Interexaminer reliability of cervical motion palpation using continuous measures and rater confidence levels

Robert Cooperstein, MA, DC
Morgan Young, DC
Michael Haneline, DC, MPH

Introduction: Motion palpators usually rate the movement of each spinal level palpated, and their reliability is assessed based upon discrete paired observations. We hypothesized that asking motion palpators to identify the most fixated cervical spinal level to allow calculating reliability at the group level might be a useful alternative approach. Methods: Three examiners palpated 29 asymptomatic supine participants for cervical joint hypomobility. The location of identified hypomobile sites was based on their distance from the T1 spinous process. Interexaminer concordance was estimated by calculating Intraclass Correlation Coefficient (ICC) and mean absolute differences (MAD) values, stratified by degree of examiner confidence. Results: For the entire participant pool, ICC [2,1] = 0.61, judged “good.” MAD=1.35 cm, corresponding to mean interexaminer differences of about 75% of one cervical vertebral level. Stratification by examiner confidence levels resulted in small subgroups with equivocal results. Discussion and Conclusion: A continuous measures study methodology for assessing cervical motion palpation reliability showed more examiner concordance than was usually the case in previous studies using discrete methodology.
Key Words: motion palpation, fixation, cervical spine, concordance

Introduction : Généralement, la palpation évalue le mouvement de chaque niveau de la moelle épinière palpé, et sa fiabilité est évaluée sur des observations jumelées et séparées. Nous avons émis l’hypothèse que l’utilisation de la palpation afin d’identifier le niveau de la moelle épinière cervicale le moins mobile, dans le but de permettre le calcul de sa fiabilité à l’échelle du groupe pourrait être une approche alternative utile. Méthodologie : Trois examinateurs ont palpé 29 participants asymptomatiques allongés atteints d’hypomobilité de l’articulation cervicale. L’emplacement de ces segments hypomobiles s’est fondé sur leurs distances par rapport à l’apophyse épineuse T1. La concordance entre les examinateurs a été estimée en calculant le coefficient de corrélation interne (ICC) et les valeurs de la différence absolue moyenne (MAD), stratifiés selon le degré de confiance de l’examinateur. Résultats : Pour tout le bassin de participants, ICC [2,1] = 0,61, jugé « bon ». MAD = 1,35 cm, ce qui correspond à la différence moyenne entre les examinateurs d’environ 75 % d’un segment de la colonne vertébrale. La stratification par le niveau de confiance de l’examinateur a entraîné des petits sousgroupes avec des résultats équivoques. Discussion et conclusion : Une méthodologie ayant recours à des mesures continues pour l’évaluation de la fiabilité de la palpation de la colonne vertébrale a indiqué une plus grande concordance entre les examinateurs qu’à l’accoutumée lors des précédentes études, qui utilisaient la méthodologie séparée.
Mots-clés: palpation, focalisation, colonne vertébrale, 1concordance