Clinical evaluation tools: a survey of doctors of chiropractic and students at one chiropractic college

Barbara A. Mansholt, DC, MS
Robert D. Vining, DC

Introduction: The reliability and validity of many evaluation tools leading to clinical decision-making for spinal manipulation are varied. We surveyed senior students and DC employees at one chiropractic college regarding 1) which analysis tools should be used and 2) factors that influence their choices.
Methods: The survey queried which tools should be used on a routine patient encounter. Clinical evaluation tools included palpation, skin temperature analysis, leg length analysis, and radiographs.
Results: Surveys were collected from 58 doctors of chiropractic (DCs) and 74 students. Respondents from both groups reported to most commonly use static palpation, followed by motion palpation and leg length analysis. DC respondents ranked evidence and personal experience high for rationale; student respondents frequently chose patient preference.
Conclusion: DC and student respondents reported use of clinical evaluation tools consistently. However, some variations in rationale were noted. It is important for educators to provide a balanced presentation of the strengths and limitations of clinical analysis procedures to support the development of well-justified evidencebased clinical decision-making skills.

(JCCA. 2016;60(1):26-35)
key words: chiropractic, spinal manipulation, palpation, decision making

Introduction : La fiabilité et la validité de nombreux outils d’évaluation menant à la prise de décision clinique pour la manipulation vertébrale sont variées. Nous avons interrogé les étudiants de cycle supérieur et les employés chiropraticiens d’un collège de chiropratique concernant 1) les outils d’analyse à utiliser et 2) les facteurs qui influencent leurs choix.
Méthodologie : Le sondage interrogeait sur les outils qui devraient être utilisés lors d’une rencontre ordinaire avec un patient. Les outils d’évaluation clinique comprenaient la palpation, l’analyse de la température de la peau, l’analyse de la longueur des membres inférieurs et les radiographies.
Résultats : 58 chiropraticiens et 74 étudiants ont répondu au sondage. Les répondants de ces deux groupes ont mentionné l’utilisation très fréquente de la palpation statique, suivie de la palpation dynamique et de l’analyse de la longueur des membres inférieurs. Les chiropraticiens ont souligné l’importance de se fonder sur les preuves et l’expérience personnelle; par contre, les étudiants interrogés ont choisi souvent la préférence du patient.
Conclusion : Les chiropraticiens et les étudiants interrogés ont signalé l’utilisation régulière des outils d’évaluation clinique. Cependant, quelques variations dans la justification ont été notées. Il est important que les éducateurs fournissent une présentation équilibrée des points forts et des limites des procédures d’analyses cliniques afin de soutenir le développement de compétences décisionnelles cliniques bien justifiées et fondées sur des preuves.

(JCCA. 2016;60(1):26-35)

mots clés : chiropratique, manipulation vertébrale,
palpation, prise de décision