Does interprofessional interaction influence physical therapy students’ attitudes toward chiropractic?

Bryan M. Bond, BSc, BS, DC, MS, PhD
Jamie Dehan, PT, DPT, MS
Mark Horacek, PT, MS, PhD

Background: Interprofessional education (IPE) facilitates collaborative health practice, improving clinical outcomes.

Objective: Explore physical therapy (PT) students’ observations about chiropractic, including attitudes amongst distinctive PT programs.

Methods: We administered a 74-item electronic survey, including 12 attitudinal items comprising the chiropractic attitude questionnaire (CAQ), to PT students at two universities. PT students at University 2 interacted with faculty members who were chiropractors, while PT students at University 1 did not interrelate with faculty members who were chiropractors.

Results: Mean CAQ score for University 1 was 35.92 (SD ± 5.62), while the mean CAQ score for University 2 was 40.67 (SD ± 5.34) indicating a significant mean difference of 4.75 (SE ± 0.89) points (P ≤ 0.001).

Discussion: Our results suggest that interprofessional interaction may improve attitudes amongst PT students.

Conclusions: PT students exposed to chiropractors via interprofessional interaction demonstrated a more positive attitude toward the chiropractic profession.

Contexte : L’enseignement interprofessionnel (EIP) facilite les soins de santé en collaboration et améliore les résultats cliniques.

Objectif : Examiner les commentaires des étudiants en physiothérapie (PT) sur la chiropratique et les attitudes entre les étudiants des divers programmes en PT.

Méthodologie : On a mené un sondage en ligne de 74 questions, dont 12 faisaient partie du questionnaire sur les attitudes à l’égard de la chiropratique (QAC), auprès des étudiants en PT de deux universités. Les étudiants de l’université 2 échangeaient avec les professeurs qui étaient chiropraticiens, mais les étudiants de l’université 1 ne le faisaient pas.

Résultats : Le score moyen au QAC pour l’université était de 35,92 (ET ± 5,62), alors que celui obtenu pour l’université 2 était de 40,67 (écart-type ± 5,34), soit une
différence significative des moyennes de 4,75 (erreurtype ± 0,89) points (p ≤ 0,001).

Discussion : Nos résultats semblent indiquer que les échanges interprofessionnels peuvent améliorer les attitudes chez les étudiants en PT.

Conclusions : Les étudiants en PT ayant des échanges avec des chiropraticiens avaient une attitude plus positive envers la chiropratique.