsales dans le monde
La Journée mondiale de la colonne vertébrale, qui a lieu le 16 octobre chaque année, est devenue un événement clé permettant de sensibiliser la population aux douleurs dorsales et autres problèmes vertébraux. Avec la participation de professionnels de la santé, d’experts en exercice et en réadaptation, de promoteurs de la santé publique, d’écoliers et de patients, la Journée mondiale de la colonne vertébrale sera célébrée sur tous les continents.

La Journée mondiale de la colonne vertébrale souligne l’importance de la santé vertébrale et du bien-être. Elle a pour but de promouvoir l’activité physique, une bonne posture, une méthode adéquate pour soulever des charges et des conditions de travail saines et d’encourager les gens à prendre soin de leur colonne vertébrale et à rester actifs.

Les douleurs dorsales, qui affectent environ un milliard de personnes dans le monde, touchent tous les groupes d’âge, des enfants aux personnes âgées. C’est la plus grande cause d’invalidité sur la planète : un adulte sur quatre devrait souffrir de douleurs dorsales au cours de sa vie. La prévention est donc essentielle et la Journée mondiale de la colonne vertébrale de cette année encouragera les gens à bouger pour garder leur colonne vertébrale en santé.

L’Association chiropratique canadienne
L’Association chiropratique canadienne (ACC) est une association nationale qui représente les 9 000 docteurs en chiropratique agréés au Canada. Environ 4,5 millions de Canadiens consultent en chiropratique tous les ans. Au nom de ses membres et de leurs patients, l’ACC défend la qualité et l’accessibilité des soins chiropratiques au Canada, ainsi que l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience du système de santé. Pour en savoir plus sur l’ACC ou pour trouver un chiropraticien ou une chiropraticienne, consultez le site www.chiropractic.ca/fr ou communiquez avec votre association provinciale.

-30-

Pour plus d’information :
Aby Bueno
Broad Reach Communications
Tél. : 416-858-3135
Courriel : abueno@BRPR.ca

back to top