Symptomatic os trigonum in national level javelin thrower: a case report

Spencer Bell, DC, MASc
Cameron Borody, DC, FRCCSS(C)

Introduction: Os trigonum syndrome is a relativelyuncommon condition, resulting from compression of a congenital bony anomaly (os trigonum) and adjacent soft tissues during repetitive hyper-plantarflexion. This condition is currently well-described in ballet, soccer, and running athletes, but few cases exist describing os trigonum syndrome in overhead athletes.

Case Presentation: A 22-year-old national level male javelin athlete presented with a recalcitrant history of posterior ankle pain following a hyper-plantarflexion mechanism. Imaging demonstrated a symptomatic os trigonum and inflammation of surrounding soft tissues. Re-aggravation following a conservative trial of care led to orthopaedic referral. Surgical excision of the os trigonum was performed with an open posterolateral approach. The athlete returned to competition three months later with no recurrence of symptoms.

Summary: This case discusses the clinical presentation, imaging, and management of a symptomatic os trigonum and related pathologies in a javelin thrower.

Introduction : Le syndrome de l’os trigone est une pathologie relativement peu fréquente causée par la compression d’une anomalie osseuse congénitale (os trigone) et des tissus mous adjacents durant les mouvements répétitifs en hyperflexion plantaire. Cette pathologie touche souvent les danseuses de ballet, les joueurs de soccer et les coureurs. Peu de cas sont enregistrés chez les athlètes pratiquant des sports comportant des mouvements au-dessus de la tête.

Présentation du cas : Un lanceur de javelot de 22 ans se plaignait d’une douleur postérieure de la cheville déclenchée par des mouvements répétitifs en hyperflexion plantaire. Les examens par imagerie montraient un os trigone symptomatique et une inflammation des tissus périphériques. Une aggravation après une tentative de traitement conservateur a mené à une demande d’une consultation en orthopédie. L’excision chirurgicale de l’os trigone a été réalisée à ciel ouvert par voie d’abord ouverte postérolatérale. L’athlète e repris la compétition au bout de trois mois; ses symptômes ne sont pas réapparus.

Résumé : Cette étude de cas présente le tableau clinique, les examens par imagerie et la prise en charge d’un os trigone symptomatique et des pathologies apparentées observés chez un lanceur de javelot.